Sokura Nishiki
(scénario & dessin)
d’après Tsukasa Hojo

City Hunter Rebirth, tome 7

Manga, polar / humour
Publié en VF le 04 février 2021 chez Ki-oon
Publié en VO là partir de 2017 par Tokuma Shoten dans Comic Zenon (« Kyou Kara City Hunter »)

Alors qu’elle ignore encore qu’il s’agit de sa sœur aînée, Kaori est chargée de protéger Sayuri, qui est bien déterminée à la convaincre de partir à New York avec elle. En effet, la journaliste n’est pas rassurée de laisser sa cadette évoluer dans un milieu pour le moins dangereux… Au même moment, pour atteindre J. J. et ainsi prendre leur revanche sur lui, les frères Snake n’hésitent pas à kidnapper les deux jeunes femmes ! Mais c’était compter sans City Hunter, qui décide de prêter main-forte à son nouvel allié..

Ce tome 7 continue et clôture l’arc de La Sœur triste commencé dans le chapitre 183 de la série originelle.
Sayori veut protéger sa sœur Kaori en la faisant quitter City Hunter donc le monde des nettoyeurs, et conformément au contrat que City Hunter a signé Kaori qui ne sait pas que Sayori est sa sœur continue à la protéger de ses agresseurs. Pendant que les enfants perdus de l’Angel Dust se battent les uns contre les autres (Ryo affrontant à mais nues Python et J.J. affrontant Cobra dans un duel à mort censément truqué), Sayori découvre durant l’exfiltration de la base des yakuzas les efforts déployés par Ryo pour que Kaori conserve sa lumière au sein des ténèbres urbaines…

On peut toujours recommencer à zéro, tant qu’on a quelqu’un sur qui s’appuyer !

L’histoire ne dévie pas du schéma d’origine, tous les changements apportés ne changeant rien à sa résolution cases et phylactères compris. Par contre c’est étonnant d’avoir consacré un droit de quota de flashbacks larmoyant aux Frères Snake qui aurait davantage eu sa place dans Angel Heart que dans City Hunter, avec Cobra et Python qui se sont consacrés l’un à l’autre envers et malgré tour avec de se perdre dans la sortie vers le bas des injustices sociales… (Rappelons que pour les crevards qui se reconnaîtront volontiers, il n’y aurait jamais d’injustices sociales pour « ceux qui sont tout », et que tout le monde se contrefoutrait des injustices sociales pour « ceux qui ne sont rien »)

Une uchronie où finalement tout finirait dans la réalité tuerait tout suspens fictionnel. C’est donc tout naturellement qu’on enchaîne avec l’arc Et le popotin se retourna commencé dans le chaptire 196 de la série originelle. En retrouvant son ancienne partenaire américaine Bloody Mary Ryo, Saeba est confronté aux sombre démons de son passé, et Saori fait du foreshadowing en nous annonçant que tout cela va mal finir… To Be Continued…

note : 7/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This