Sidooh, tome 06 – Tsutomu Takahashi

MANGA HISTOIRE / XIXe siècle. Dans ce tome 6 plein de suspens, il y a ceux qui ont le pouvoir et qui l’exercent et ceux qui ne l’ont pas et qui le subissent, mais attention le pouvoir est aussi volage que volatile ! Et au fil des drames, le récit prend à nouveau un virage radical…

Sigrid, tome 1 : Sur cette terre inconnue – David Chauvel et Patrick Pion

BD HISTOIRE / MOYEN-ÂGE. Un récit de vikings bien troussé ça fait toujours son petit effet, car c’est une valeur sûr des terres d’aventure. Un David Chauvel inspiré nous raconte la cavale d’une aventurière scandinave et d’un chasseur amérindien, en possession d’un MacGuffin que tout le monde recherche. Je découvre les bons graphismes de Patrick Pion joliment colorisés par Lou. Une série en deux tomes seulement : il n’y a pas de mal à se faire du bien !

Golden Kamui, tome 22 – Satoru Noda

MANGA HISTOIRE / 20ème SIÈCLE. Une course au trésor avec des factions incarnant toutes les facettes du premier XXe siècle, avec de bons dessins, de bons personnages et une bonne histoire… L’auteur avait redistribué les cartes en déplacement l’intrigue du Japon à la Russie, ce qui avait donné à la série un second souffle à la série. Avec ce tome 22 le retour au Japon est bien fait mais à court terme c’est trop rapide et à long terme c’est trop lent. Le mangaka sait qu’il doit finir sa série mais semble démuni pour y parvenir. Et ici on ne voit que trop bien qu’il recycle et combine des éléments qu’il a déjà utilisés précédemment…

Éden, tome 1 – Hiroki Endo

MANGA SCIENCE-FICTION / CYBERPUNK. Hiroki Endo est clairement le successeur de Katsuhiro Ōtomo, Masamune Shirow et Yukito Kishiro. Car il nous dépeint un monde ayant survécu à une pandémie grâce aux nouvelles technologies « bio » ou « cyber », et un choc des civilisations entre occident suprématiste et tiers-monde terroriste, donc entre un pouvoir prônant la ploutocratie et une rébellion adepte de l’anarchie… C’est très intéressant voire très pertinent, mais entre narration tacite voire laconique, mise en scène ultraviolente et arrière-fond relevant d’une métaphysique froide voire misanthrope ce n’est clairement pas un manga tout public hein !

Issak, tome 10 – Shinji Makari et Ji-Hyoung Song

MANGA HISTOIRE / XVIIe SIÈCLE. Un « Shogun » inversé de qualité : un samouraï en quête de vengeance, un duel de snipers au cœur de la Guerre de Trente Ans, et toute une galerie de personnages héros ou salauds à la recherche d’Utopia ! La série prend un nouveau départ avec l’action qui se déplace d’Allemagne aux Pays-Bas. Des personnages sortent du récit, des personnages restent dans le récit et des personnages apparaissent dans le récit. Mais plus les choses changent et plus elles restent les mêmes : l’affrontement est toujours d’actualité entre Issak le justicier solitaire qui veut la paix perpétuelle et Lorenzo le pervers narcissique qui lui veut la guerre perpétuelle…

Chroniques de la Guerre de Lodoss (Les) : La Dame de Falis, tome 2 – Ryo Mizuno et Akihiro Yamada

MANGA FANTASY / HEROIC-FANTASY. Un fort bel ensemble ! D’un côté nous avons Ryo Mizuno joueur de « Runequest » et de « Tunnels & Trolls », ici missionné pour réaliser un produit « Donjons & Dragons », mais qui va œuvrer dans le dépassement de fonction à un niveau rarement atteint. Et d’un autre côté nous avons Akihiro Yamada, artiste rare qui mine de rien réalise ici un formidable hommage à JRR Tolkien. Les vrais héros ne meurent jamais : enjoy !!!

East of West, tome 3 : Il n’y a pas de « Nous » – Jonathan Hickman et Nick Dragotta

COMICS UCHRONIE / SCIENCE-FICTION. Dans une uchronie arcanepunk qui n’est pas sans rappeler un mélange entre les univers des JdR « Deadlands » et « Shadowrun », Jonathan Hickman nous raconte une histoire de vengeance dans un monde qui s’effondre. Les partisans de l’Apocalypse et les opposants à l’Apocalypse s’affrontent sans merci. Et tout commence avec la Mort qui a choisi de trahir les siens car elle a pris le parti de l’humanité… Ce tome 3 fait la part belle au droit de quota de flashbacks tandis que la Mort et sa fiancée exercent leur vengeance chacun de leur côté. Les graphismes de Nick Dragotta montent en puissance : To Be Continued, Oh Yeah !!!

East of West, tome 2 : Nous Ne Sommes qu’Un – Jonathan Hickman et Nick Dragotta

COMICS UCHRONIE / SCIENCE-FICTION. Dans une uchronie arcanepunk qui n’est pas sans rappeler un mélange entre les univers des JdR « Deadlands » et « Shadowrun », Jonathan Hickman nous raconte une histoire de vengeance dans un monde qui s’effondre. Les partisans de l’Apocalypse et les opposants à l’Apocalypse s’affrontent sans merci. Et tout commence avec la Mort qui a choisi de trahir les siens car elle a pris le parti de l’humanité… Dans ce tome 2 si la quête de la Mort continue, on s’attarde sur telle ou telle figure des deux camps avec droit de quota de flashbacks à la clé car les auteurs prennent le temps de bien mettre les pions sur l’échiquier !

Dracula (BD) – Georges Bess

BD FANTASTIQUE / HORREUR. Le noir et blanc choisi par George Bess est somptueux de la première à la dernière page, fruit d’un travail très minutieux où chaque planche est bien pensée et chaque case bien exécutée. Je n’ose imaginer combien de temps il a passé pour réalisé les 200 pages de ce magnifique album ! Il existe une version prestige en plus grand format, mais je me demande quand même ce qu’aurait donné ces magnifiques graphismes en couleurs… En bref, indispensable pour les amateur de vampires en général et les fans de Dracula en particulier !

East of West, tome 1 : La Promesse – Jonathan Hickman et Nick Dragotta

COMICS UCHRONIE / SCIENCE-FICTION. Dans une uchronie arcanepunk qui n’est pas sans rappeler un mélange entre les univers des JdR « Deadlands » et « Shadowrun », Jonathan Hickman nous raconte une histoire de vengeance dans un monde qui s’effondre. Les partisans de l’Apocalypse et les opposants à l’Apocalypse s’affrontent sans merci. Et tout commence avec la Mort qui a choisi de trahir les siens car elle a pris le parti de l’humanité… Le monde se divise définitivement en deux catégories : d’un côté ceux qui veulent vivent leur vie tranquillement sans rien demander aux autres, et ceux qui ne savent pas quoi faire de leur vie et qui veulent se sentir supérieurs en pourrissant celles des autres… Plus les choses changent, et plus elles restent les mêmes !!!

East of West, tome 1 : La Promesse – Jonathan Hickman et Nick Dragotta

East of West, tome 1 : La Promesse – Jonathan Hickman et Nick Dragotta

COMICS UCHRONIE / SCIENCE-FICTION. Dans une uchronie arcanepunk qui n’est pas sans rappeler un mélange entre les univers des JdR « Deadlands » et « Shadowrun », Jonathan Hickman nous raconte une histoire de vengeance dans un monde qui s’effondre. Les partisans de l’Apocalypse et les opposants à l’Apocalypse s’affrontent sans merci. Et tout commence avec la Mort qui a choisi de trahir les siens car elle a pris le parti de l’humanité… Le monde se divise définitivement en deux catégories : d’un côté ceux qui veulent vivent leur vie tranquillement sans rien demander aux autres, et ceux qui ne savent pas quoi faire de leur vie et qui veulent se sentir supérieurs en pourrissant celles des autres… Plus les choses changent, et plus elles restent les mêmes !!!

Chroniques de la Guerre de Lodoss (Les) : La Dame de Falis, tome 1 – Ryo Mizuno et Akihiro Yamada

Chroniques de la Guerre de Lodoss (Les) : La Dame de Falis, tome 1 – Ryo Mizuno et Akihiro Yamada

MANGA FANTASY / HEROIC-FANTASY. Un fort bel ensemble ! D’un côté nous avons Ryo Mizuno joueur de « Runequest » et de « Tunnels & Trolls », ici missionné pour réaliser un produit « Donjons & Dragons », mais qui va œuvrer dans le dépassement de fonction à un niveau rarement atteint. Et d’un autre côté nous avons Akihiro Yamada, artiste rare qui mine de rien réalise ici un formidable hommage à JRR Tolkien. Les vrais héros ne meurent jamais : enjoy !!!

Elric, tome 4 : La Cité qui Rêve – Collectif

Elric, tome 4 : La Cité qui Rêve – Collectif

BD FANTASY / DARK FANTASY. La continuité graphique de la série force le respect, mais on est quand même passé de Robin Recht et Didier Poli à Julien Telo et Ronan Toulhouat. Ce qu’on perd en pureté et en flamboyance, on le gagne en fluidité et en dynamisme. Car comme l’écrit Jean-Pierre Dionnet il est des œuvres qui réclament la solitude, et d’autres au contraire qui d’être mousquetaires du roi. Et la saga d’Elric de Melniboné fait partie de ces dernières. Mais si la Cité qui Rêve ne rêvera plus jamais de sa splendeur, le destin d’Elric est loin d’être terminé. Ce n’est pas la fin, c’est le commencement !

Goblin Slayer : Goblin’s Crown – White Fox

Goblin Slayer : Goblin’s Crown – White Fox

ANIME FANTASY / DARK FANTASY. Le film fait 1h30, mais démarre par un résumé de 30 minutes de la saison 1 qui ne faisait que 12 épisodes. Après c’est un scénario classique de la série, à savoir que le Crève-Gobelins est engagé pour combattre les méfaits des peaux-vertes et que ses compagnons se rassemblent à nouveau pour partir à l’aventure. Mais ici il s’agit plus d’une opération de sauvetage que d’une mission d’extermination…

Artilleuses (Les), tome 2 : Le Portrait de l’antiquaire – Pierre Pevel et Etienne Willem

Artilleuses (Les), tome 2 : Le Portrait de l’antiquaire – Pierre Pevel et Etienne Willem

BANDE DESSINÉE FANTASY / UCHRONIE. Dans ce tome deux intitulé « Le Portrait de l’antiquaire », Pierre Pevel remet tout en place une douzaine de pages avant de déchaîner les enfers… Car une fois que les choses commencent, c’est de l’action, de l’action et encore de l’action jusqu’à la conclusion forcément « To Be Continued » !
Mon côté easy reader a vraiment envie d’aimer, mais mon côté hardcore reader reste partagé. Et côté dessin, je suis tout aussi partagé malgré la bonne volonté manifestée.

Rhum Héritage, tome 2 : 1700 – 1721, Les Flammes de la révolte – Tristan Roulot et Mateo Guerrero

Rhum Héritage, tome 2 : 1700 – 1721, Les Flammes de la révolte – Tristan Roulot et Mateo Guerrero

BD HISTOIRE / XVIIE SIÈCLE. Finalement c’est de la BD régionaliste mais c’était vachement bien. Tristan Roulot est un bon scénariste, et s’est bien documenté pour mettre en scène de manière aussi belle que fidèle un épisode tumultueux des outremers français. En plus il apporte à son récit une formidable dimension humaine (et quelques jolis de poignards à macron et à la macronie). J’adore le travail de Mateo Guerrero qui est un excellent dessinateur, et je souhaite le voir illustrer plus de récits à la hauteur de son talent.

Rhum Héritage, tome 1 : 1690 – 1699, Eau de vie, eau de mort – Tristan Roulot et Mateo Guerrero

Rhum Héritage, tome 1 : 1690 – 1699, Eau de vie, eau de mort – Tristan Roulot et Mateo Guerrero

BD HISTOIRE / XVIIE SIÈCLE. On avait déjà des Bds sur la bière et des Bds sur le vin, alors pourquoi pas des Bds sur le rhum ? Le littérature régionale antillaise nous offre ici un belle œuvre avec un assez bon scénario et de très bons dessins. Un prolétaire blanc et un esclave noir combattent côte à côté la folie des riches et des puissants, ce qui invalide complètement le séparatisme « woke » dont les bobos hispters nous rabattent les oreilles ne voulant importer en France l’idéologie des groupes haineux américains…

Château des Millions d’Années (Le), tome 1 : L’Héritage des ancêtres – Richard D. Nolane et Zejko Vladetic

Château des Millions d’Années (Le), tome 1 : L’Héritage des ancêtres – Richard D. Nolane et Zejko Vladetic

BD UCHRONIE / SCIENCE-FICTION. Grosso modo l’Incident Roswell n’a pas lieu aux États-Unis après la WWII, mais en Irak avant la WWII. Si vous avez un récit avec des Nazis et des Aliens, vous pouvez être sûr que Richard D. Nolane va être sur le coup ! Et ici il adapte les romans de Stéphane Przybylski. J’ai bien aimé la mise en place du récit avec grosso modo un Lawrence d’Arabie allemand, mais une fois qu’on arrive en Irak le récit perd on cohérence donc en intérêt. Après les romans développent un récit uchronique beaucoup moins classique que ce qu’on lit ici. Est-ce que les graphismes vont s’améliorer d’ici là ?

Maîtres Inquisiteurs (Les), saison 3 : tome 16, Talh – Sylvain Cordurié et Augustin Popescu

Maîtres Inquisiteurs (Les), saison 3 : tome 16, Talh – Sylvain Cordurié et Augustin Popescu

BD FANTASY / HEROIC FANTASY. Plus la lumière est forte et plus profonde est l’ombre. Comme Kuroko avait trouvé Kagami (« Kuroko’s Basket », les vrais savent), Talh a trouvé son astre et n’a guère envie d’échapper à son attraction. J’ai pensé évidemment à la romance de Tristan et Yseult, mais je crois que les auteurs ne se cachent absolument pas de rendre hommage à Cloak & Dagger de Marvel Comics (la Cape et l’Épée en VF). Et c’est loin d’être la seule inspiration comics dans ce tome simple, classique, mais au final efficace…

Pin It on Pinterest

Share This