Norihiro Yagi
(scénario & dessin)

Ariadne, l’empire céleste : tome 7

Manga, science-fiction / arcanepunk
Publié en VF le 04 novembre 2020 chez Glénat
Publié en VO le 18 février 2019 par le Weekly Shōnen Sunday (« Ariadne in the Blue Sky »)

Le voyage de Lashil et Leana les porte dans une nouvelle terre, au centre d’un véritable conflit. Le peuple Vern-Wy des enfants du dragon lance un assaut contre les Gre-Tis ! Au cœur de ce combat chargé d’un cruel passé, quelle position prendront Lashil et Neusch, les détenteurs de photons ? Le rugissement du dragon est-il en fait son cri d’agonie ?

Ce tome 7 voit la conclusion du combat entre deux peuples qui ne se comprennent pas… Par peur de la mort les Vern-Wys reclus sur leur montagne se transforment en dragons et ils sont persuadés que les Gre-Tis en tirent profit en espèces sonnantes et trébuchantes. Pour l’honneur et la gloire les Gre-Tis luttent pied à pied avec les dragons pour que ceux-ci ne dévastent pas le monde, sans savoir d’où viennent ces derniers… La jeune souverain des Vern-Wys déclenche une guerre totale contre les Gre-Tis parce qu’elle ne veut pas pas que son père transformé en dragon ne succombe à son tour face à leurs coups (mention spéciale pour sont trône, qui s’avère être un chaise de bureau designée par H.R. Giger) . Sauf qu’elle tombe sur la Team Lashil sans haine ni violence, ni mépris ou indifférence…

ATTENTION SPOILERS Comme dans Fairy Tail malgré plein de bastons epicness et tragicness, tout est bien qui finit bien car personne n’est mort par la grâce d’un deus ex machina et tout le monde se réconcilie avant de faire ami-ami… Et comme dans Seven Deadly Sins le deus ex machina vient de la demoiselle en détresse qui est sans doute celle qui cache le plus de secret donc le plus de pouvoir (mais attendez, ça me rappelle un autre truc tout ça : voir plus bas !)… FIN SPOILERS

Tout a une fin.

La Team Lashil reprend son odyssée en forme de road trip touristique, augmentée d’un nouveau membre comme à chaque étape de leur quête. Après un interlude « onsen » très fan service (et comme chacun le sait, le fanservice ne rend pas service aux fans), les affaires reprennent rapidement et en voulant éviter un affrontement de titans, nos héros tombent en plein dedans !

ATTENTION SPOILERS Le parti des militaires qui veut tirer profit des avancées technologiques de la dernière guerre quitte à en déclencher une nouvelle envoie Rockwell et son fouet éclair pour tuer Leana, le parti des royalistes qui veut préserver la paix quitte à enterrer les avancées technologiques de la dernière guerre envoie Löw et son épée photonique pour défendre Leana. Et c’est ainsi que Lashil le Chevalier Azur et ses compagnons entre la guerre civile de la cité volante dont Leana est l’héritière ! FIN SPOILERS

Je trouve que le mangaka parvient joliment à marier l’aventure de Dragon Ball au grosbillisme épique de Dragon Ball Z, du coup on peut glisser avec une grande agilité de la Fantasy à la Science-Fiction (même si c’est dommage qu’il édulcore volontairement son propos diktat shonenesque oblige). Au final on a quand même un héros adolescent récemment promu chevalier qui avec ses compagnons adolescents doit défendre une princesse qui semble être plus que ce qu’elle paraît, et qui doivent prendre parti dans une guerre civile entre super-chevaliers dont les coups dépassent la vitesse du son et qui sait peut-être même celle de la lumière s’ils passent en mode serious business… Vous qui me lisez, à partir de quelle moment de la phrase précédente avez-vous senti votre cosmos s’enflammer ? To Be Continued !

note : 7-/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This