Jean-Pierre Pécau (scénario)
Leo Pilipovic (dessin)

Le Grand Jeu tome 2

Les Dieux Noirs

Bande dessinée, uchronie / fantastique
Publiée 23 avril 2008 chez Delcourt

Après une suite fortuite d’événements, Nestor Serge a enfin embarqué pour l’expédition de secours du dirigeable disparu au nord du Groenland. Sur place, le reporter est pris en charge par Angus, un agent écossais, afin de préparer leur entrée dans la Zone. Celle-ci est sous l’emprise de puissants phénomènes… phénomènes évoqués auparavant par un certain Lovecraft.

Dans ce tome 2 intitulé Les Dieux Noirs et paru en 2008, Nestor Serge continue son expédition vers le Pôle Nord, protégé par les services secrets britanniques. C’est donc tout naturellement que nous avons un détournement de Bob Morane qui fait la rencontre d’un détournement de William Ballantine…

Sinon on continue de mélanger dans un esprit plus lovecraftien que jamais science-fiction et occultisme puisqu’interprétations ésotériques des légendes nordiques et comptes-rendus de l’Affaire Roswell se télescopent continuellement…

La puissance de la propagande et la crédulité des journalistes me laisseront toujours songeur.

Et on se retrouve avec une course-poursuit entre le duo formé par Nestor Serge et Angus McPherson et les agents nazis (mention spéciale par le duo formé par un cultiste des grands anciens et un kamikaze lycanthrope), jusqu’au moment où le duo devient trio quand ils se font sauver les fesses par la camarade capitaine Irina Verotna de la 78e escadrille de la garde rouge, poitrine conquérante, longs cheveux blonds et caractère de cochon… To Be Continued ?!

Je l’avais déjà noté, mais Jean-Pierre Pécau est cinéphile puisqu’on retrouve ici presque à l’identique des scènes tirées d’Au Revoir à jamais, Aliens versus Predator et Hellboy… Sinon mêmes remarques que pour le tome 1 : cela va vite, trop vite, mais on s’amuse bien même si on voit tout de suite qu’on ballade le frenchy là où on a envie de voir balancer ses punchlines. Car visiblement tout le monde est au courant de la situation pleine d’ésotérisme, d’occultisme et d’UFOlogie sauf lui !

note : 6/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This