Tsutomu Nihei
(scénario & dessin)

Aposimz la planète des marionnettes, tome 3

Manga, science-fiction / Hard Dark / Planet Opera
Publié en VF le 03 juillet 2019 chez Glénat Manga
Publié en VO à partir d’avril 2017 chez Kodansha Comics (« Ningyō no Kuni »)

Sur l’astre glacial Aposimz, le combat d’Essro contre l’empire de Revidor s’intensifie. Alors que le guerrier de la poutrelle à la macle blanche parvient à vaincre de justesse son ennemi juré et venger la destruction de son pays natal, un réincarné d’élite de l’empire se dresse devant lui… Le monde d’Aposimz se dévoile et l’empereur lui-même apparaît dans ce troisième tome du nouveau récit de l’auteur de « Blame! » et « Knights of Sidonia ».

Dans ce tome 3, après avoir affronté l’ordure Eeyu c’est tout étonné qu’Essro guidé par Titania affronte Fuma et Imp plus chevaleresques tu meurs… Et notre héros Essro doit encaisser la promesse de vengeance de son ancienne protégée Biko lobotomisée et passée du Côté Obscur de la Force !
Essro et Keisha rejoignent ensuite ce qu’il reste du royaume de Xueiv Syap et de son roi mutilé et handicapé prêt à tout et au reste pour sauver ce qui peut encore l’être. Et c’est pour empêcher ses erreurs d’aboutir qu’ils se mettent tous les deux en action pour affronter Tohs héros devenu salaud qui manipule le métal à son gré et Jeit qui manipule les machines à son gré… Sont-ils tous et toute les marionnettes de l’Empereur Revidor qui semble pouvoir lire l’avenir à son gré ???

– Dans la vie, tout se décide par la force…

Les tenants et aboutissants du schmilblick sont moins opaques que dans le tome précédents, mais toutes les zones d’ombres n’ont pas encore été levées… Donc qui vivra verra !

note : 7/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This