Rona (scénario & dessin)

Alpi the Soul Sender, tome 2

Manga, fantasy
Publié en VF le 05 novembre 2020 chez Ki-oon
Publié en VO par Tokuma Shoten dans Web Comic Zenyon (« Soukon no Shoujo to Sourei no Tabi / 送魂の少女と葬礼の旅 »)

Tandis qu’Alpi poursuit son voyage aux côtés de Pelenai, elle découvre avec horreur que certaines personnes sont prêtes à tout pour s’approprier les bienfaits d’un esprit divin… Seulement, les choses sont loin d’être aussi simples : si Mido a choisi de sacrifier le grand esprit de sa cité, c’était pour protéger les habitants ! Hélas, le garçon n’a compris que trop tard combien il était dans l’erreur… Alpi reprend la route après avoir accompli sa mission, mais elle tombe rapidement nez à nez avec une autre soul sender du nom de Sersela. Malheureusement, tout semble les opposer et, très vite, une rivalité s’installe entre les deux jeunes filles… Arriveront-elles à joindre leurs forces afin d’apaiser les âmes des divinités ?

Cette série est bien faite, mais au vu des choix effectués je ne vois pas comment elle va pouvoir se développer à défaut de pouvoir décoller. Je ne suis pas très fan de la dictature du jeunisme édictée par le « Cool Japan » : que le personnage principal d’un seinen soit une prêtresse lolita pourquoi pas, mais quand on rajoute comme personnage principal du même seinen une autre prêtresse lolita avec moi ça ne passe pas… (d’autant plus que ce sont les deux personnages les moins bien dessinés de la série : on a délibérément choisi pour elle un charadesign classique voire basique, sans doute juste pour dessiner plus facilement et plus rapidement et parvenir à boucler les délais hebdomadaires en déployant moins d’effort)

Donc à Mil Si I le village des moulins les habitants n’arrivent pas à se débarrasser d’un esprit divin du vent qui les arrose d’une pluie toxique à chaque passage. Alpi vient en aide à la communauté mais se fait fait damner le pion par Sersela beaucoup plus douée et beaucoup plus expérimentée qu’elle. On induit rapidement une rivalité entre les deux prêtresses lolitas qui se crêpent constamment le chignon durant toute leur odyssée. Alpi est petite, humble, gourmande et inexpérimentée, Sersela est grande, hautaine, frugale et expérimentée. C’est archétypal, mais pire encore on est dans les stéréotypes de la Planète Manga (les fameux « -dere ») !

– Les esprits divins nous font profiter de leurs bienfaits et ils sont une source indéniable de prospérité… Mais cela ne signifie pas du tout qu’ils sont là pour nous ! Nous coexistons, c’est un compromis entre eux et nous… S’il pleut trop, les plantations pourrissent. Si le vent est trop fort, les arbres s’effondrent… A l’inverse, nos existences ne sont pas dédiées aux esprits divins. Nous vivons avant tout pour nous-mêmes ! C’est là que se trouve la raison d’être des Soul Senders ! Notre rôle est de préserver l’équilibre fragile entre deux espèces qui ne sont pas censées s’entendre…

Sersela reproche à Alpi d’être tellement obnubilée par les êtres divins qu’elle en oublie les êtres humains et leurs sentiments, mais comme elle traite Alpi comme une merde sans tenir compte une seule seconde de ses sentiments c’est confusant. Pire encore, nous savons qu’Alpi est désespérément à la recherche de ses parents, et Sersela qui semble bien les connaître refuse de lui donner la moindre parcelle d’information à leur sujet : c’est du pur et simple sadisme autant pour Alpi que pour les lecteurs et les lectrices…

Vous avez dû sentir le ton négatif dans mon propos, néanmoins le double chapitre final de ce tome est plutôt bien. Les habitants de la ville fortifiée de Tomunagu Wato sont sur le pieds de guerre permanent car l’être divin du tonnerre qui assure leur prospérité en inondant leurs rizières est aussi celui qui peut provoquer leur perte en détruisant leurs récoltes. Ils doivent ainsi le faire fuir s’il s’attarde trop sur leurs terres, mais sans le tuer sinon c’est la malédiction assurée… Dès leur arrivée Alpi et Sersela doivent jouer le rôle de filet de sécurité, mais elles ne savent pas à quels saints se vouer !

note : 6/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This