Tatsukazu Konda (scénario)
Shimeji Yukiyama (dessin)

Silver Wolf

Blood Bone,

tome 4

(pour public averti)

Manga, fantastique / horreur
Publié en VF le 11 octobre 2018 chez Kurokawa
Publié en VO à partir de 2015 par Shogakukan dans Ura Sunday  (« Ginrou Bloodbone / 銀狼ブラッドボーン »)

« Je t’attendais avec impatience, vieil ennemi des vampires ! » Le vampire le plus cruel, dont la spécialité est la traque aux chasseurs de vampires, s’est attaqué à Cocowill. le vieux guerrier s’enfonce dans les ténèbres pour l’éliminer.

Dans ce tome 4, Grim le Joker dreadful punk continue encore à s’amuser comme un petit fou en jouant avec la vie et avec la mort des uns et des autres pour ressusciter anciens amis et anciens ennemis du Silver Wolf qui n’est pas au bout de ses peines… Et c’est donc tout naturellement qu’il lâche les anciens chefs vampires et leurs lieutenants sur la ville : heureusement ces derniers n’ont ni les mêmes objectifs ni les mêmes styles, donc Hans Vahpet va pouvoir se concentrer dans un premier temps sur le clan Fendren uniquement.

Évidemment pour le papy chasseur de vampire la fin justifie les moyens donc tous les moyens sont bons pour remporter la victoire : la meilleure défense c’est l’attaque, mais le leader des Silver Wolves ne peut plus compter sur ses compagnons d’armes qui ont tous péri dans la grande guerre contre les vampires. Avec Shûsui,le jeune samouraï sensitif pour couvrir ses arrières il constitue le marteau tandis que la population formée à la hâte constitue l’enclume : les habitants résistent vaillamment et au moment où la curée devait commencer pour le plus grand bonheur des créatures de la nuit twist de ouf et combat de ouf ! ATTENTION SPOILERS (l’ennemi de mon ennemi est mon ami : après avoir tellement combattu l’un contre l’autre, le champion de l’humanité classe et badass et le Moïse vampire classe et badass combattent côte-côté contre leur l’ennemi commun) FIN SPOILERS

– Tu veux recréer le passer en ressuscitant les morts ? Quelle idiotie ! Quoiqu’il arrive, on ne peut jamais revenir dans le passé. Le temps ne s’écoule jamais que vers un nouvel âge.

Un tome rythmé, nerveux et violent où on sent la tension et le suspens grâce à un droit de quota de flashbacks super bien dosé comme Sergio Leone savait si bien le faire : pour ne rien gâcher, les combats sont à la fois bien stratégiques et bien chorégraphiques (ah ça, on sent tout l’héritage des blockbuster HK à la John Woo) ! Les bonnes idées sont là, et j’ai ressenti toutes les vibes de l’epicness to the max : cette série étant vraiment une bonne surprise, j’espère que les révélations et la conclusion seront à la hauteur des promesses qu’elle laisse entrevoir parce que le double cliffhanger de fin c’est quelque chose hein… To Be Continued ATTENTION SPOILERS avec Faust qui va devoir affronter son prédécesseur à la tête de la nation vampirique et Hans qui va devoir affronter son fils Gail qui magouille avec l’armée et le gouvernement étrangement complaisants avec les horreurs qui s’abattent sur la population… FIN SPOILERS

note : 8/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This