Tsutomu Nihei
(scénario & dessin)

Blame!, tome 7

Manga, science-fiction / cyberpunk / Hard Dark
Publié en VF le 28 août 2002 chez Glénat Manga
Publié en VO entre juin 1998 et septembre 2003 par Kodansha dans Afternoon (« ブラム!, Buramu! »)

Peut-être sur Terre… Peut-être dans le futur… Killy est un cyborg taciturne qui erre dans une gigantesque cité labyrinthique, s’étendant sur des milliers de niveaux. Armé d’un revolver amplificateur de radiations et accompagné de Shibo, un scientifique, il part en quête du « net-gene », un programme qui aurait échappé à la contamination globale d’un virus informatique, et qui serait capable de gérer le monde.

Après Vivélec et les Chantiers Orientaux, ce tome 7 initie un nouvel arc dans la série !
Dhomochevsky et Iko ont été créés pour protéger les êtres humains de leur niveau, sauf que ces derniers ont tous été massacrés jusqu’au dernier avant leur mise en service… Ce sont des bugs, des fantômes dans la machine, qui luttent éternellement contre Davinelulinvega un savant fou précurseur du Ochiai de Knights of Sidonia, qui dirige une confrérie des mauvais mutants composée de Blon, Schiff et Pcell. Ces derniers les laissent vivre car ils leur permettent de tromper leur ennui pendant que leur leader qui dispose d’un terminal génétique essaye de hacker la résosphère (ce qui octroie à ses sbires d’extrême-gauche les super-pouvoirs des Sauvegardes d’extrême-droite, ce qui fait de lui au final un super-terroriste d’extrême-centre).

Tout l’absurdité de leur combat est symbolisé par l’aquarium géant habité par un cœlacanthe que contemple régulièrement Dhomochevsky quand il se perd dans ses pensées solitaires (pour des raisons trop longues à expliquer je soupçonne son nom d’être un détournement de « Dostoïevski », alors que son apparence emprunte aux super-héros Marvel Logan, Nick Fury et Franck Castle).

– On est des sauvegardes provisoires.
– Des sauvegardes ?!
– Ne vous inquiétez-pas… On a rien à voir avec les terminaux génétiques, on protège les humains dans ce niveau. Enfin, pour l’instant vous êtes la seule.

Quand après une éternité de luttes vaines et sans espoir Killy et Shibo débarquent à son niveau, il revit : il a enfin quelqu’un à protéger et avec le GBE / l’émetteur à positron il a enfin un moyen de l’emporter ! Sauf qu’il voit Killy non comme un allié mais comme un ennemi, qu’il se met Shibo a dos qui s’enfuit, que Pcell qui pète une classe de ouf leur tombe dessus à bras raccourcis… Après un combat acharné ils parviennent à se sauver, mais au prix de l’échantillon génétique de Seu qui pourrait permettre à Davinelulinvega d’accomplir ses projets les plus fous !
To Be Continued !!!

PS : notez bien l’hommage au xénomorphe d’H.R. Giger en illustration de couverture du chapitre 38 !

 

note : 8/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This