Riichiro Inagaki (scénario)
Boichi (dessin)

Dr. Stone, tome 1 : Stone World

Manga, science-fiction
Publié 4 avril 2018 chez Glénat Manga

Taiju, un lycéen tokyoïte, est un jour victime d’un phénomène mystérieux : en une fraction de seconde, l’humanité entière est transformée en pierre ! Des milliers d’années plus tard, à son réveil, il décide de rebâtir la civilisation à partir de zéro avec son ami Senku !! Ne manquez pas le premier opus du meilleur récit de survie et d’aventure S.F. de tous les temps !!
Lorsque le scénariste d' »Eyeshield 21″ et le dessinateur de « Sun-ken Rock », décident de travailler ensemble, le résultat ne peut être qu’exceptionnel. Issu du prestigieux Weekly Shônen Jump, qui a vu éclore « Dragon Ball » et « One Piece », Dr. Stone séduit d’emblée par son propos novateur et ses enjeux colossaux. Quand le renouveau de l’espèce humaine ne tient qu’à deux garçons, quelles solutions peuvent bien s’offrir à la survie de l’humanité ?

C’est le grand jour pour Taiju qui a décidé de déclarer sa flamme à Yuzuhira, mais au moment fatidique survient une catastrophe cosmique : pour des raisons que la raison ignore, l’humanité tout entière est transformée en pierre. Des milliers d’années plus tard, Taiju est libéré de sa gangue minérale pour découvrir que son génial ami Senku est libre depuis 6 mois déjà et qu’il s’affaire autant à rebâtir la civilisation qu’a délivrer l’humanité de sa malédiction… Mais ils sont seuls au monde, et lors du sauvetage de Yuzuhira ils sont obligés de délivrer Tsukasa Shishio « le lycéen le plus fort de l’ordre des primates » : le beau-gosse ténébreux s’avère être du métal dont on fait les tyrans, et l’éco-fasciste décide de faire table rase du passé pour créer un monde nouveau, un nouvel âge d’or dont il serait le guide et le leader… La course s’engage entre le duo qui veut sauver tout le monde, et le révolutionnaire totalitaire qui se met à détruire tous les adultes avant qu’ils ne puissent les ramener à la vie ! Et comme le rappelle tout le temps le collégien savant fou Senku, il faut éviter à tout prix blessures et maladies sinon c’est le GAME OVER !!!

– L’âge de pierre remonte à deux millions d’années. L’invention de la poudre, vers l’an 700 est bien plus récente. Hu hu ! Ce qui veut dire que nous allons sauter d’un coup 19987000 ans de civilisation ! Tout ça est follement excitant !!

J’ai tout de suite reconnu le travail du scénariste Riichiro Inagaki qui après « Eyeshield 21 » nous refait le coup de la tête et des jambes avec un savant fou pragmatique voire cynique (le responsable du labo scientifique) et une bête de travail idéaliste voire naïve (le responsable du labeur physique)… C’est baroque et barré car on joue la carte de l’humour ou tout est démesuré et tout est exagéré, mais nous sommes dans un récit de survie qui connaît ses classiques (remember « Robin Crusoé » ou « L’Île mystérieuse ») qui amène plein de connaissances scientifiques et plein de réflexions éthiques : si l’humanité avait l’occasion de repartir de zéro, et que vous soyez à la tête de sa reconstruction quels choix feriez-vous pour réorganiser la société et assurer ?
Après l’excellent dessinateur japonais Yusuke Murata, l’auteur s’associe à l’excellent dessinateur coréen Boichi : il est bien connu pour ses polars pleins de filles à poil, mais c’est d’abord et avant tout un grand fan de Science-Fiction et après le gaiden « Terraformars » dédié à Sylvester Asimov et avant « Origin » il s’éclate une fois de plus en nous éclatant ! D’une immense sobriété niveau fanservice, il shonenise tellement ses graphismes qu’on dirait qu’il est possédé par Yukito Kishiro… Tout cela est follement excitant ! ^^

note : 7/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This