Sylvain Runberg (scénario)
Mateo Guerrero (dessin)

Jakob Kayne, tome 2

Le Maître de l’Oubli

Bande dessinée, uchronie / fantasy
Publiée le 28 février 2020 chez Le Lombard

Pour la première fois, les pouvoirs du Mange-Mémoire ne seront pas au service d’une guérison. Victoria a été emmenée de force par le sultan des Omeykhims et Jakob va tout tenter pour la sortir de ses griffes… Au grand dam de son frère, qui y voit une atteinte à leurs traditions.

Voilà ce qui se passe quand tu n’arrives pas à choisir entre uchronie, fantasy et uchronie fantasy (c’était le problème avec Hammerfall où Sylvain Runberg s’était bien vautré, et avec Reconquête où François Miville-Deschênes avait sacrément bien su rattraper le coup), et que tu attends le tome 2 pour exposer ton univers (et même bien en plus, puisqu’il faut assembler soi-même les pièces du puzzle éparpillés dans les monologues et les dialogues). Donc je me suis complètement planté quand j’ai écrit dans ma critique du tome 1 que les armées du Grand Turc avant poursuivi l’Inquisition espagnole réfugiée en Amérique. Non en fait nous sommes dans un monde maritime dans lequel les pays sont remplacés par des archipels : il y a les archipels turc, espagnol, batave, russe, érythréen, perse, indien, chinois, et tutti quanti… Cela aurait été vachement bien d’expliquer explicitement dès le départ, avec une carte par exemple !

Comme annoncé dans ma critique du tome 1, on efface tout et on recommence pour ce tome 2 intitulé Le Maître de l’Oubli. Jakob le mange-mémoire avait réalisé une mission d’infiltration pour sauver Victoria, mais pour rien et Sylvain Runberg en avait profiter pour se débarrasser des personnages dont il ne savait plus quoi faire. Ici Jakob le mange-mémoire réalisé une mission d’infiltration pour sauver Victoria, mais on a l’impression que c’est encore pour rien et que Sylvain Runberg en profite pour se débarrasser des personnages dont il sait plus quoi faire… C’est tous le talent du duo Guerrero / Montes qui mettent en scène un formidable récit de cape et épée à l’ancienne, mais de manière moderne en y incluant les grosses ficelles et les éléments fantastiques amenée par Sylvain Runberg.

– Soigner et secourir ceux qui nous le demandent. C’est là le dessein de tout alchimiste guérisseur. C’est pour cette raison que les inquisiteurs ont toujours haï les Hyppocrates. Nous représentons ce qu’ils détestent le plus. La compassion. L’empathie. La volonté de mettre un savoir au service d’autrui.

Alors Jakob débarque dans la capitale turque d’Izmir à cheval sur le Bosphorius, et il prend l’identité de Paul Arnhein un vendeur de parfum d’Utrecht, parce que comme par hasard Victoria a été intégrée au harem du Grand Sultan avec sa mère comme servante. Ce qui est très cool, plus cool que les chevaucheurs de serpents géants comme dans un Conan de Marvel Comics, c’est qu’il débarque en plein coup d’État car le capitaine des janissaires a décidé d’être Grand Sultan à la place du Grand Sultan et que donc ça amène plein de péripéties pulpiennes, de rebondissements, d’action et de combats (comme dans un Conan de R.E. Howard). Pour ne rien gâcher il y a un groupe de détrousseurs humains qui tombent à bras raccourcis sur Jakob Kayne et un groupe de guerrier néréides qui tombent à bras raccourcis sur Samuel Kayne. To Be Continued, en Russie semble-il…

Ça m’énerve un peu, car en me lisant vous devez vous dire que je suis un rageux ou un pisse-froid, mais avec un 2e cliffhanger de fin qui remet pour la 2e fois les compteurs à zéro en effaçant peu ou prou pour la 2e fois tout ce qui a été fait auparavant, je ne sais absolument pas si on est dans un serial ou dans un feuilleton ! Pourtant j’ai passé un bon moment de cape et épée fantasy (merci aux graphistes qui voulaient rendre hommage aux films d’Errol Flynn), mais je trouve qu’on exploite trop peu un potentiel immense et qu’un autre scénariste plus à l’aise avec le genre fantasy parviendrait à un résultat plus abouti et plus intéressant… C’est dommage, d’autant plus que le travail des éditions du Lombard est impeccable !

note : 7+/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This