Shinji Makari (scénario)
Ji-Hyoung Song (dessin)

Issak, tome 8

Manga, histoire / XVIIe siècle
Publié en VF le 18 juin 2020 chez Ki-oon
Publié en VO à partir de 2017 par Kodansha dans Afternoon (« イサック »)

Heinrich a enfin réussi à rejoindre Frédéric V, qui s’était réfugié à Wolfstadt dans le but de reformer l’armée de l’Union protestante. Malheureusement, la déception du jeune prince est immense lorsqu’il prend conscience que son frère ne s’en remet qu’à sa seule foi et n’a donc élaboré aucun plan de bataille… Pour le protéger, le petit groupe d’Issak décide de mettre au point une audacieuse stratégie. Mais c’était compter sans la pugnacité du général Wallenstein et de ses redoutables combattants, dont Lorenzo ! En un éclair, toutes les troupes protestantes sont massacrées, ne laissant autour d’elles qu’un spectacle de désolation…

Ce tome ne faisant que répondre au gigantesque cliffhanger de fin du tome 7, je vous conseille de passer directement à la fin pour éviter de les SPOILERS…

ATTENTION SPOILERS Après la bataille de Wolfcraft, les survivants au gré des événements… Zetta force Frédéric V dont la tête est désormais mise à prix à avancer coûte que coûte : la première trouve la force dans le courage qu’Issake lui a montré, le deuxième trouve la force en Zetta. La Baronne de Krahenstein chercher à délivrer son cousin des geôles de Wallenstein : la première trouve la force dans la ténacité qu’Issak lui a montré, le deuxième trouve la force en l’espoir que l’un de ses amis a survécu pour venir le sauver…

Dans cette configuration Issak décidément increvable affronte une nouvelle fois Lorenzo décidément increvable. Le premier qui respect tout et tout le monde veut réunir Jin et Shin pour la paix, le deuxième qui se moque de tout et de tout le monde veut réunir Jin et Shin pour la guerre, et au bout d’un très bon survival c’est l’agent du chaos qui n’a rien à perdre qui se révèle le plus tenace des deux…

– Dans la vie, quand on réfléchit trop, on n’accomplit rien !

Klaus retrouve la Baronne qui lui demande de l’aider à libérer Heinrich, Issak retrouve ce traître de Von Waltbach qui lui indique la direction suivie par les autres… C’est en Hollande que leurs chemins semblent converger, mais avant cela il va falloir échapper au célèbre Wallenstein qui semble avoir besoin d’Heinrich pour faire avancer son plan de carrière personnel ! FIN SPOILERS

J’ai eu l’impression que les scénaristes connaissaient bien ses classiques. Il y a une chouette ambiance de films des années 1970, et j’espère qu’elle plaira aux amateurs de manga et de cinéma. Mais les personnages qui se séparent et qui suivent des chemins différents avant de se retrouver, tout cela me semble bien maîtrisé !

note : 8/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This