Sylvain Cordurié (scénario)
Andrea Fattori (dessin)
d’après Jean-Luc Istin

Les Maîtres Inquisiteurs, saison 3

tome 17, Elekhiad

Bande dessinée, fantasy / heroic fantasy
Publiée le 15 Septembre 2021​ chez Soleil

Adrael, soucieux de garantir une paix durable, parvient à réunir les souverains de la Confrérie. Mais à la veille de la signature du traité, Eloise de Roman est assassinée. Tout porte à croire qu’elle a été victime d’un Inquisiteur contrôlant le froid. Alors que les tensions s’aggravent, Elekhiad et l’elfe Næleen mènent l’enquête et tenteront de sauver la paix, si la chose est encore possible..​

Le tome 16 présentait une surdouée du point de vue de celui qui était amoureux d’elle. Ce tome 17 aurait pu présenter un surdoué du point de vue de celle qui était amoureux de lui. Oui mais non…

Pour la quatrième fois de la saison, on met en avant un paria de Yagoss sauvé par Orlias le Charles Xavier médiéval-fantastique. Elekhiad est un géomancien d’exception capable de construire ou de détruire une ville d’une simple pensée. Il incarne à la perfection les maximes « à grand pouvoirs grandes responsabilités », et « avec un grand pouvoir tu peux devenir Dieu ou Diable »…

Il y avait tellement de bons trucs à raconter. Oui mais non, on reprend le schéma typique de la série. Donc les Maîtres Inquisiteurs ne ménagent pas leurs efforts pour maintenir la paix. Et dans ce ce tome avec Eloise de Roman ils ont une occasion historique de signer un traité de paix au nom de la Confrérie des Chênes qui a toujours été hostile aux Maîtres Inquisiteurs. Comme par hasard elle est assassinée, et comme par hasard un Maître Inquisiteur est le coupable tout désigné (Talberhan le maître du froid). On nous a déjà fait le coup pas mal de fois, et encore une fois les gentils ont le plus grand mal à imaginer que les méchants soient dotés des mêmes capacités qu’eux. Bordel de merde, ils vont enfin apprendre de leur erreur au bout de trois saisons ?

Tout pouvoir est à la fois terrifiant et enivrant.

La relation entre le mage surdoué et son bodyguard elfe n’est guère exploitée, la relation entre le mage surdoué et ses supérieurs qu’il égale n’est guère exploité, la relation entre le mage surdoué et ses collègues qu’ils surclassent n’est guère exploité. Pour ne rien gâcher encore une fois des personnages emblématiques de la série crèvent comme des merdes sans aucun mise en scène digne de ce nom… Pourquoi se contenter de 48 pages quand il y a autant de bons trucs à raconter ? 10 pages de plus, et on se situe clairement une classe au-dessus !

ATTENTION SPOILERS Donc la conférence de paix est un gigantesque piège organisé par par les mages noirs avec un destructeur, un persuasif et une métamorphe, Elekhiad se être le dernier rempart face au chaos et quand ses amis meurt il pète un câble façon Gohan dans DBZ. Sauf que le déchaînement de magie menace la magie elle-même, et c’est en urgence que les Maîtres Horloger transporte les survivants sur Elderen l’île au bout du monde et ses gisement de « vibranium ». FINS SPOILERS

Le cliffhanger de fin mène donc directement à la fin de cette saison 3 qui aura eu du mal à décoller… Si le showrunner et les auteurs veulent continuer avec une saison 4 il va falloir amener un paquet de bonnes idées !

Les meilleurs tomes de la série nous avaient habitués à mieux. Graphiquement j’ai bien aimé le découpage d’Andrea Fattori qui dégage un chouette dynamisme dans les scènes d’action. Mais les dessins comme les couleurs, ici signées par Sandrine Cordurié, manquent de finesse tout en restant satisfaisantes…

note : 6,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This