Balak, Michaël Sanlaville & Bastien Vivès

Lastman, tome 4

Manga, fantastique / portal fantasy
Publié le 19 mars 2014 chez Casterman

Marianne Velba n’est pas seulement une maman attentionnée, c’est aussi une femme déterminée qui sait ce qu’elle veut. C’est donc sur les traces de Richard que nos deux amis débarquent à Paxtown, mégalopole ultramoderne, ville de tous les possibles pour qui en maîtrise les règles… Loin de l’univers douillet de la Vallée des Rois, Adrian poursuit sa découverte du monde, et Marianne n’en finit pas d’éclaircir le mystère Aldana, quitte à se confronter à certaines réalités très concrètes !

Dans ce tome 4 c’est guidé par le journaliste Peter Verkaik que l’autre côté du miroir incarné par Marianne et Adrian Velba continue de découvrir notre triste pour ne pas dire sordide réalité avec une société gouvernée par l’Argent Roi et une métropole de Paxtown gouvernée par le criminel en col blanc Milo Zotis…

Nous autres lecteurs découvrons le passé et le présent de Richard Aldana, ex rock-star des arts martiaux déchue pour avoir craché dans la soupe et fracassé son ex partenaire Duke Diamond (mais tout n’est qu’apparences et la vérité nous sera révélée ultérieurement), et certaines autorités prestituées veulent le ramener en finale de la Fight Fist Funeral Cup pour le faire mourir en direct-live et faire un max de pognon sur ses funérailles… Pour arriver jusque là il est associé à Cristo Canyon fraîchement arrivé de Nillipolis donc de la Vallée des Rois, sauf que la team Marianne / Adrian affole les séances de qualifications de la FFFC, le Petit Prince reprenant le rôle jadis dévolu à Son Goku dans Dragon Ball

– La vache ! Merde ! Elle a explosé les gradins ! Wooohou ! Non mais… vous avez-vu ça ?
– Attends, Richard, c’est cette nana que t’as sauté en lui contant fleurette ? Ha ha ha !!! T’es tellement dans la merde mon pauvre…

Tandis que Marianne nouvelle amante de Richard Aldana et Tomie ancienne amante de Richard Aldana rejouent la guerre des boobs (tout le monde bolossant Richard Aladana destiné à se faire marcher dessus par l’une ou par l’autre), Adrian est baladé de nounou bimbo en nounou bimbo jusqu’à tomber sur une bande de loubards dézingués par un Cristo Canyon qui mine de rien est bien parti pour remplacer le Batman au poste iconique de vigilante urbain n°1. Quelque chose en lui se brise, et il change et il évolue pour devenir quelqu’un de plus grand et de plus noble : Luke Skywalker is coming… Les auteurs n’oublient pas pour autant le foreshadowing puisque nous avons une mystérieuse drogue transformant ses victimes issues de toutes les classes sociales en créatures lovecrafiennes, et la mystérieuse organisation de l’Ordre de Lion composée de cultistes lovecraftiens manigançant on ne sait trop quoi : To Be Continued évidemment et je continue de foncer sur l’autoroute de la supracoolitude avec Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès ! Oh Yeah !!!

 

note : 8/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This