Nicolas Jarry (scénario)
Jean-Paul Bordier (dessin)

Nains, tome 04 : Oösram des Errants

Bande dessinée, fantasy / heroic fantasy
Publiée le 25 mai 2016 chez Soleil

Toute révolte commence dans les larmes et finit dans le sang. Oösram était le plus grand général de la forteresse de Goll-Garsëm, mais il a trahi son ordre et son roi. Depuis il n’est plus rien. Sa barbe a été coupée, ses biens confisqués, sa gloire oubliée. Lui et sa famille sont désormais des Errants, travaillant la terre, soumis aux caprices des puissants. Avec le temps, Oösram pense avoir fait le deuil de son ancienne vie, mais peut-on renier ce que l’on a toujours été ?

Dans ce tome 4, le général Oösram du Bouclier avait tout gagné, mais victime de la triple malédiction de l’avidité, de l’ambition et de l’obstination, en voulant gagn r encore plus il a déchu et a tout perdu… Sauf sa vie et celles des membres de sa famille qui l’accompagnent dans son exil. Oösram est obligé de tourner le dos à la politique et à la guerre, et refait sa vie parmi les prolétaires de l’Ordre des Errants et sa vision du monde change radicalement en étant l’observateur des exactions quotidiennes de la ploutocratie naine, à laquelle il a appartenu et qu’il a soutenu, qui exploite et opprime son propre peuple. Quand les membres de sa propre famille en deviennent les victimes, il devient Oösram des Errants qui ressort sa hache pour déclarer la guerre aux quatre ordres dominants !
Dans leur quête de justice et de liberté, c’est la victoire ou la mort… Les rebelles savent qu’ils n’ont aucune chance contre les légions de vétérans du régime en place et que cela va finir dans le sang et les larmes. Certains doivent mourir pour que d’autres puissent vivre et continuer le combat contre les forces obscures de la crevardise, et les graines de l’avenir ont été plantées : pour venger les martyrs, des centaines puis des milliers de nains rejoignent les rescapés pour combattre sous la bannière de la liberté, de l’égalité et de la fraternité : c’est le commencement de la fin et les jours de la ploutocratie naine sont désormais comptés ! chouette saison 2 en perspective !!! (pour rappel l’œuvre et sa critique ont été écrites avant que l’arrogance crasse du dénommé Emmanuel Macron ancien gestionnaire de la fortune Rothschild et autoproclamé président par effraction et héritier privilégié de Margaret Thatcher ne déclenche en France le plus grand mouvement social depuis la Commune de 1870-1871, n’en déplaisent aux nantis lécheurs de culs dont on ne citera ni les noms ni les pseudos)

– Tu découvriras ça, toi aussi, quand tu tiendras ton premier pisse-lait dans tes bras… Ce n’est ni bon ni mauvais. C’est plus que ça. C’est l’essence de la vie. On se dit qu’on a le temps. Mais c’est pas vrai. On n’a jamais trop de temps à partager avec les siens.

Nicolas Jarry a changé de braquet avec cette série, et l’histoire et sa narration sont vraiment de bonne facture, et va rappeler de bons moments aux amateurs de fantasy épique : dans ce Braveheart fantasy tout est raconté à la première personne, Oösram étant bien conscient de ses fautes, de son destin et de son inéluctable fin. Et on continue de piocher chez JRR Tolkien et Michael Moorcock, ce qui nous offre un univers à la Warhammer et une histoire à la Drenaï… Ce qui fait que ce tome 4, comme certains autres de la série Nains voire de la série Elfes, aurait parfaitement pu être scénarisé par feu David Gemmell. Sinon on le savait déjà, mais c’est désormais de plus en plus clair, quand on pendra le dernier policard avec les tripes du dernier bankster Nicolas Jarry sera aux premières loges…
Mais, et cela me fait vraiment mal au cœur, les dessins mainstream de Jean-Paul Bordier ne sont pas encore à la hauteur de l’événement malgré les designs de Pierre Denis Goux et les couleurs de Digikore Studios. Quand je vois tous les top dessinateurs au service de scénarios moyennasses, c’est quand même d’une grande tristesse…

note : 7/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This