Yasuhisa Hara
(scénario & dessin)

Kingdom, tome 41

Un grand pas vers la conquête de la Chine.

Manga, histoire / antiquité
Publié en VF le 25 mai 2020 chez Meian
Publié en VO depuis 2006 par la Shueisha dans le Shuukan Young Jump (« キングダム »)

Après être parvenu à pacifier la situation intérieure de l’État de Qin, Ei Sei et Shin sont plus que jamais déterminés à concrétiser leurs rêves mutuels. Au même moment surviennent des évènements suffisamment importants pour ébranler le grand État de Chu… Mais quelle est donc l’étonnante armée alliée à laquelle l’unité Hi Shin, qui a reçu l’ordre de progresser vers l’État de Zhao, va-t-elle servir de renforts… ?!

Dans ce tome 41, trois années se sont déroulées depuis l’Arc de la Coalition, et Ei Sei se donne 15 années pour unifier toute la Chine. Il veut restaurer l’institution des Grands Généraux capables de déclarer la guerre et la paix de leur propre chef. Mouten, Ouhon et Shin réunis pour l’occasion font leur pronostic ; Moubu, Tou, Ousen et Kanki. Cela leur laisserait 2 places pour 3, mais leurs rivalité est malmenée quand ils apprennent que la 5e place est déjà réservée à la Reine des Montagne Yôtanwa…

On a droit à un interlude intrigues et complots au Royaume le Chu. Le roi est mort et le premier ministre Shunshinkun est assassiné avant même ses funérailles. En effet le frère du roi est putain de taré psychopathe qui s’amuse à tuer et torturer des gens (c’est comme cela que finissent les fins de races dans les élites autoproclamées), et son fils cadet serait le fils de Shunshinkun puisque la concubine du roi était auparavant l’amante de son premier ministre. Rhien oncle de l’héritier du trône a préféré un bâtard sain d’esprit et de corps à un dégénéré au sang pur, mais son ancien ami Shunshinkun a préféré la tradition donc la perdition à une nouvelle chance pour son pays. C’est ainsi que Rhien l’a fait assassiné avant de proposer de s’allier avec Karin la générale la plus talentueuse du Royaume de Chu pour diriger le pays…

C’est toujours le plus rusé qui gagne.

L’Unité Hi Shin est sommé de collaborer avec le général Kanki pour s’emparer des 5 collines de la région de Kokukyou. Et bien sûr celui qui tiendra la colline centrale prendra l’ascendant sur le champ de bataille.

D’un côté on a le général Kanki qui ordonne un échange d’unité : Shin en apprend plus sur l’ancien bandit grâce au Clan Naki, mais Bihei découvre la Horde Sauvage de Mad Max II avec des mecs tous plus tarés et tous plus brutaux et violents les uns que les autres (et je parle même pas du Clan Saki, qui semble ressembler tous les serial killers de films d’horreurs possibles et imaginables)…

D’un autre côté on a Keisha l’Araignée qui veut prendre personnellement la tête de Kanki, mais qui ne se rend même pas compte qu’il a sous ses ordres un trio d’exception : Kisui, Batei et Ryûtoh c’est Athos, Porthos et Aramis. Ces frères d’armes originaires de la région ont en commun un passé tragique, et ils ridiculisent Shin et ses troupes dès le premier jour des hostilités…

Je ne sais pas si le mangaka s’inspire de la Guerre du Pacifique ou de la Guerre du Vietnam, mais ça en jette !!!

note : 8,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This