Solo Leveling, tome 6 – Dubu

MANGA FANTASTIQUE / PORTAL FANTASY. La grosse baston est cool et fun, et Sung Jinwoo se trouve un nouvel love interest en la personne de Cha Hae-in, Rang S de la Guilde de Hunters. Mais il ne faut pas tout miser sur les bastons cool et fun car les fils directeurs n’avancent pas, et on a presque l’impression qu’il manque des scènes à cause de cela : la nouvelle guilde de Yoo Jinho, le père de Sung Jinwoo, la vengeance du Tigre Blanc, l’invasion des fourmis de feu, l’origine des donjons et des monstres, la provenance des pouvoir de notre héros…

Golden Kamui, tome 25 – Satoru Noda

MANGA HISTOIRE / 20ème SIÈCLE. Une course au trésor avec des factions incarnant toutes les facettes du premier XXe siècle, avec de bons dessins, de bons personnages et une bonne histoire… Si on enlève les dégeulasseries du dingo qui s’était déjà illustré dans le tome précédent, c’est ici des chapitres cohérents, homogènes et bien rythmés qui m’ont un réconcilié avec la série qui s’était un peu éparpillée pour pas grand-chose. Il faut dire que Sophia débarque au Japon, que tout le monde peut trahir tout le monde à n’importe quel moment, qu’Ogata et sa némésis russe se regarde en chien de faïence pour savoir qui va sniper l’autre en premier, et qu’il faut surtout échapper aux hommes de la 7e Division eux aussi à la recherche du copycat de Jack l’Eventreur qui pourrait être Jack l’Eventreur lui-même… To Be Continued !

Éden, tome 12 : Souricière – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Pas mal du tout ce tome 12, mais les transitions sont inexistantes et les explications manquent. Aucun moyen de savoir pourquoi on passe du duo d’enquêteurs Miriam / Elijah au duo de chercheurs sur le colloïde, aucun moyen de sa savoir pourquoi Elijah abandonne sa quête de vengeance pour aller sauver sa sœur, aucun moyen de savoir pourquoi Mana réapparaît dans le récit aux côtés de Mâyâ après autant d’années / de tomes. D’ailleurs il est pénible ce Mâyâ : pour ou contre le colloïde donc pour ou contre l’humanité ???
Par contre on avance bien avec Elijah qui veut sauver Mana, tout en découvrant les magouilles du Propater qui continue plus que jamais d’utiliser des technologies interdites pour faire avancer sa domination sur le monde.

Éden, tome 11 : Embuscade – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Pas mal du tout ce tome 11, mais les transitions sont inexistantes et les explications manquent. Aucun moyen de savoir pourquoi on passe du duo d’enquêteurs Miriam / Elijah au duo de chercheurs sur le colloïde, aucun moyen de sa savoir pourquoi Elijah abandonne sa quête de vengeance pour aller sauver sa sœur, aucun moyen de savoir pourquoi Mana réapparaît dans le récit aux côtés de Mâyâ après autant d’années / de tomes. D’ailleurs il est pénible ce Mâyâ : pour ou contre le colloïde donc pour ou contre l’humanité ???

Homme qui a tué Nobunaga (L’), tome 7 – Kenzaburo Akechi et Yutaka Todo

MANGA HISTOIRE / XVIe SIECLE. C’est passionnant, mais il faut suffisamment connaître la période du Sengoku Jidai pour s’y retrouver et apprécier cette excellente série à sa juste valeur. Chacun a son point de vue, et il y a sa version, la version d’autrui et la Vérité. Mais bien malin celui qui peut y accéder !
Dans ce tome 7 Akechi Mitsuhide réalise son coup d’Etat de main de maître et Hashiba Hideyoshi fait volte-face pour regagner la capitale, faisant courir le bruit que Nobunaga et son fils aîné son toujours en vie, et falsifiant la date de son départ pour qu’on ne sache pas qu’il était au courant de tous les événements avant même qu’ils ne surviennent…
La confrontation est inévitable entre les deux stratèges pour s’emparer de l’héritage d’Oda Nobunaga. Suite et fin au prochain tome de cet excellent docu-fiction ?

Aposimz la planète des marionnettes, tome 8 – Tsutomu Nihei

MANGA SCIENCE-FICTION / HARD DARK / PLANET OPERA. La nouvelle série de Tsutomu Nihei est un concentré de Tsutomu Nihei : cyberpunk, biopunk, post-apo, super-vilains et super-héros, posthumanisme et transhumanisme… et une quête ! Dans ce tome 8, la Team Essro doit échapper à la fois aux attentats biologiques de Kawijan et aux agents de l’Empire leurs trousses. Leur chance, c’est que leurs ennemis se en concurrence les uns avec les autres quand ils ne se battent pas entre eux… Pendant ce temps l’empereur Suo Nichiko entrevoit la fin de série en sondant l’avenir…

Orient : Samourai Quest, tome 13 – Shinobu Ohtaka

MANGA UCHRONIE / FANTASY. Dans ce tome 13 c’est l’heure des festivités avec cérémonie de récompenses et grand banquet après la victoire sur le kishin de l’Île d’Awaji et les chiens noirs de la Confrérie d’Obsidienne. Pour son action d’éclat Musashi est grandement honoré et il fait connaître le nom du Clan Kanemaki, mais Musashi ne peut pas se réjouir. Car il a sauvé Michiru pour mieux la perdre, lui qui ne peut rien contre son processus de pétrification. Il ne peut donc qu’accompagner ses derniers instants pour les rendre les plus heureux possibles… Un tome de transition, donc on attend des révélations et des évolutions dès le tome suivant !

Keiji, tome 06 – Keiichirô Ryû, Mio Asô et Tetsuo Hara

MANGA HISTOIRE / XVIe SIECLE. Tragi-comédie mêlant action et émotion sous le signe de la chevalerie, parfois dure, parfois douce, parfois amère, on retrouve sous traits de Keiji Maeda Jûza des Nuages personnage culte de la saga cultissimement culte « Hokuto no Ken », empruntant tantôt à Cobra de Buichi Terasawa, tantôt Ryo Saeba de Tsukasa Hojo. Le tout avec les traits fin et réalistes de Tetsuo Hara. Pour ne rien gâcher le sérieux du « bushido » avec samouraïs, rônins et ninjas contrebalance complètement les excentricités habituelles de l’auteur…
Au programme de ce tome 6 :
– un face-à-face oppressant mais libérateur avec le régent
– la vengeance d’un jeune page assassiné par ses 13 pairs

Sidooh, tome 15 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. Difficile de chroniquer sur la longueur un mangaka aussi concis dans son propos et aussi efficace dans sa mise en scène. Nous sommes toujours dans la guerre de l’ombre pour la domination de la capitale impériale de Kyôtô, qui devient guerre tout court quand les hommes du han de Choshu décident d’encercler la ville et de prendre d’assaut le palais de l’empereur défendu par les hommes du bakufu… Nouveau leader et nouvelle mission pour la Team Yukimura, qui sauve sa vie mais rate sa mission. A noter une scène érotique finale d’une fort jolie poésie comme les artistes asiatiques savent si bien les faire…

Tarzan, tome 2 : Au Centre de la Terre – Christophe Bec, Rob de la Torre et Stefano Raffaelle

BD HISTOIRE / SCIENCE-FICTION. Chaque partie (historique, fantastique, science-fiction) aurait pu être développée pour faire un album entier, ce qui n’est pas le cas et aurait abouti à un nombre de pages différent. D’où le côté décousu de l’ensemble, avec cet événement déclencheur qui arrive au bout de 35 pages. Mais je me suis pris au jeu du revival pulpien. Car sur le fond comme sur la forme les auteurs se décarcassent pour faire revivre les récits d’aventure vintage dont Edgar Rice Burroughs fût pendant longtemps le paladin, inspirant tellement de lecteurs et parfois d’auteurs. Les dessinateurs Rob de la Torre et Stefano Raffaele tous les deux colorisés par Dave Stewart font merveilles dans ce voyage dans le temps artistique (même si ma préférence va sans doute au premier).

Solo Leveling, tome 6 – Dubu

MANGA FANTASTIQUE / PORTAL FANTASY. La grosse baston est cool et fun, et Sung Jinwoo se trouve un nouvel love interest en la personne de Cha Hae-in, Rang S de la Guilde de Hunters. Mais il ne faut pas tout miser sur les bastons cool et fun car les fils directeurs n’avancent pas, et on a presque l’impression qu’il manque des scènes à cause de cela : la nouvelle guilde de Yoo Jinho, le père de Sung Jinwoo, la vengeance du Tigre Blanc, l’invasion des fourmis de feu, l’origine des donjons et des monstres, la provenance des pouvoir de notre héros…

Golden Kamui, tome 25 – Satoru Noda

MANGA HISTOIRE / 20ème SIÈCLE. Une course au trésor avec des factions incarnant toutes les facettes du premier XXe siècle, avec de bons dessins, de bons personnages et une bonne histoire… Si on enlève les dégeulasseries du dingo qui s’était déjà illustré dans le tome précédent, c’est ici des chapitres cohérents, homogènes et bien rythmés qui m’ont un réconcilié avec la série qui s’était un peu éparpillée pour pas grand-chose. Il faut dire que Sophia débarque au Japon, que tout le monde peut trahir tout le monde à n’importe quel moment, qu’Ogata et sa némésis russe se regarde en chien de faïence pour savoir qui va sniper l’autre en premier, et qu’il faut surtout échapper aux hommes de la 7e Division eux aussi à la recherche du copycat de Jack l’Eventreur qui pourrait être Jack l’Eventreur lui-même… To Be Continued !

Éden, tome 12 : Souricière – Hiroki Endo

Éden, tome 12 : Souricière – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Pas mal du tout ce tome 12, mais les transitions sont inexistantes et les explications manquent. Aucun moyen de savoir pourquoi on passe du duo d’enquêteurs Miriam / Elijah au duo de chercheurs sur le colloïde, aucun moyen de sa savoir pourquoi Elijah abandonne sa quête de vengeance pour aller sauver sa sœur, aucun moyen de savoir pourquoi Mana réapparaît dans le récit aux côtés de Mâyâ après autant d’années / de tomes. D’ailleurs il est pénible ce Mâyâ : pour ou contre le colloïde donc pour ou contre l’humanité ???
Par contre on avance bien avec Elijah qui veut sauver Mana, tout en découvrant les magouilles du Propater qui continue plus que jamais d’utiliser des technologies interdites pour faire avancer sa domination sur le monde.

Éden, tome 11 : Embuscade – Hiroki Endo

Éden, tome 11 : Embuscade – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Pas mal du tout ce tome 11, mais les transitions sont inexistantes et les explications manquent. Aucun moyen de savoir pourquoi on passe du duo d’enquêteurs Miriam / Elijah au duo de chercheurs sur le colloïde, aucun moyen de sa savoir pourquoi Elijah abandonne sa quête de vengeance pour aller sauver sa sœur, aucun moyen de savoir pourquoi Mana réapparaît dans le récit aux côtés de Mâyâ après autant d’années / de tomes. D’ailleurs il est pénible ce Mâyâ : pour ou contre le colloïde donc pour ou contre l’humanité ???

Homme qui a tué Nobunaga (L’), tome 7 – Kenzaburo Akechi et Yutaka Todo

Homme qui a tué Nobunaga (L’), tome 7 – Kenzaburo Akechi et Yutaka Todo

MANGA HISTOIRE / XVIe SIECLE. C’est passionnant, mais il faut suffisamment connaître la période du Sengoku Jidai pour s’y retrouver et apprécier cette excellente série à sa juste valeur. Chacun a son point de vue, et il y a sa version, la version d’autrui et la Vérité. Mais bien malin celui qui peut y accéder !
Dans ce tome 7 Akechi Mitsuhide réalise son coup d’Etat de main de maître et Hashiba Hideyoshi fait volte-face pour regagner la capitale, faisant courir le bruit que Nobunaga et son fils aîné son toujours en vie, et falsifiant la date de son départ pour qu’on ne sache pas qu’il était au courant de tous les événements avant même qu’ils ne surviennent…
La confrontation est inévitable entre les deux stratèges pour s’emparer de l’héritage d’Oda Nobunaga. Suite et fin au prochain tome de cet excellent docu-fiction ?

Aposimz la planète des marionnettes, tome 8 – Tsutomu Nihei

Aposimz la planète des marionnettes, tome 8 – Tsutomu Nihei

MANGA SCIENCE-FICTION / HARD DARK / PLANET OPERA. La nouvelle série de Tsutomu Nihei est un concentré de Tsutomu Nihei : cyberpunk, biopunk, post-apo, super-vilains et super-héros, posthumanisme et transhumanisme… et une quête ! Dans ce tome 8, la Team Essro doit échapper à la fois aux attentats biologiques de Kawijan et aux agents de l’Empire leurs trousses. Leur chance, c’est que leurs ennemis se en concurrence les uns avec les autres quand ils ne se battent pas entre eux… Pendant ce temps l’empereur Suo Nichiko entrevoit la fin de série en sondant l’avenir…

Orient : Samourai Quest, tome 13 – Shinobu Ohtaka

MANGA UCHRONIE / FANTASY. Dans ce tome 13 c’est l’heure des festivités avec cérémonie de récompenses et grand banquet après la victoire sur le kishin de l’Île d’Awaji et les chiens noirs de la Confrérie d’Obsidienne. Pour son action d’éclat Musashi est grandement honoré et il fait connaître le nom du Clan Kanemaki, mais Musashi ne peut pas se réjouir. Car il a sauvé Michiru pour mieux la perdre, lui qui ne peut rien contre son processus de pétrification. Il ne peut donc qu’accompagner ses derniers instants pour les rendre les plus heureux possibles… Un tome de transition, donc on attend des révélations et des évolutions dès le tome suivant !

Keiji, tome 06 – Keiichirô Ryû, Mio Asô et Tetsuo Hara

MANGA HISTOIRE / XVIe SIECLE. Tragi-comédie mêlant action et émotion sous le signe de la chevalerie, parfois dure, parfois douce, parfois amère, on retrouve sous traits de Keiji Maeda Jûza des Nuages personnage culte de la saga cultissimement culte « Hokuto no Ken », empruntant tantôt à Cobra de Buichi Terasawa, tantôt Ryo Saeba de Tsukasa Hojo. Le tout avec les traits fin et réalistes de Tetsuo Hara. Pour ne rien gâcher le sérieux du « bushido » avec samouraïs, rônins et ninjas contrebalance complètement les excentricités habituelles de l’auteur…
Au programme de ce tome 6 :
– un face-à-face oppressant mais libérateur avec le régent
– la vengeance d’un jeune page assassiné par ses 13 pairs

Sidooh, tome 15 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. Difficile de chroniquer sur la longueur un mangaka aussi concis dans son propos et aussi efficace dans sa mise en scène. Nous sommes toujours dans la guerre de l’ombre pour la domination de la capitale impériale de Kyôtô, qui devient guerre tout court quand les hommes du han de Choshu décident d’encercler la ville et de prendre d’assaut le palais de l’empereur défendu par les hommes du bakufu… Nouveau leader et nouvelle mission pour la Team Yukimura, qui sauve sa vie mais rate sa mission. A noter une scène érotique finale d’une fort jolie poésie comme les artistes asiatiques savent si bien les faire…

Pin It on Pinterest

Share This