Jim Butcher (scénario) & Ardian Syaf (dessin)

Les Dossiers Dresden, tome 0 : Welcome to the Jungle

Comics, fantastique / fantasy / policier
Publié en VF le 12 mars 2010 chez Milady Graphics
Publié en VO en 2008 (« Welcome  to the Jungle»)

Harry est l’unique magicien de Chicago, et sa vie, ce n’est pas du tout cuit. Quand la police vient le chercher pour résoudre une affaire de meurtre au zoo de Chicago, il y a de la magie noire dans l’air. Et les créatures qu’il doit y affronter font passer gorilles et panthères pour de gentils toutous.

Jim Butcher a toujours été un fan de comics, ses séries en attestent avant même qu’il ne le dise lui-même, et ici on se sait pas trop si on lui fait plaisir ou s’il se fait plaisir avec un épisode 0 intitulée Welcome to the jungle !

On retrouve donc Harry Dresden le magicien à louer, cynique et désabusé, consultant de la police de Chicago toujours appelé en renfort par Karin Murphy des affaires spéciales. Les talents de dialoguistes de l’auteur font merveille et on pourra se demander s’il n’a pas raté sa vocation : les comics bien écrits, bien construits et disposant de punchlines de qualité ne sont pas légion hein ! Niveau histoire c’est plus simple et plus linéaire que d’habitude, l’auteur ne cédant pas à son schéma préférentiel des enquêtes entrecroisées qui emmènent son détective privé là où il veut le voir être malmené… En gros un zoo est devenu le lieu d’un crime mystérieux, et Harry Dresden doit trouver le véritable coupable avant que ces feignasses d’autorité n’euthanasie le gorille Moe pour boucler l’affaire le plus rapidement possible et continuer à faire leurs d’autorité qui ne servent à rien à part nous pourrir la vie (et avec notre argent s’il vous plaît, car là où il n’y a pas de gêne il n’y a pas de plaisir). On investigue çà et là, et visiblement Harry Dresden dérange :
ACHTUNG SPOILERS les animaux ne sont pas auteurs mais victimes des crimes, et une adoratrice d’Hécate se servirait d’eux pour réaliser son apothéose… A partir de là les emmerdes ne font que s’accumuler pour Harry et Willamena son side-kick féminin qui découvrent le monde de la magie plein de démons et de merveilles, jusqu’au grand final de l’épisode et son traditionnel « happy end » FIN SPOILERS

– Bienvenue dans la jungle. Un monde de proies et de prédateurs abritant des créatures parmi les plus dangereuses du monde. Très peu d’entre elles sont en cage, et aucune n’est vraiment ce qu’elle paraît être. Je ne suis pas le premier à appeler Chicago « la jungle ».

Les dessins d’Ardian Syaf sont satisfaisants même si j’ai eu l’impression d’un énième clone d’un style vu et revu. Après on retrouve les limitations castratrices du monde des comics : aucune originalité et aucune prise de risque dans le découpage, peu de cases et peu personnages, charadesign clonesque et inconstant (les animaux sont mieux dessinés que les humains et les monstres), pas de détails avec un maximum de gros plans pour cacher cela à nos yeux. C’est d’autant plus dommage qu’il a quand même réussi à caser quelques bonnes trouvailles graphiques…

note : 6/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This