Shinji Makari (scénario)
Ji-Hyoung Song (dessin)

Issak, tome 2

Manga, histoire
Publié en VF le 03 mai 2018 chez Ki-oon
Publié en VO à partir de 2017 par Kodansha dans Afternoon (« イサック »)

Grâce à Issak, les troupes de Fuchsburg sont parvenues à repousser le siège d’Ambrogio Spinola. Seulement, les Espagnols ne comptent pas en rester là… et sans les mercenaires de Bormann, il ne faudra pas longtemps avant que la forteresse tombe !
Alfonso de Habsbourg est d’ailleurs déjà en route vers le château, à la tête de plusieurs milliers de soldats. Parti en reconnaissance, le samouraï tombe soudain sur une patrouille ennemie, qu’il maîtrise rapidement mais pas sans heurts : gravement blessé au bras, pourra-t-il continuer à se battre ?

Issak le samouraï sniper a mis fin au siège de Fuchsburg en tuant le condottiere Ambrogio Spinola, mais dans ce tome 2 la cité fortifiée ne peut assumer un nouveau siège alors que s’avance l’armée espagnole du Prince Alfonso : la meilleure défense c’est l’attaque !!!

Parfois il faut tuer un adversaire digne à cause de sa trop grande compétence, parfois il faut laisser en vie un adversaire indigne à cause de sa trop grand incompétence, c’est ainsi qu’Issak doit fait des choix cruciaux pour la victoire de son camp et de sa cause, lui qui désormais est blessé et assisté par la jeune Zetta qui en pince grave pour lui… La pourriture aristocratique (pléonasme) ne renonce pas pour autant, et il ressuscite Ambrigio Spinola en utilisant son frère comme kagemusha avant de marcher sur la ville de Rosenheim qui ravitaille la forteresse de Fuchsburg. Wittelsbach, Issak, Zetta et son grand-père sont eux aussi de la partie, mais il sort un atout de sa manche : le mystérieux Lorenzo / Renzo traqué par Issak / Isaku depuis le Japon, et des deux hommes en quête des armes « Jin » et « Shin » il n’en restera qu’un !

– Tiens, un caractère japonais! Qu’est-ce qui est écrit?
– « Shin », Votre Altesse. C’est une mise en garde qui enjoint au tireur de rester vigilant.
– Et concrètement parlant?
– Tant que tu seras sur cette terre, ne fais confiance qu’à ton arme et à rien d’autre!

75% Hawkwood 25% Berserk : avec la Guerre de Trente Ans en toile de fond,c’est entre graphismes épurés et graphismes hyperréalistes, entre beaugossitude et bastons super stylées à la John Woo qu’on nous refait le coup du duel de snipers du film Stalingrad de Jean-Jacques Annaud : c’est cool !

note : 8,5/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This