Takashi Nagasaki (scénario)
Kôji Kôno (dessin)

Inspecteur Kurokôchi, tome 2

Manga, seinen, policier
Publié le 19 mars 2015 chez Komikku Éditions

Une société secrète au sein de la police fondée sur le casse des 300 millions de yens, le plus grand mystère du Japon d’après-guerre !
Quelle est cette mystérieuse assemblée du cerisier, prête à tout pour étouffer les scandales liés à la police, y compris à assassiner ceux qui s’y intéresseraient de trop près ? Kurokôchi et Seike ont mis le pied dans un engrenage qui les dépasse. C’est un combat dangereux qui s’engage entre l’organisation secrète et le flic le plus corrompu du pays !

Dans ce tome 2, le justicier ripou continue son opération mains propres (ou son opération retraite dorée ^^) : un yakuza gay fraîchement sorti de taule le mène sur la mort d’un journaliste à scandale, qui le mène à un patron voyou qui aime tabasser les prostituées, qui le mène à un procureur public censément au-delà de tout soupçon… Et ledit procureur public est en plein interrogatoire de l’ignoble gouverneur, en attente de son procès pour meurtres ! Ce dernier lui propose de recourir à l’occulte et secrète Assemblée du cerisier pour se débarrasser de l’inspecteur hors-la-loi qui les gêne tout les deux…
Kurokôchi est victime de tentative de meurtres à répétition qui l’envoient à l’hôpital, Shingo Seike est victime de tentatives d’intimidation à répétition, tandis qu’une fois encore les témoins potentiels sont victimes d’une l’hécatombe.
Le maître recourt à des assurances vie plus chelous et tordues tu meurs, tandis que l’élève doit replonger dans les anciennes enquêtes de son père ancien policier exemplaire… Et nous entrons dans le placard rempli de squelettes du Japon de la deuxième moitié du XXe siècle (certes moins rempli que celui du Japon de la première moitié du XXe siècle), avec l’histoire véridique du casse du siècle : https://fr.wikipedia.org/wiki/Casse_des_300_millions_de_yen
Qui est la dupe de qui ? Qui sont les pions, qui sont les joueurs ? Ce tome lance véritablement l’histoire, tant le tome 1 en se suffisait à lui-même tout en leur faisait merveilleusement office d’épisode pilote (amis documentalistes et bibliothécaires, n’hésitez pas à vous le procurer !). Il faudra lire l’œuvre 3 fois pour l’apprécier à sa juste valeur : 1 fois pour l’histoire, 1 fois pour la maestria de la construction et de la narration, 1 fois pour siroter tranquillement les dialogues aux petits oignons… ^^

Inspecteur, vous devriez être plus méfiant…
surtout vis-à-vis des gens autour de vous.

Tremblez politiciens corrompus, tremblez financiers véreux, tremblez patron voyous, Bébel et Dirty Harry ont trouvé un successeur en la personne de l’inspecteur hors-la-loi qui ne reculera devant rien ni personne pour vous faire tomber, car il est habité par sa mission : niquer le système bien profond pour détruire votre monde de merde ! Oh yeah, et lisez cela en écoutant une bonne BO de Lalo Schiffrin !!!


PS1: je ne remercierais jamais assez les Editions Komikku, portées à bout de bras par Sam Souibgui, d’avoir apporté un vent de fraîcheur au manga en France…
PS2: l’œuvre a aussi été adaptée en série télévisée

note : 9,5/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This