Gilles Chaillet
(scénario & dessin)

La Dernière Prophétie, tome 4 :

Le Livre maudit

 

Bande dessinée, histoire / antiquité
Publiée le 17 janvier 2007 chez Glénat

Les Dieux anciens ont abandonné l’Empire… La cité est en proie au désastre. Au crépuscule de l’antiquité le vieil Empire romain se déchire. Les anciens dieux romains sont abandonnés par les chrétiens triomphants. Afin de découvrir la vérité sur la dernière des sept prophéties, Flavien accepte de traverser le monde des morts pour sauver les vieilles croyances.

Trois ans se sont écoulés entre le tome 3 et ce tome 4 intitulé Le Livre maudit comme dans le récit il s’est écoulé trois ans depuis que Flavien et Marie se sont réfugiés en Bretagne où il pleut bien souvent…

L’Empereur Théodose est mort comme prophétisé par les oiseaux de mauvais augure, et Stilico régent du nouvel empereur Honorius et maître de l’Empire Romain réunifié (enfin pas pour longtemps) se retrouve ne pleine guerre de religion entre chrétiens fanatiques avec des bridages organisé comme le Ku Klux Klan qui s’en prennent aux païen et les païens fanatiques qui multiplie les émeutes et les pillages, d’autant plus que depuis que le gouverner d’Afrique a fait succession le grain n’arrive plus à Rome et la famine et l’épidémie menace. Flavien s’ennuie, Flavien déprime, et Flavien accepte sa grâce et de se convertir au christianisme pour revenir à Rome où il est directement confronté à Stilico son ennemi juré à la Villa Hadriana laissé à l’abandon. Le Magister utriusque militiæ lui assure qu’il n’a rien à voir avec la mort de sa femme et la disparition de ses enfants, et lui confie un poste élevé pour pouvoir continuer à enquêter sur cette sombre affaire.

Flavien retrouve donc anciens amis et anciens ennemis, résistants ou collabo, païens et chrétiens, et lui aussi est prise en tenaille dans les guerres de religion que se livre les uns et les autres. Enfin « guerres de religions », rien n’est moins sûr : païens ou chrétiens, les riches et les puissants ont les mêmes vices car les mêmes causes mènent aux mêmes effets (à savoir se croire supérieur aux autres et s’affranchir des règles). Donc on assiste à une guerre de l’ombre entre un complot païen pour diffuser des pamphlets anti-chrétiens en suivant toute la chaîne du livre (c’est l’aspect le plus plaisant du tome), dont on fait disparaître tous les témoins pour couper l’herbe sous le pied des intriguant chrétiens qui veulent lutter par la censure. Tandis qu’attentats et représailles se multiplient, les événements évoluent toujours à point nommer pour conforter le pouvoir exécutif dans sa politique de réconciliation pour le plus grand profit des sénateurs conservateurs…

– Rome a accueilli tous les dieux de l’univers, Marie ; ensemble ils protègent l’Empire. Mais, bien sûr, le dieu des Chrétiens entend régner sans partage ! Ses dévots pratiquent une intolérance insupportable !
– Regarde-le, ton Empire, il craque de partout ! Seul, Dieu est Vérité, Lui seul est Amour. Comment pourrait-il partager avec le mensonge ?
– Oh vous les Chrétiens, vous avez toujours raison !

Ce tome 4 aurait été bien si ça avait été le tome 2, car on oublie purement et simplement les 2 tomes précédents y compris dans leurs aspects fantastiques qualifiés ici d’illusions. Parce que maintenant il faut un cinquième tome pour résoudre tout ce qui a été laissé en suspens depuis le tome 1 : encore un drame des trilogie en 5 tomes !

ATTENTION SPOILERS Car en fait Symmaque le beau-père de Flavien explique que c’est les sénateurs conservateurs qui ont fait enlevé leurs propres enfants pour en accuser les chrétiens au pouvoir, mais qu’ils ont été trompé par la balance Victor Olympius qui les a vendus et a réalisé véritables meurtres et kidnappings pour monter en grade dans le nouveau régime. Donc Flavien doit remonter la piste d’un mystérieux borgne vil et fourbe (bravo l’originalité hein) qui semble avoir un pied dans les deux camps pour atteindre on ne sait pas quels objectifs FIN SPOILERS

Bon courage pour retomber sur ses pieds avec un tome 5 à quatre mains sorti 5 ans plus tard en 2012 !

.

note : 5,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This