Atelier des sorciers (L’), tome 09 – Kamome Shirahama

MANGA FANTASY. Sans haine ni violence, ni mépris ni indifférence Kamome Shirahama lutte contre le TINA des Chicago Boys. A chaque génération il faut apporter de nouvelles solutions aux mêmes problèmes. Avec toute la bonne volonté du monde, que peuvent Coco, Tarta et Kustas face à des élites autoproclamées capables de manipuler les lois de la physiques pour se vautrer dans un luxe inouï peuplé de i-machins magiques qui ne servent à rien, mais qui refusent de lever le petit doigt pour améliorer les conditions de vie et de travail de « ceux qui ne sont rien » (macron copyright). Pire, en faisant croire que la magie est innée et non acquise, elles ont barré l’ascenseur social et brisé les rêves des populations avant de se constituer en caste héréditaire… Tout cela va mal finir en fiction comme IRL, et ce dès ce tome où Kustas passé du Côté Obscur ordonne à amis de suivre la même voie que lui, celle de la révolution !!!

Sidooh, tome 09 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. J’adore le style du mangaka. Il alterne impressionnisme et expressionnisme avec une maîtrise du découpage qui force le respect. Il n’a donc aucun besoin de lourds phylactères et d’onomatopées géantes pour nous transmettre toutes les émotions du monde, des plus belles aux plus laides. Que voilà un bel artiste comme on en voit trop peu ! Ici les personnages qui n’ont connu que le reagano-thatchéro-macronisme avec « ceux qui sont tout » et « ceux qui ne sont rien », repartent de zéro dans le camp qu’ils ont naguère combattu auparavant. Kyoto la capitale officielle est l’objet de batailles de rues entre toutes les factions : quel va être le rôle de nos antihéros du Byakuretaï d’Aïzu ?

Kingdom, tome 37 : La Lance au bout de laquelle tout se joue. – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 37, Shin doit vaincre Gaimou et Ouhon doit vaincre Shihaku le détournement de Juza des Nuages (« Hokuto no Ken », les vrais savent). Les trois généraux Shin, Ouhon et Rokuomi arrivent à appliquer la stratégie sophistiquée du général Tou, mais la victoire totale leur échappe entre Kyoukai qui abat un kagemusha et Shin qui se sa traque se trompe de cible !
La guerre militaire prend fin et la guerre politique reprend (Carl von Clausewitz et tutti quanti)… En effet la guéguerre entre Ei Sei, Ryo Fui et la Reine Mère reprend de plus belle. OMG on dirait Louis XIII, Concini et Marie de Médicis !

Kingdom, tome 36 : Quand les talents s’agrègent… – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 36 Go Houmei Junior le général en chef des forces de Wei a bien quadrillé le champ de bataille avec les Dragons de Feu qui se sont autrefois entretués. Mouten, Ouhon, et Shin vont devoir arriver au même endroit au même moment pour faire basculer le champ de la bataille. Shin se tape le colosse Gaimou, et Ouhon se tape l’hommage à Juza des Nuages dans Hokuto no Ken. En gros ça ne rigole pas du tout ! To Be Continued, Oh Yeah !!!

I.S.S. Snipers, tome 3 : Jürr – Louis et Stéphane Créty

BD SCIENCE-FICTION / SPACE OPERA. Le scénariste Louis adapte pour la série « I.S.S. Snipers » le scénario du dernier tome de Jean-Luc Istin pour la série « Conquêtes ». On repassera pour l’originalité, mais en plus Louis est clairement moins bon que Jean-Luc Istin, en sachant que Jean-Luc Istin est bien souvent inférieur à Nicolas Jarry ou Olivier Peru dans la même maison d’édition… La bonne nouvelle, c’est qu’au vu des prochains scénaristes cela ne pourra être que mieux !

Baroque épopée du monde qui ne voulait plus tourner, tome 1 (La) : Le Rugissement des étoiles – Christopher Arlerston et Dana Dimat

BD FANTASY / PLANET OPERA. Ce bel album de 75 pages qui a un duo de pigeons pour narrateurs plaira aux fan d’Arleston, et laissera de froid les non-fans d’Arleston. Les dessins de Dana Dimat sont chouettes, les couleurs de Florence Torta sont chouettes, et c’est en deux tomes seulement. Avec un peu de chance Christophe Arleston a appris de ses erreurs chez Soleil… Et pour ne rien gâcher, je vous ait épargné un super spoiler en cadeau !

Kingdom, tome 35 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 35 nous assistons à la suite et à la fin du drame de la princesse Rui et du prince Sei Kyou, pions dans les stratégies à court, moyen et long terme du Grand Chancelier Ryo Fui pour s’emparer du Royaume de Qin à son seul profit. L’auteur offre un belle mais tragique rédemption au bad guy : encore une fois, on se croirait dans la saga culte de « La Légende du héros chasseur d’aigles »…
La guerre reprend ensuite contre le Royaume de Wei, et Go Houmei Junior fait sortir de prison les Dragons de Feu de Wei pour se constituer un Etat-major. Il faut dire que ces derniers qui viennent de passer 14 ans en prison pour s’être entretuer en passant de 6 à 3 ont soif de sang ! Face à eux Shin, Ouhon et Rokuomi qui doivent suivre le plan assez minutée du général Tou, vont avoir à qui parler : To Be Continued !

West Legends, tome 5 : Wild Bill Hickok – Forty Bastards – Nicolas Jarry et Laci

BD HISTOIRE / WESTERN. En plein hiver Wild Bill Hickok voyage en train quand un accident a lieu. L’ancien shérif de Dodge City a rendu son étoile car elle ne lui permettait pas de lutter contre les délinquants en cols bleus protégés par les délinquants en cols blancs. Nous allons développer toutes les thématiques survivalistes du monde, car Wild Bill Hickok possède sans le savoir la clé d’un trésor convoité par 36 bâtard er 1 fils de pute de cette damnée famille Custer. Nous sommes donc dans une traque, en sachant que chacun des personnages en cavale possède ses propres objectifs égoïstes ou altruistes… Chacun d’entre eux a son importance et apporte sa pierre à l’édifice du combat final qui ne laissera que peu de survivants…
En bref, le récit de Nicolas Jarry est aussi classique qu’il est efficace, et il est bien aidé par les dessins du yougoslave Laci et de l’indien Nanjan pour réaliser une chouette histoire qui ne devrait pas laisser indifférent / indifférente… Cela ferait un putain de bon film, mais on est en France, le pays de l’élitisme sans élites !!!

Search and Destroy, tome 3 – Atsushi Kaneko

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. J’ai découvert cette mini-série et son existence grâce à sa présence dans le tome 1 de « TezuComi » (foncez, c’est du bon manga que tout cela). Avec « Search and Destroy », Atsushi Kaneko mangaka étiqueté « underground » s’attaque à l’adaptation de « Dororo » (et avec les thématiques d' »Astro » en plus), chef-d’œuvre parmi les chefs-d’œuvre du dieu du manga Osamu Tezuka … Dans une cité néo-stalinienne riche en terres rares souhaitant être la capitale de la robotique mondiale, le jour anniversaire de la fin de la guerre, les riches se goinfrent sans merci tandis que les pauvres crèvent de faim. Alors on a d’un 1er côté les creechs d’ancienne génération qui lancent le Grand Soir. On a ensuite d’un 2e côté Hyaku qui chasse ses tortionnaires sans savoir que le tortionnaire en chef est son propre père. En enfin on a d’un 3e côté Doro qui est traqué sans pitié par des assassins cyborgs déguisés en vieux couple bourgeois et misanthrope qui veulent récupérer le cobaye de leur propriétaire milliardaire en quête d’immortalité. Bref, c’est sous le signe des plus grands tragédies antiques que le mangaka nous livre le plus grand manifeste anarchiste depuis « Matrix » !

Kingdom, tome 34 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 34 Kyoukai achève sa vengeance, parce qu’elle savait qu’il y a avait une vie après la vengeance au lieu de se préparer à creuser deux tombes. Papy Mougou qui a tant donné lors de ses deux dernières batailles donnent ses dernières directives à Mouten et Shin, parce Kanki et Ousen seront sans doute des ennemis et non des alliés dans les projets du roi Ei Sei. Cette crevure de Ryo Fui relance ses complots et ses intrigues, en organisant la sécession de la région frontière à la Royaume de Zhao. Le princesse Rui tombe dans un piège, et en voulant la libérer c’est le prince Sei Kyou qui tombe lui-même dans un piège. Pour déjouer les plan de Grand Chancelier, le roi ne peut donc faire confiance qu’à Shin de l’unité Hi Shin ! To Be Contiuned !

Atelier des sorciers (L’), tome 09 – Kamome Shirahama

MANGA FANTASY. Sans haine ni violence, ni mépris ni indifférence Kamome Shirahama lutte contre le TINA des Chicago Boys. A chaque génération il faut apporter de nouvelles solutions aux mêmes problèmes. Avec toute la bonne volonté du monde, que peuvent Coco, Tarta et Kustas face à des élites autoproclamées capables de manipuler les lois de la physiques pour se vautrer dans un luxe inouï peuplé de i-machins magiques qui ne servent à rien, mais qui refusent de lever le petit doigt pour améliorer les conditions de vie et de travail de « ceux qui ne sont rien » (macron copyright). Pire, en faisant croire que la magie est innée et non acquise, elles ont barré l’ascenseur social et brisé les rêves des populations avant de se constituer en caste héréditaire… Tout cela va mal finir en fiction comme IRL, et ce dès ce tome où Kustas passé du Côté Obscur ordonne à amis de suivre la même voie que lui, celle de la révolution !!!

Sidooh, tome 09 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. J’adore le style du mangaka. Il alterne impressionnisme et expressionnisme avec une maîtrise du découpage qui force le respect. Il n’a donc aucun besoin de lourds phylactères et d’onomatopées géantes pour nous transmettre toutes les émotions du monde, des plus belles aux plus laides. Que voilà un bel artiste comme on en voit trop peu ! Ici les personnages qui n’ont connu que le reagano-thatchéro-macronisme avec « ceux qui sont tout » et « ceux qui ne sont rien », repartent de zéro dans le camp qu’ils ont naguère combattu auparavant. Kyoto la capitale officielle est l’objet de batailles de rues entre toutes les factions : quel va être le rôle de nos antihéros du Byakuretaï d’Aïzu ?

Kingdom, tome 37 : La Lance au bout de laquelle tout se joue. – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 37, Shin doit vaincre Gaimou et Ouhon doit vaincre Shihaku le détournement de Juza des Nuages (« Hokuto no Ken », les vrais savent). Les trois généraux Shin, Ouhon et Rokuomi arrivent à appliquer la stratégie sophistiquée du général Tou, mais la victoire totale leur échappe entre Kyoukai qui abat un kagemusha et Shin qui se sa traque se trompe de cible !
La guerre militaire prend fin et la guerre politique reprend (Carl von Clausewitz et tutti quanti)… En effet la guéguerre entre Ei Sei, Ryo Fui et la Reine Mère reprend de plus belle. OMG on dirait Louis XIII, Concini et Marie de Médicis !

Kingdom, tome 36 : Quand les talents s’agrègent… – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 36 Go Houmei Junior le général en chef des forces de Wei a bien quadrillé le champ de bataille avec les Dragons de Feu qui se sont autrefois entretués. Mouten, Ouhon, et Shin vont devoir arriver au même endroit au même moment pour faire basculer le champ de la bataille. Shin se tape le colosse Gaimou, et Ouhon se tape l’hommage à Juza des Nuages dans Hokuto no Ken. En gros ça ne rigole pas du tout ! To Be Continued, Oh Yeah !!!

I.S.S. Snipers, tome 3 : Jürr – Louis et Stéphane Créty

BD SCIENCE-FICTION / SPACE OPERA. Le scénariste Louis adapte pour la série « I.S.S. Snipers » le scénario du dernier tome de Jean-Luc Istin pour la série « Conquêtes ». On repassera pour l’originalité, mais en plus Louis est clairement moins bon que Jean-Luc Istin, en sachant que Jean-Luc Istin est bien souvent inférieur à Nicolas Jarry ou Olivier Peru dans la même maison d’édition… La bonne nouvelle, c’est qu’au vu des prochains scénaristes cela ne pourra être que mieux !

Baroque épopée du monde qui ne voulait plus tourner, tome 1 (La) : Le Rugissement des étoiles – Christopher Arlerston et Dana Dimat

BD FANTASY / PLANET OPERA. Ce bel album de 75 pages qui a un duo de pigeons pour narrateurs plaira aux fan d’Arleston, et laissera de froid les non-fans d’Arleston. Les dessins de Dana Dimat sont chouettes, les couleurs de Florence Torta sont chouettes, et c’est en deux tomes seulement. Avec un peu de chance Christophe Arleston a appris de ses erreurs chez Soleil… Et pour ne rien gâcher, je vous ait épargné un super spoiler en cadeau !

Kingdom, tome 35 – Yasuhisa Hara

MANGA HISTOIRE / ANTIQUITÉ. Dans ce tome 35 nous assistons à la suite et à la fin du drame de la princesse Rui et du prince Sei Kyou, pions dans les stratégies à court, moyen et long terme du Grand Chancelier Ryo Fui pour s’emparer du Royaume de Qin à son seul profit. L’auteur offre un belle mais tragique rédemption au bad guy : encore une fois, on se croirait dans la saga culte de « La Légende du héros chasseur d’aigles »…
La guerre reprend ensuite contre le Royaume de Wei, et Go Houmei Junior fait sortir de prison les Dragons de Feu de Wei pour se constituer un Etat-major. Il faut dire que ces derniers qui viennent de passer 14 ans en prison pour s’être entretuer en passant de 6 à 3 ont soif de sang ! Face à eux Shin, Ouhon et Rokuomi qui doivent suivre le plan assez minutée du général Tou, vont avoir à qui parler : To Be Continued !

West Legends, tome 5 : Wild Bill Hickok – Forty Bastards – Nicolas Jarry et Laci

BD HISTOIRE / WESTERN. En plein hiver Wild Bill Hickok voyage en train quand un accident a lieu. L’ancien shérif de Dodge City a rendu son étoile car elle ne lui permettait pas de lutter contre les délinquants en cols bleus protégés par les délinquants en cols blancs. Nous allons développer toutes les thématiques survivalistes du monde, car Wild Bill Hickok possède sans le savoir la clé d’un trésor convoité par 36 bâtard er 1 fils de pute de cette damnée famille Custer. Nous sommes donc dans une traque, en sachant que chacun des personnages en cavale possède ses propres objectifs égoïstes ou altruistes… Chacun d’entre eux a son importance et apporte sa pierre à l’édifice du combat final qui ne laissera que peu de survivants…
En bref, le récit de Nicolas Jarry est aussi classique qu’il est efficace, et il est bien aidé par les dessins du yougoslave Laci et de l’indien Nanjan pour réaliser une chouette histoire qui ne devrait pas laisser indifférent / indifférente… Cela ferait un putain de bon film, mais on est en France, le pays de l’élitisme sans élites !!!

Search and Destroy, tome 3 – Atsushi Kaneko

Search and Destroy, tome 3 – Atsushi Kaneko

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. J’ai découvert cette mini-série et son existence grâce à sa présence dans le tome 1 de « TezuComi » (foncez, c’est du bon manga que tout cela). Avec « Search and Destroy », Atsushi Kaneko mangaka étiqueté « underground » s’attaque à l’adaptation de « Dororo » (et avec les thématiques d' »Astro » en plus), chef-d’œuvre parmi les chefs-d’œuvre du dieu du manga Osamu Tezuka … Dans une cité néo-stalinienne riche en terres rares souhaitant être la capitale de la robotique mondiale, le jour anniversaire de la fin de la guerre, les riches se goinfrent sans merci tandis que les pauvres crèvent de faim. Alors on a d’un 1er côté les creechs d’ancienne génération qui lancent le Grand Soir. On a ensuite d’un 2e côté Hyaku qui chasse ses tortionnaires sans savoir que le tortionnaire en chef est son propre père. En enfin on a d’un 3e côté Doro qui est traqué sans pitié par des assassins cyborgs déguisés en vieux couple bourgeois et misanthrope qui veulent récupérer le cobaye de leur propriétaire milliardaire en quête d’immortalité. Bref, c’est sous le signe des plus grands tragédies antiques que le mangaka nous livre le plus grand manifeste anarchiste depuis « Matrix » !

Pin It on Pinterest

Share This