Place aux Immortels – Patrice Quélard

ROMAN HISTOIRE / WWI. Comme ses personnages Patrice Quélard ne lâche pas l’affaire. Léon Cognard gendarme soumis aux aléas et aux délires de la hiérarchie essaye de rendre la justice là où les autorités en n’ont plus rien à carrer du moment que les moutons continuent d’aller à l’abattoir, euh pardon que les soldats continuent de monter au front… Encore un bon livre sur la WWI qui s’assume totalement dans son engagement : quelles différences entre les officiers du début du XXe siècle qui envoyaient des millions de gens à la mort pour quelques kilomètres de plus sur une carte, et les managers du début du XXIe siècle qui envoient des millions de gens à la précarité et la pauvreté pour quelques chiffres de plus sur un tableur excel ? Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes : tout cela va mal finir…

Urdesh, tome 1 : Le Serpent et la Sainte – Matthew Farrer

ROMAN SF / SPACE OPERA / DYSTOPIE. Dan Abnett a prêté ses jouets de la Croisade de Sabbat à Matthew Farrer, non plus pour une nouvelle mais pour un cycle entier. Nous sommes sur le monde-forge d’Urdesh où une fois de plus la guerre s’enlise dans un conflit d’attrition. Mais la Beati placardisée par les autorités a décidé de prendre les choses en main et de défier en personne cette saloperie d’Anakwanar Sek, Celui Dont la Voix Couvre Toutes les Autres. Ses gardes du corps sont oubliés d’emboîter le pas, et les trois escouades de Space Marines qui l’accompagne sont les fers de la reconquête de la mégapole de Gherappan, alias Stalingrad dans l’Espâce. Sauf que le stratège ennemi qui voit les plans à l’intérieur des plans l’attend de pied ferme avec toutes les saloperies possibles et imaginables (oh non, revoilà les hemomanciens, les lycanthroïdes et l’arnogaur Nautakah). En bref de l’action, encore de l’action, et toujours de l’action, mais surtout du sang et des larmes. Matthew Farrer est un bon auteur, mais il lui manque encore quelque chose pour passer un cap…

Sidooh, tome 07 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. Dans ce tome 7 bien plus calme que les précédents, ce qu’il reste du Byakurentaï déménage de Edo à Aïzu. Et après une rencontre avec le singulier Kaishu Katsu il font celle du non moins singulier Kanbee Sagawa. Sur le fond comme sur la forme Tsutomu Takahasi ne donne pas du tout dans le mainstream. Les graphismes sont très fins mine de rien, et on n’a besoin de tonnes de phylactères et d’onomatopées pour qu’on comprenne ce qui se passe tant ils sont expressifs (voire expressionnistes par moment).

Demon Slayer, tome 18 – Koyoharu Gotouge

MANGA FANTASTIQUE / HORREUR. Ce nouveau shonen nekketsu horrifique avait bien commencé, mais au lieu d’exploiter son univers il empile les combats entre des méchants overcheatés et des gentils devant recourir à des power-up fumés. Comme le disait un camarade j’ai de plus en plus de mal avec les shonen mainstream dont les grosses ficelles m’indiffèrent de plus en plus voire m’horripilent de plus en plus… J’avais espoir que dans sa dernière ligne droite cette série retombe au moins sur sur pieds, mais visiblement avec les marketeux du « Weekly Shonen Jump » c’était peine perdue car c’est plus que jamais complètement bleachien. Power-up fumés, délires super fort / super faible, droits de quota de flashbacks larmoyants : c’est des ficelles de shonens des années 1980, sauf que c’était mieux fait dans les années 1980.

Dr. Stone, tome 16 : Médusa vs Science – Riichiro Inagaki et Boichi

MANGA SCIENCE-FICTION / POST-APOCALYPTIQUE. Dans ce tome 16 intitulé « Médusa vs Science », tout se conclut par un duel entre les généraux Ibara (qui incarne la crevardise managériale) et Senku (qui incarne la fraternité et la solidarité du reste de l’humanité) dans une partie de « je sais que tu sais que je sais que tu sais ». C’est donc à qui sera la plus malin, mais bien souvent ce sont ceux qui se croient les plus malins qui sont les plus faciles à berner!
La suite du tome nous mène d’un arc du récit à un autre, et dans ses moments là ça part un peu dans tous les sens… Au final WHYMAN serait sur la lune et il faudrait cinq bases pour construire une fusée spatiale et allez lui botter les fesses. Pour la première des cinq bases c’est direction le continent nord-américain, donc c’est plus que jamais To Be Continued !

Éden des Sorcières (L’), tome 1 – Yumeji

MANGA FANTASY / POST-APO. Il s’agit d’une production française, les éditions Ki-oon ayant recruté l’artiste Yumeji qui n’avait pas trouvé sa voie sur la Planète Manga en passant de la culture classique à la culture populaire grâce au vidéoludisme. Du coup qui a décidé de quoi dans ce chouette revival Hayao Miyazaki ? Car si Oak n’est pas Moro et si Pilly n’est pas Nausicaä, n’est-ce pas déjà la fin du rêve ??? Oui mais non, car Pilly suit sa propre voie avec un récit plein de promesses et des graphismes magnifiques. Mais vous ne trouvez pas qu’ils ressemblent vachement à ceux de Kamome Shirahama éditée par la concurrence chez Pika ?

Silver Wolf Blood Bone, tome 13 – Tatsukazu Konda et Shimeji Yukiyama

MANGA FANTASTIQUE / HORREUR. Épatant ! Nous avons dépassé 10 tomes, et après autant de rebondissements la série parvient toujours à maintenir un rythme trépidant et un suspens haletant. Dans ce tome 13 c’est retour à San Sarod pour la Team Vahpet & Faust : le créateur Buerger comme la créature Grim mettent la ville à feu à sang, car l’un et l’autre n’ont que faire de la vie humaine… Ils ont chacun leurs ambitions, mais lesquelles ? Ils ont tous les deux des liens avec Hans, mais lesquels ? To Be Continued !

Trône de Fer (Le), tome 1 – G.R.R. Martin

ROMAN FANTASY. Westeros conquise par les Targaryens, c’est une Grande-Bretagne de la taille d’un continent conquise par les Normands. G.R.R. Martin puise avec allégresse dans l’histoire anglaise et reprend l’intégralité des personnages de la Guerre des Deux Roses pour construire le dramatis personnae de sa saga avant de s’amuser comme un petit fou à mélanger les noms et les situations. C’est dommage que Lois McMaster-Bujold ait déjà fait exactement cela 10 ans auparavant, Miles Vorkosigan ressemblant étrangement à Tyrion Lannister (pour ne citer que lui parmi une multitude d’impression de déjà-vu). Nous étions en 1996 et le pot-pourri fantasy de G.R.R. Martin commençait super bien. Nous sommes en 2021 et on espère que tout cela ne va pas finir en eau de boudin…

JoJo’s Bizarre Adventure, Arc 8 : Jojolion, tome 21 – Hirohiko Araki

MANGA FANTASTIQUE / THRILLER. Décidément cet Arc 8 souffle le chaud et le froid. Avec ce tome 21 les mêmes causes produisent les mêmes effets : le mangaka est toujours aussi confusant sur le long terme et toujours aussi passionnant sur le court terme… Ici on passe de l’horreur médicale à l’horreur scolaire avec un double compte à rebours angoissant. Et voici que déboule Silver Chariot Requiem passé du Côté Obscur de la Force : comment la Team Josuke va-t-elle pouvoir survivre à un tel adversaire ? To Be Continued !

City Hunter Rebirth, tome 8 – Sokura Nishiki

MANGA POLAR / HUMOUR. Un sympathique revival de « City Hunter » ici à la sauce isekai, la mode du moment… Ce tome 8 reprend l’arc « Et le Popotin se retourna », commencé dans le chapitre 196 de la série d’origine, non du point de vue de Ryo, Kaori et Bloody Mary, mais d’Umibozu et de Saori. Mais ensuite il prend des voies inattendues avec un récit inédit. Déjà J.J. principal apport de Sokura Nishiki à la série d’origine brille étonnamment par son absence. Mais ensuite est-ce que Saori a compris qu’apparaissent les antagonistes du dernier tome de « City Hunter » ? To Be Continued…

Place aux Immortels – Patrice Quélard

Place aux Immortels – Patrice Quélard

ROMAN HISTOIRE / WWI. Comme ses personnages Patrice Quélard ne lâche pas l’affaire. Léon Cognard gendarme soumis aux aléas et aux délires de la hiérarchie essaye de rendre la justice là où les autorités en n’ont plus rien à carrer du moment que les moutons continuent d’aller à l’abattoir, euh pardon que les soldats continuent de monter au front… Encore un bon livre sur la WWI qui s’assume totalement dans son engagement : quelles différences entre les officiers du début du XXe siècle qui envoyaient des millions de gens à la mort pour quelques kilomètres de plus sur une carte, et les managers du début du XXIe siècle qui envoient des millions de gens à la précarité et la pauvreté pour quelques chiffres de plus sur un tableur excel ? Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes : tout cela va mal finir…

Urdesh, tome 1 : Le Serpent et la Sainte – Matthew Farrer

Urdesh, tome 1 : Le Serpent et la Sainte – Matthew Farrer

ROMAN SF / SPACE OPERA / DYSTOPIE. Dan Abnett a prêté ses jouets de la Croisade de Sabbat à Matthew Farrer, non plus pour une nouvelle mais pour un cycle entier. Nous sommes sur le monde-forge d’Urdesh où une fois de plus la guerre s’enlise dans un conflit d’attrition. Mais la Beati placardisée par les autorités a décidé de prendre les choses en main et de défier en personne cette saloperie d’Anakwanar Sek, Celui Dont la Voix Couvre Toutes les Autres. Ses gardes du corps sont oubliés d’emboîter le pas, et les trois escouades de Space Marines qui l’accompagne sont les fers de la reconquête de la mégapole de Gherappan, alias Stalingrad dans l’Espâce. Sauf que le stratège ennemi qui voit les plans à l’intérieur des plans l’attend de pied ferme avec toutes les saloperies possibles et imaginables (oh non, revoilà les hemomanciens, les lycanthroïdes et l’arnogaur Nautakah). En bref de l’action, encore de l’action, et toujours de l’action, mais surtout du sang et des larmes. Matthew Farrer est un bon auteur, mais il lui manque encore quelque chose pour passer un cap…

Sidooh, tome 07 – Tsutomu Takahashi

Sidooh, tome 07 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. Dans ce tome 7 bien plus calme que les précédents, ce qu’il reste du Byakurentaï déménage de Edo à Aïzu. Et après une rencontre avec le singulier Kaishu Katsu il font celle du non moins singulier Kanbee Sagawa. Sur le fond comme sur la forme Tsutomu Takahasi ne donne pas du tout dans le mainstream. Les graphismes sont très fins mine de rien, et on n’a besoin de tonnes de phylactères et d’onomatopées pour qu’on comprenne ce qui se passe tant ils sont expressifs (voire expressionnistes par moment).

Demon Slayer, tome 18 – Koyoharu Gotouge

Demon Slayer, tome 18 – Koyoharu Gotouge

MANGA FANTASTIQUE / HORREUR. Ce nouveau shonen nekketsu horrifique avait bien commencé, mais au lieu d’exploiter son univers il empile les combats entre des méchants overcheatés et des gentils devant recourir à des power-up fumés. Comme le disait un camarade j’ai de plus en plus de mal avec les shonen mainstream dont les grosses ficelles m’indiffèrent de plus en plus voire m’horripilent de plus en plus… J’avais espoir que dans sa dernière ligne droite cette série retombe au moins sur sur pieds, mais visiblement avec les marketeux du « Weekly Shonen Jump » c’était peine perdue car c’est plus que jamais complètement bleachien. Power-up fumés, délires super fort / super faible, droits de quota de flashbacks larmoyants : c’est des ficelles de shonens des années 1980, sauf que c’était mieux fait dans les années 1980.

Dr. Stone, tome 16 : Médusa vs Science – Riichiro Inagaki et Boichi

Dr. Stone, tome 16 : Médusa vs Science – Riichiro Inagaki et Boichi

MANGA SCIENCE-FICTION / POST-APOCALYPTIQUE. Dans ce tome 16 intitulé « Médusa vs Science », tout se conclut par un duel entre les généraux Ibara (qui incarne la crevardise managériale) et Senku (qui incarne la fraternité et la solidarité du reste de l’humanité) dans une partie de « je sais que tu sais que je sais que tu sais ». C’est donc à qui sera la plus malin, mais bien souvent ce sont ceux qui se croient les plus malins qui sont les plus faciles à berner!
La suite du tome nous mène d’un arc du récit à un autre, et dans ses moments là ça part un peu dans tous les sens… Au final WHYMAN serait sur la lune et il faudrait cinq bases pour construire une fusée spatiale et allez lui botter les fesses. Pour la première des cinq bases c’est direction le continent nord-américain, donc c’est plus que jamais To Be Continued !

Éden des Sorcières (L’), tome 1 – Yumeji

Éden des Sorcières (L’), tome 1 – Yumeji

MANGA FANTASY / POST-APO. Il s’agit d’une production française, les éditions Ki-oon ayant recruté l’artiste Yumeji qui n’avait pas trouvé sa voie sur la Planète Manga en passant de la culture classique à la culture populaire grâce au vidéoludisme. Du coup qui a décidé de quoi dans ce chouette revival Hayao Miyazaki ? Car si Oak n’est pas Moro et si Pilly n’est pas Nausicaä, n’est-ce pas déjà la fin du rêve ??? Oui mais non, car Pilly suit sa propre voie avec un récit plein de promesses et des graphismes magnifiques. Mais vous ne trouvez pas qu’ils ressemblent vachement à ceux de Kamome Shirahama éditée par la concurrence chez Pika ?

Silver Wolf Blood Bone, tome 13 – Tatsukazu Konda et Shimeji Yukiyama

Silver Wolf Blood Bone, tome 13 – Tatsukazu Konda et Shimeji Yukiyama

MANGA FANTASTIQUE / HORREUR. Épatant ! Nous avons dépassé 10 tomes, et après autant de rebondissements la série parvient toujours à maintenir un rythme trépidant et un suspens haletant. Dans ce tome 13 c’est retour à San Sarod pour la Team Vahpet & Faust : le créateur Buerger comme la créature Grim mettent la ville à feu à sang, car l’un et l’autre n’ont que faire de la vie humaine… Ils ont chacun leurs ambitions, mais lesquelles ? Ils ont tous les deux des liens avec Hans, mais lesquels ? To Be Continued !

Trône de Fer (Le), tome 1 – G.R.R. Martin

Trône de Fer (Le), tome 1 – G.R.R. Martin

ROMAN FANTASY. Westeros conquise par les Targaryens, c’est une Grande-Bretagne de la taille d’un continent conquise par les Normands. G.R.R. Martin puise avec allégresse dans l’histoire anglaise et reprend l’intégralité des personnages de la Guerre des Deux Roses pour construire le dramatis personnae de sa saga avant de s’amuser comme un petit fou à mélanger les noms et les situations. C’est dommage que Lois McMaster-Bujold ait déjà fait exactement cela 10 ans auparavant, Miles Vorkosigan ressemblant étrangement à Tyrion Lannister (pour ne citer que lui parmi une multitude d’impression de déjà-vu). Nous étions en 1996 et le pot-pourri fantasy de G.R.R. Martin commençait super bien. Nous sommes en 2021 et on espère que tout cela ne va pas finir en eau de boudin…

JoJo’s Bizarre Adventure, Arc 8 : Jojolion, tome 21 – Hirohiko Araki

JoJo’s Bizarre Adventure, Arc 8 : Jojolion, tome 21 – Hirohiko Araki

MANGA FANTASTIQUE / THRILLER. Décidément cet Arc 8 souffle le chaud et le froid. Avec ce tome 21 les mêmes causes produisent les mêmes effets : le mangaka est toujours aussi confusant sur le long terme et toujours aussi passionnant sur le court terme… Ici on passe de l’horreur médicale à l’horreur scolaire avec un double compte à rebours angoissant. Et voici que déboule Silver Chariot Requiem passé du Côté Obscur de la Force : comment la Team Josuke va-t-elle pouvoir survivre à un tel adversaire ? To Be Continued !

Pin It on Pinterest

Share This