Kingdom, tome 19 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 19, d’un côté Mougou qui n’a jamais gagné contre Renpa qui est assisté par les étoiles montantes Kanki et Ousen, et d’un autre côté Renpa qui n’a jamais vraiment perdu et qui est assisté par quatre lieutenants qui l’accompagnent depuis des années et des années. Mais la balance du destin penche d’un côté avec les jeunes pousses Shin, Ouhon, et Mouten. Et la bataille a peine commencé que Shin est déjà l’étincelle du brasier à venir. Ouki et Duke Kyou seraient fier de lui ! To Be Continued, Oh Yeah !!!

Kingdom, tome 18 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Un tome 18 d’un côté très intrigues et complots, et d’un autre côté très guerre et bataille. Côté intrigues et complots les pauvres Kou et You se retrouvent au centre du champ de bataille entre le roi, la reine-mère et le premier ministre (une situation qu’on ne connaît que trop bien, surtout en France). Côté guerre et bataille, la guerre reprend entre le Royaume de Qin et le Royaume de Wei, sauf que c’est Renpa ancien grand général de Zhao qui aux commandes après avoir envoyé balader son ancien souverain. Car force est de constater qu’on perd son temps au service des rois imbéciles, ou des présidents déconnectés dé la réalité qui se prennent pour des rois…

Éden, tome 07 : Automater – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Dans ce tome 7 Hiroki Endo explore les aspects les plus noirs de l’humanité avec une analyse de l’addiction, y compris au pouvoir et à l’argent, qui apprendrait bien de trucs aux élites autoproclamées qui prétendent nous diriger. C’est très bien fait sur le fond comme sur la forme donc cela prend aux tripes car cela parle au cœur et à l’âme de tout être humain (enfin, ceux qui le sont encore hein). L’idée de l’auteur est de montrer que l’homme naît bon et que c’est la société qui le corrompt. Donc sans retrouver « le Jardin d’Éden », l’humanité est condamnée à la corruption, et les nouvelles générations sont condamnées à commettre les mêmes erreurs que les anciennes générations.

Kingdom, tome 17 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Après un tome 16 masterclass, ce tome 17 redistribue toutes les cartes ! Et entre deux phases d’intrigues et de complots, l’auteur se rappelle qu’il écrit un shonen nekketsu et donc il offre des rivaux à son héros. L’unité Hi Shin qui compte désormais 300 hommes se retrouve face à Ouhon spécialiste de la lance héritier du général Ouki et à Mouten tout de rouge vêtu fils du général Moubu… To Be Continued, Oh Yeah !

Kingdom, tome 16 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. OMG qu’est que c’était bien, ah ça on peut en faire des choses incroyables avec l’hypermythe du Héros aux mille et un visages ! Une fois de plus les dieux sont aussi joueurs que cruels. Dans ce tome 16, Moubu se fait manipuler par Chôsou qui se fait manipuler par Ouki qui se fait manipuler par Riboku. Un véritable roller-coaster pour les personnages comme pour le lectorat ! La victoire ou la mort ? Non, c’est sauve qui peut car Ouki privé de sa vengeance par le destin change d’objectif : protéger à tout prix les graines de l’avenir. Il faut à tout prix s’extraire d’un piège mortel en traversant les nouvelles lignes ennemis. Moubu, Tou et Shin réalisent l’impossible et l’Oiseau Colossal de Qin leur lègue rien de moins que l’avenir ! Partout où Riboku sera, ils seront là pour lui barrer la route. En croyant triompher magistralement, ce dernier n’a fait qu’ouvrir la voie à ceux qui causeront sa perte ! Sic Semper Tyrannis ? To Be Continued, Oh Yeah !!!

Blue Hole, partie 2 – Yukinobu Hoshino

MANGA SCIENCE-FICTION / VOYAGES DANS LE TEMPS. Il était une fois un enfant fasciné comme tant d’autres par les dinosaures. Cet enfant est devenu un mangaka de talent, et il décida de rendre hommage à la nouvelle du romancier Shin’icih Hoshi intitulée « Les Dinosaures de l’après-midi ». Et c’est ainsi que l’humanité a hérité du « Blue Hole » de Yukinobu Hoshino, chaînon manquant entre « Le Monde Perdu » d’Arthur Conan Doyle et le « Jurassic Park » de Steven Spielberg ! II nous offre une grosse Série B qui incarne parfaitement les blockbusters hollywoodien des années 1980/1990. Son charadesingn réaliste plus occidental qu’oriental est séduisant, mais ce n’est rien par rapport aux heures et heures de travail qu’il a dû passer pour reconstituer tous les détails des biotopes du passé. Sans parler de du fond qui défonce de A à Z et en bonnes et dues formes le reagano-thatchéro-macronisme de merde qui règne aujourd’hui…

Pin It on Pinterest