West Fantasy, tome 01 : Le Nain, le Chasseur de Primes & le Croque-mort – Jean-Luc Istin & Bertrand Benoit

BD WESTERN / FANTASY. J’aime bien les rencontres entre Sergio Leone et J.R.R. Tolkien, et j’ai lu suffisamment de récits western déguisés en récits fantasy pour avoir envie de lire des récits fantasy déguisés en récits western. Alors on a bien une histoire fantasy qui se télescope avec une histoire western mais la mayonnaise ne prend pas vraiment !

Mages, tome 11 : Arundill et l’Ordre des Ombres – Nicolas Jarry & Bojan Vukic

BD FANTASY / DARK FANTASY. Le scénariste Nicolas Jarry arrive assez joliment à jongler avec tout les éléments du récit, et le dessinateur Bojan Vukic et le coloriste Olivier Héban se démènent comme jamais pour donner vie à tout cela. Mais j’ai trouvé quelques inégalités dans les graphismes et il manquait d’un peu d’étincelles pour faire flamber l’epicness to the max…

Mages, tome 10 : Disha – David Courtois & Livia Pastore

BD FANTASY / DARK FANTASY. « Les Guerres d’Arran » jettent un voile de grimdark sur toute la saga, et ce tome 10 est celui du désenchantement par rapport au tome 6 plein d’optimisme et d’espérance. Mais la morale est sauve car David Courtois dénonce la guerre et ses conséquences, avec Disha qui raconte sa propre histoire d’héroïne qui devient une anti-héroïne. Mais j’ai trouvé que les personnages évoluaient un peu trop rapidement. Ainsi j’ai eu du mal à suivre Aliska qui bascule après avoir passé 3 siècles au service des empereurs de Dumn et déclenché la guerre contre les Elfes.

Mages, tome 09 : Belthoran – Jean-Luc Istin & Ornella Savarese

BD FANTASY / DARK FANTASY. Le storyboard d’Andrea Cuneo, les dessins d’Ornella Savarese et les couleurs d’Elodie Jacquemoire nous offrent des graphismes plus que satisfaisants, mais le personnage de Belthoran aurait mérité un meilleur album…

Mages, tome 08 : Belkiane – Sylvain Cordurié & Laci

BD FANTASY / DARK FANTASY. On suit donc le roi Hugart, orgueilleux, irascible, et vainement conseillé par le prince Tanyar et la nécromancienne Belkiane, tous pris en tenaille entre un danger connu et un danger inconnu… Est-ce la menace extérieure ou la menace intérieure qui causera leur perte ?
L’affrontement entre les deux nécromanciens des souverains nous donne un tome sombre et violent, et l’utilisation de tous les tropes de récit d’horreur distillent une ambiance lourde et pesante bien angoissante à souhait.

Voie du Glaive (La), tome 1 : Les Frères Furieux – Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet et Benoît Dellac

BD HISTOIRE / ANTIQUITE. Un buddy movie antique ? Mais quelle bonne idée !!!
Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet et Benoît Dellac passent du cape et épée avec « Nottingham » à un très sympathique péplum avec « La Voie du Glaive ». J’ai eu l’impression que la bande dessinée « Le Roy des Ribauds » venait se télescoper avec la série télé « Spartacus » ! Autant dire que l’ensemble est globalement de qualité

Sidooh, tome 19 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Sidooh, tome 18 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Sidooh, tome 17 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Reines de Sang : Cléopâtre la Reine Fatale, tome 5 – Marie & Thierry Gloris, Joël Mouclier

BANDE DESSINÉE HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Bon scénario, bonne narration, bons dialogues remplis de punchlines de la part de Thierry Gloris, et super dessins de Joël Mouclier. Que demander de plus pour ce dénouement tragique ?

Mages, tome 11 : Arundill et l’Ordre des Ombres – Nicolas Jarry & Bojan Vukic

BD FANTASY / DARK FANTASY. Le scénariste Nicolas Jarry arrive assez joliment à jongler avec tout les éléments du récit, et le dessinateur Bojan Vukic et le coloriste Olivier Héban se démènent comme jamais pour donner vie à tout cela. Mais j’ai trouvé quelques inégalités dans les graphismes et il manquait d’un peu d’étincelles pour faire flamber l’epicness to the max…

Mages, tome 10 : Disha – David Courtois & Livia Pastore

BD FANTASY / DARK FANTASY. « Les Guerres d’Arran » jettent un voile de grimdark sur toute la saga, et ce tome 10 est celui du désenchantement par rapport au tome 6 plein d’optimisme et d’espérance. Mais la morale est sauve car David Courtois dénonce la guerre et ses conséquences, avec Disha qui raconte sa propre histoire d’héroïne qui devient une anti-héroïne. Mais j’ai trouvé que les personnages évoluaient un peu trop rapidement. Ainsi j’ai eu du mal à suivre Aliska qui bascule après avoir passé 3 siècles au service des empereurs de Dumn et déclenché la guerre contre les Elfes.

Mages, tome 08 : Belkiane – Sylvain Cordurié & Laci

BD FANTASY / DARK FANTASY. On suit donc le roi Hugart, orgueilleux, irascible, et vainement conseillé par le prince Tanyar et la nécromancienne Belkiane, tous pris en tenaille entre un danger connu et un danger inconnu… Est-ce la menace extérieure ou la menace intérieure qui causera leur perte ?
L’affrontement entre les deux nécromanciens des souverains nous donne un tome sombre et violent, et l’utilisation de tous les tropes de récit d’horreur distillent une ambiance lourde et pesante bien angoissante à souhait.

Voie du Glaive (La), tome 1 : Les Frères Furieux – Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet et Benoît Dellac

Voie du Glaive (La), tome 1 : Les Frères Furieux – Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet et Benoît Dellac

BD HISTOIRE / ANTIQUITE. Un buddy movie antique ? Mais quelle bonne idée !!!
Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet et Benoît Dellac passent du cape et épée avec « Nottingham » à un très sympathique péplum avec « La Voie du Glaive ». J’ai eu l’impression que la bande dessinée « Le Roy des Ribauds » venait se télescoper avec la série télé « Spartacus » ! Autant dire que l’ensemble est globalement de qualité

Sidooh, tome 19 – Tsutomu Takahashi

Sidooh, tome 19 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Sidooh, tome 18 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Sidooh, tome 17 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. C’est encore une fois réussi du point de vue scénaristique comme du point de vue graphique, comme tout ce qui a précédé et sans doute tout ce qui suit dans cette série à déconseiller aux âmes sensibles car sans concession.

Pin It on Pinterest

Share This