Golden Kamui, tome 26 – Satoru Noda

MANGA HISTOIRE / 20ème SIÈCLE. Une course au trésor avec des factions incarnant toutes les facettes du premier XXe siècle, avec de bons dessins, de bons personnages et une bonne histoire… Ici on a un tome 26 féroce 100% action. Un peu déçu par les deux serial killers, mais on ne s’ennuie pas un instant avec un suspens constant !

Orcs et Gobelins, tome 18 : La Meute – Olivier Peru et Stéphane Créty

BD FANTASY / DARK FANTASY. Olivier Peru transforme un groupe de mercenaires en châtelains et on suit les heurs et malheurs de la cohabitation avec leurs voisins humains. Mais chassez le naturel il revient au galop, le scénariste nous passe ensuite « Le Treizième Guerrier » à la moulinette grimdark et cela devient très violent avec survie qui devient l’enjeu des peaux-vertes comme des humains.

Keiji, tome 08 – Keiichirô Ryû, Mio Asô et Tetsuo Hara

MANGA HISTOIRE / XVIe SIECLE. Tragi-comédie mêlant action et émotion sous le signe de la chevalerie, parfois dure, parfois douce, parfois amère, on retrouve sous traits de Keiji Maeda Jûza des Nuages personnage culte de la saga cultissimement culte « Hokuto no Ken », empruntant tantôt à Cobra de Buichi Terasawa, tantôt Ryo Saeba de Tsukasa Hojo. Le tout avec les traits fin et réalistes de Tetsuo Hara. Pour ne rien gâcher le sérieux du « bushido » avec samouraïs, rônins et ninjas contrebalance complètement les excentricités habituelles de l’auteur…
Très bons dessins, bon équilibre entre comédie et tragédie, intrigue et action, et donc pas trop des excentricités propres à Tetsuo Hara. En bref, une série agréable à lire !

Vlad Draculea, tome 4 – Akiyo Ohkubo

MANGA HISTOIRE / MOYEN-ÂGE. Dans ce tome, c’est le début de la guerre avec les Turcs ottomans. Et force est de constater que malgré toutes ses ruses, Vlad est en fort mauvaise posture…

Parasite Reversi, tome 6 – Moare Ohta

MANGA SCIENCE-FICTION / HORREUR. Moare Ohta a tout compris à la série d’origine. Et l’univers crée par Hitoshi Iwaaki a ceci d’incroyable que faisant la part belle aux démons et aux merveilles qui sont en nous et en dehors de nous, n’importe quel auteur peut s’en emparer et faire sien pour nous emmener encore plus loin ! Avec ce tome 6,le gouvernement et Tatsuki prépare à riposter chacun de leur côté, mais Ebisawa et ses délires mystiques sont bient difficiles à prévoir et à déchiffrer…

Chroniques des 7 Cités, tome 2 – Yoshiki Tanaka et Ikumi Fukuda

MANGA SCIENCE-FICTION / POST-APOCALYPTIQUE. Yoshiki Tanaka est d’abord et surtout connu pour sa saga « Les Héros de la Galaxie ». Ici force est de constater qu’on retrouve pas mal d’ingrédients similaires à ceux de la série culte même si on passe du space opera au post apo. Mais c’est toujours un plaisir que de le voir mettre en scène des manœuvres politiques et miliaires imbriquées les unes dans les autres. Donc merci aux éditions Noeve Grafx de nous faire découvrir une autre œuvre de cet auteur fascinant qui sait rendre si simple à appréhender la complexité de l’humanité. Pour ne rien gâcher le trait du dessinateur Ikumi Fukuda est impeccable !

Valkyrie Apocalypse, tome 13 – Ajichika, Shinya Umemura et Takumi Fukui

MANGA FANTASY / FANTASTIQUE. Plus que jamais nous sommes dans la lutte des classes avec des prolétaires humains en croisade contre les rentiers divins pour que la chute de l’hypercapitalisme ultralibéral subvienne avant la fin du monde, car dans le cas contraire c’est « game over » pour l’humanité ! Ce tome 13 est un tome très shonen qui se lit très correctement, mais on attend mieux de la série qui a offert de meilleurs affrontements auparavant sur le fond comme sur la forme.

Enquêtes de Machiavel (Les), tome 2 : Le Trésor des Médicis – Jean-Marc Rivière et Gabriel Andrade

BD HISTOIRE / MOYEN-ÂGE. C’est classique voire simple, mais efficace sinon ultra efficace. Car non seulement originalité n’a jamais été synonyme de qualité, mais en plus c’est bien souvent dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures ! D’ailleurs cela aurait pu être un bon scénario pour la vénérable série « Vasco », ou pour l’excellente série « Les Savants » abandonnée pour des raisons que la raison ignore… Jean-Marc Rivière nous offre une bonne histoire, et avec de bons personnages et de bon dialogues. Gabriel Andrade transfuge du monde des comics réalise des graphismes fluides et dynamiques, très bien colorisés par le travail toujours impeccable d’Elvire De Cock. On croise les doigts pour que la série n’en reste pas là !

Sôten no Ken, tome 5 – Buronson et Tetsuo Hara

MANGA HISTOIRE / ARTS MARTIAUX. Dans ce tome 5 la guerre des gangs continue à Shanghai la ville du mal, la Chicago orientale, entre le Syndicat de Jade qui vient de renaître et l’Union du Pavot Sanglant qui fait appel à des renforts extérieurs en provenance de la guerre en Mandchourie contre les Japonais… Tout le tome est centré sur la confrontation entre Kenshiro et Zhang Taiyan, mais la partie comédie est lourdingue alors que la partie tragédie est excellente…

Issak, tome 12 – Shinji Makari et Ji-Hyoung Song

MANGA HISTOIRE / XVIIe SIÈCLE. Un « Shogun » inversé de qualité : un samouraï en quête de vengeance, un duel de snipers au cœur de la Guerre de Trente Ans, et toute une galerie de personnages héros ou salauds à la recherche d’Utopia ! Un tome 12 qui fait comme les autres la part belle à l’art militaire, mais qui n’en n’oublie pas pour autant la psychologie des personnages et leur développement. Si le scénario de Shinji Makari est intéressant voire haletant, DOUBLE-S n’est pas en reste avec un noir et blanc brut et brutal qui correspond bien au propos…

Angolmois, tome 10 : Chronique de l’invasion mongole – Nanahiko Takagi

MANGA HISTOIRE / MOYEN-ÂGE. Un bon manga historique : on sait par avance que tout va se finir dans le sang et les larmes, mais on a tellement envie de croire en la victoire de ces « sept samouraïs » ! Et dans ce tome 10 c’est l’hallali pour les hommes tués, les femmes violées et les enfants capturés pour être vendus comme esclave. Mais les Mongols repartent dans l’urgence, renonçant à leur légendaire nettoyage des pays conquis. Il suffisait d’un seul survivant pour l’emporter, et il sont plusieurs voire nombreux. Il ne reste plus qu’à passer à l’Arc de Kyushu qui constitue la suite de l’invasion dans de la saga…

Orcs et Gobelins, tome 17 : Azh’rr – Nicolas Jarry et Simone Buonfantino

BD FANTASY / HUMOUR. Nicolas Jarry est très bon dans l’épique et le tragique, mais il est aussi très bon dans le comique comme ici avec ce 17 de la série Orc & Gobelins consacré au personnage d’Azh’rr (mais pas que)… Tout l’humour donc tout le charme de l’album vient du numéro de duettiste formé par le petit gobelin roi de la course donc de la fuite et le grand guerrier nain redouté et redoutable dont on découvre les frasques au fur et à mesure de l’album. Car si le premier possède une âme de héros mais pas les moyens de ses ambitions, le deuxième a les moyens de ses ambitions mais possède une âme de connard…

Valkyrie Apocalypse, tome 12 – Ajichika, Shinya Umemura et Takumi Fukui

MANGA FANTASY / FANTASTIQUE. Plus que jamais nous sommes dans la lutte des classes avec des prolétaires humains en croisade contre les rentiers divins pour que la chute de l’hypercapitalisme ultralibéral subvienne avant la fin du monde, car dans le cas contraire c’est « game over » pour l’humanité ! Dans ce tome 12 Bouddha a l’avantage, mais il n’est pas dans un combat et il ne cherche pas à vaincre son adversaire mais à le sauver comme il a sauvé le reste de l’humanité (excellents flashbacks qui tirent l’ensemble vers le haut). Car il n’est de meilleur moyen de battre un ennemi que de se faire un ami… Cette amitié retrouvée entre l’homme et le dieu qui avait le même but, libérer l’humanité du malheur, est finalement de courte durée. Car nous sommes dans l’arc des boss à tiroirs… To Be Continued !

Furioso, tome 1 : Garalt est revenu – Philippe Pelaez et Laval NG

BD FANTASY / DARK FANTASY. L’adaptation du français Philippe Pelaez reprend les ingrédients du « Roland Furieux », mais utilise tout un décorum « dark fantasy » qui interdit le recours à l’humour, l’ironie et la satire . C’est donc une succession de combats épiques, d’amours interdits, de trahisons et de vengeances… Les dessins du mauricien Laval NG colorisés par Tanja Wenish sont réussis, avec de la fluidité et du dynamisme (bref du souffle) ! Ajoutons le dossier de Théa Picquet, copieux et touffu mais indispensable pour y voir bien clair dans le projet.
Les éditions Drakoo nous présentent donc un projet original qui fait du neuf avec du vieux en reprenant et en modernisant un classique de la Renaissance. Pour ne rien gâcher c’est en deux tomes seulement !

Sôten no Ken, tome 4 – Buronson et Tetsuo Hara

MANGA HISTOIRE / ARTS MARTIAUX. Dans ce tome 4 la guerre des gangs continue à Shanghai la ville du mal, la Chicago orientale, entre le Syndicat de Jade qui vient de renaître et l’Union du Pavot Sanglant qui fait appel à des renforts extérieurs en provenance de la guerre en Mandchourie contre les Japonais… Tout le tome est centré sur la confrontation entre Kenshiro et Zhang Taiyan surnommé « le voleur de mariée » qui peuple ses bordels de ses trophées personnels (on dirait peu ou prou Yuda, les vrais savent). Le master plan du méchant est de semer le chaos et la désolation dans Shanghai, pour apparaître ensuite comme un sauveur en ordonnant aux soudards mercenaires qu’il a lui-même fait amener de quitter la ville. Mais les choses sont plus difficiles que prévu quand Kenshiro Kasumi a juré votre perte : Zhang Taiyan ne le sait pas encore, mais il est déjà mort !!!

Éden, tome 14 : Sauver le monde – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Ce tome 14 est encore un très bon actioner cyberpunk ! Je n’ai pas vu le temps passer malgré la densité de l’action… Car simultanément le fils essaie d’exfiltrer sa sœur et le père kidnappe le président africain, fantoche évidemment, du Propater…
Deuxième tome passionnant d’affilée où il n’y a rien à redire. Si toute la série avait de ce niveau depuis le début, cela aurait été une tuerie. Dans tous les cas, c’était sympa de voir Kenji Asai passer de petit frère à grand frère : ce qu’il s’est passé en Chine avec les combattants de la liberté ouzbeks l’a fait évoluer…

Éden, tome 13 : Retour dans un monde cruel – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Très bien ce tome 13, un véritable actioner cyberpunk d’une grande densité avec ses nombreux rebondissements. D’un côté on a Elijah qui veut mettre la main sur le professeur Feynman avec l’aide d’un gang de kidnappeurs, d’un autre côté on a Miriam qui veut révéler aux grand jour les magouilles du Propater avec l’aide de son oncle journaliste. Les gentils remportent une manche, les méchants remportent une manche. 15 partout, balle au centre… Pendant ce temps-là le colloïde évolue, et on ne sait toujours pas ce qu’il est et ce qu’il veut…

Parasite Reversi, tome 5 – Moare Ohta

MANGA SCIENCE-FICTION / HORREUR. Moare Ohta a tout compris à la série d’origine. Et l’univers crée par Hitoshi Iwaaki a ceci d’incroyable que faisant la part belle aux démons et aux merveilles qui sont en nous et en dehors de nous, n’importe quel auteur peut s’en emparer et faire sien pour nous emmener encore plus loin ! Avec ce tome 5, les alliés de l’un (« Batman ») et les alliés de l’autre (« Le Joker ») peuvent faire pencher la balance d’un côté comme de l’autre. Mais les autorités comme les parasites comportent plusieurs factions aux intérêts différents voire divergents qui peuvent semer la zizanie dans le projet de vengeance de Tatsuki et de l’inspecteur Fukami… Les incursions de la série mère dans la série dérivée sont de plus en plus nombreuses : je me demande comment tout cela va finir avec ce double maléfique de Shin’ichi que combat Tatsuki physiquement, mentalement et idéologiquement…

Jylland, tome 3 : Colère Froide – Bruno de Roover et Przemyslaw Klosin

BD HISTOIRE / MOYEN-ÂGE. Ce tome 3 de moins de 46 pages est assez linéaire, pour ne pas dire assez ordinaire. En ce sens c’est une série de Vikings plus ou moins vue par les femmes. Mais elle plus ou moins decrescendo donc ne tient pas vraiment les promesses entrevues dans le premier tome (même si la qualité des dessins très satisfaisante a su rester égale du début à la fin). Et ici, scénaristiquement c’est à se demander à quoi sert le whodunit du boiteux…

Pin It on Pinterest

Share This