Yasuhisa Hara
(scénario & dessin)

Kingdom, tome 39

Quand les insurgés investissent Kanyou.

Manga, histoire / antiquité
Publié en VF le 25 mai 2020 chez Meian
Publié en VO depuis 2006 par la Shueisha dans le Shuukan Young Jump (« キングダム »)

Alors que la cérémonie de couronnement suit son cours, l’armée des insurgés partie de l’Etat de Ai attaque la capitale de Qin. Le destin du roi Ei Sei dépend désormais de ce que parviendra à faire l’unité Hi Shin. Contre toute attente, un homme dans l’assemblée se lève et annonce son ralliement… Pour quelles conséquences ?!

Un tome 39 de toute beauté, rempli d’intensité !

D’un côté nous suivons l’Unité Hi Shin renforcée par les soldats de Sai qui rejouent l’Opération Overlord contre les barbares de Jûteki. Pendant de temps les troupes du pragmatique Hanoki et du sadique Ruki entrent dans la capitale de Kanyou grâce aux agents de Ryo Fui qui leur ouvrent les portes…

D’un autre côté nous suivons la partie d’échec des factions du Roi, du Grand Chancelier et de la Reine-Mère qui touche à sa fin. Et c’est littéralement cela :

ATTENTION SPOILERS le premier coup porté sont les cavaliers noirs qui prennent la défense de la famille royale, autrement dit Shouheikun quitte la faction du Grand Chancelier pour la faction du Roi (événement en gestation depuis le Siège de Sai dans l’Arc de la Coalition : certains aiment plus l’argent que leur pays, d’autres aiment plus leur pays que l’argent)… FIN SPOILERS

La nature humaine, c’est cette lumière qui habite chacun d’entre nous !!

D’un côté une course contre la montre entre les pions du Grand Chancelier et les alliés du Roi pour sauver la famille royale incarnée par You, Kou et sa fille (en sachant qu’Ei Sei a une autre épouse un autre enfant, mâle celui-ci) : les premiers arrivés donneront la victoire à leur faction. D’un autre côté le Roi et le Grand Chancelier qui discutent philosophie politique…

Ryo Fui est un « capitaliste » qui n’a foi que dans l’argent et qui veut unifier la Chine par l’argent selon les principes pragmatiques de Han Fei Zi l’Adam Smith chinois. Il parle de paix perpétuelle mais son modèle intemporel sont les USA qui ont été en guerre durant presque toute leur existence.

Ei Sei est un « communiste » qui a foi en l’homme selon les principes humanistes de Confucius, car la nature humaine est la lumière qui habite chacun d’entre nous. Monstre devenu ange grâce à Shika, il ne sait pas encore qu’il va rallier les thèses de son adversaires pour devenir un monstre pire encore que le précédent

Pour résumer tout ce qui se fait avec violence peut se faire sans violence, encore faut-il au préalable se débarrasser de l’influence des élites autoproclamées du monde entier… Qu’est-ce que ces merdes nous emmerdent !!!

Vous avez foi en l’homme ? Votez n’importe qui sauf Macron !
Vous n’avez pas foi en l’homme ? Votez Macron !!!

note : 9/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This