Isabelle Bauthian (histoire),
Françoise Ruscak (scénario)
Philippe Briones (dessin)

Sirènes & Vikings, tome 1 :

Le Fléau des abysses

Bande dessinée, fantasy / mythologie
Publiée le 09 septembre 2020 chez Les Humanoïdes Associés

Dans un monde peuplé de créatures issues de la mythologie nordique, Sirènes et Vikings s’affrontent pour les royaumes des mers du nord. Dans cette guerre, la sirène Arnhild est parvenue à dompter l’effrayant Jörmungand, un monstre marin qu’elle lance à l’assaut des drakkars.

Sirènes & Vikings : le pitch sonne entre Disney & Heavy Metal. Je m’attendais avec cette série à un nouvel Arawn. Quand j’ai vu le nom des auteurs, j’ai tout suite compris que mes attentes ne seraient pas comblées, mais aussi que cela être très sympa quand même : là dessus je n’ai pas été déçu…

Nous sommes au Haut Moyen-Âge quelque part entre la Mer du Nord et la Mer Baltique, les Vikings considèrent les Sirènes comme des animaux et les Sirènes considèrent les Vikings comme des sauvages (saloperie de choc de civilisations suprématiste de mes couilles : nous devons tous apprendre à vivre comme des frères ou nous allons tous mourir comme des idiots, mais allez donc dire cela à des nantis nés avec un cuillère en argent dans la bouche ou à des bobos SWJ qui déversent leurs états d’âme particuliers sur le World Wide Web). La guerre fait rage entre les deux peuples, mais le prince xénophile Ingwald est persuadé qu’il existe un chemin vers la paix entre tous les peuples. En se rapprochant de la sirène Arnhild il s’éloigne de la semi-troll Borglinde, et alors que marins et terriens se disputent la domination du Jörmungand, le Fléau des abysses qui donne son nom à ce tome 1, la jalousie fait son œuvre pour que la tragédie se mettent en place…

– Pourquoi notre clan croit-il que les sirènes sont des animaux ? C’est complètement faux ! Elles sont comme nous : elles parlent, elles ressentent, elles réfléchissent…
– Que me racontes-tu là ? Les sirènes sont des monstres qui massacrent les marins.
– Ça, c’est que disaient les anciens. En réalité, elles n’ont fait que se défendre et protéger leur territoire. Comme n’importe qui.

Dans notre époque où plus que jamais les crevards jouent du « diviser pour régner », avec moult communautaristes / séparatistes pour jeter de l’huile sur le feu, le message développé par la série est salutaire : nous devons apprendre à vivre comme des frères ou nous allons tous mourir comme des idiots. Mais difficile de savoir d’où il vient entre Isabelle Bauthian qui est récemment apparue sur la scène fantasy avec quelques romans et pas mal de bandes dessinées, Françoise Ruscak qui signe quasiment son premier scénario BD après un beau début de carrière dans l’animation, ou de Philippe Briones vieux routard aficionado des comics…
Alors oui l’illustration de couverture est signée Josep Homs alors que les graphismes sont signés Philippe Briones. J’aurais bien aimé voir le même récit dessiné par le premier, car je ne suis pas super fan du deuxième. Mais on n’est pas dans l’arnaque comme c’est souvent le cas dans cette configuration : la zone de confort de Philippe Briones cela reste les comics super-héroïques, et depuis que je l’ai découvert dans La Geste des Chevaliers Dragons c’est avec beaucoup de bonne volonté qu’il n’a cessé de s’améliorer. Pour le reste je laisse le soin à meilleurs connaisseurs que moi d’identifier dans son style métissé les apports techniques et artistiques européens et américains.

En somme un projet collectif sympathique pour ne pas dire intéressant, où tout le monde semble mettre du sien pour obtenir une réalisation sympathique pour ne pas dire intéressante… Ingwald doit désormais mener une guerre alors qu’il a toujours œuvré pour la paix, et il a perdu le premier et le dernier amour de sa vie en plus des personnes qui auraient pu créer des ponts entre les civilisations. Guerre et Paix sur les mers du nord : To Be Continued, avec d’autres personnages et d’autres auteurs coordonnés par Gihef !

note : 7,5/10 (un petit coup de pouce car j’ai envie de soutenir le projet pour le voir grandir)

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This