Riichiro Inagaki (scénario)
Boichi (dessin)

Dr. Stone, tome 16 : Les Pionniers de la Planète Terre

Manga, science-fiction / post-apo
Publié en VF le 01 septembre 2021 chez Glénat Manga

Le navire de la science lève l’ancre et se lance dans une grande traversée en direction de l’Amérique !! Senku et Ryusui ne parviennent cependant pas à se mettre d’accord au sujet de la route à suivre. Refusant l’un comme l’autre de céder, ils se préparent à un duel des plus décoiffants ! Ce long voyage mettra leur courage, leur solidarité et leurs compétences scientifiques à rude épreuve… Et qui sait ce qui les attend sur ce nouveau continent ?!

Si les auteurs sont cohérents avec eux-mêmes, et si les rédacteurs du Weekly Shonen Jump les suivent dans leurs délires, la Team Senku va devoir étendre le Royaume de la Science en fondant 5 colonies pour récolter les ressources nécessaires pour affronter WHYMAN sur la Lune… Ce n’est plus Minecraft mais Dragon Quest Builders !

Le nouvel arc de la série nous amène en Amérique, mais pour traverser l’Océan Pacifique Senku et Ryusui ne sont pas d’accord : le premier veut suivre une trajectoire loxodromique, et le second une trajectoire orthodromique. C’est l’heure du duel, et cela va se jouer au poker avec Gen et Kohaku comme partenaires !
Pour motiver les marins amateurs, on a donc deux chapitres où on organise à bord un casino et un bar à cocktails : là c’est sûr, les auteurs ont forcément dû jouer à Dragon Quest Builders 2 puisqu’il s’agit des objectifs à accomplir sur l’Île Ocharbhon…

Il ne faut pas sous-estimer les êtres humains !

Il y a deux trucs que j’ai trouvé super cool :
– on bricole un GPS solaire avec l’astronomie grecque et la navigation viking, donc l’humanité est formidable
– il y a quelques planches maritimes de toutes beau, donc si Boichi dessinait Moby Dick ou 20000 lieues sous les mers nous serions morts et au paradis des geeks : messieurs les éditeurs, la balle est dans votre camp !
Il y a deux trucs qui m’ont fait tiqué :
– on connaît les délires ecchi de Boichi et jusqu’ici il avait été plutôt calme à ce niveau-là, mais dans ce tome je trouve que Kohaku est systématiquement dans tenues et des poses suggestives et cela m’a agacé
– je n’arrive pas à savoir comment le personnage Matsukaze a déboulé dans l’histoire, c’est comme s’il avait été imposé de l’extérieur tellement son droit de quota de flashback censément résoudre ses incohérences est forcé

Au bout de leur odyssée, la Team Senku débarque dans la Baie de San Francisco. Comme par hasard elle tombe immédiatement sur une « route de briques jaunes », et comme par hasard cette dernière mène à un château de contes de fées dirigés par un sinistre sorcier. Dans une parodie du Magicien d’Oz de Frank Baum, Senku va devoir affronté un scientifique qui a basculé du côté obscur en récréant des usines d’armement (un Américain quoi)…

note : 7+/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This