Vicente Segrelles
(scénario & dessin)

Le Mercenaire,

tome 10 :

Les Géants

Bande dessinée, fantasy / heroic fantasy 
Publié en VF en mars 1999 chez Glénat
Prépublié en VO en 1999 dans Cimoc (« El Mercenario 10 – Gigantes »)

Durant un voyage, alors qu’ils se reposent à la lueur d’une feu de bois, le Mercenaire raconte à Nan-Tay quatre de ses aventures passées, au cours desquelles il a croisé la route de géants.

Ce tome 10 intitulé Les Géants est un recueil de récits courts où à un feu de camp le Mercenaire distrait Nan-Tay. L’auteur passe des couleurs naturelles aux couleurs digitales, mais c’est toujours aussi beau à voir !

Une Halte sur le chemin :
Un chevalier doit vaincre un dragon et un géant pour sauver et délivrer une princesse, mais on n’est pas dans un conte de fées mais dans un conte de la crypte ATTENTION SPOILERS parce que le chevalier est en fait un alien anthropophage amateur de chair fraîche FIN SPOILERS

Trois Vœux :
Il s’agit du parodie des milles et une nuit qui commence comme le génie et le pêcheur et qui finit comme Aladin.

– Que désires-tu ? Je suis pressé. De l’or ? Des femmes ?
– Attends voir. Tu pourrais même détruire une ville, si je le voulais ?
– Petit humain… Évidemment ! D’un claquement de doigts !
– Et que faites-vous, génies, quand vous n’êtes pas enfermés ?
– On se déplace librement sur terre, et de temps à autres, on concède des vœux. C’est notre point faible.
– Si vous pouvez offrir la richesse à qui ne sait qu’en faire, ou raser une ville juste parce qu’un idiot vous l’a demandé, vous extrêmement dangereux.

Endora :
Le Mercenaire doit délivrer une princesse de la sorcière Endora, qui aime à s’entourer de gardes du corps de plus en plus grands et de plus en plus laids. Mais aucun d’entre eux ne fait le poids face à l’arbalète lourde multifonction conçue par Frère Arnoldo.
Mais pour délivrer la princesse de sa malédiction, le Mercenaire doit aller négocier en enfer négocier avec celle qu’il vient de trucider. Et il décide d’aller faire chanter Lucifer avec une arme thermonucléaire.

Le Bourdon :
Des hommes livrent une jeune femme en pâture au monstre du lac, et le Mercenaire se fait une joie de la délivrer. Las ils aussitôt capturés, les hommes tuent la femme, et des femmes débarquent pour tuer les hommes. Car le Mercenaire est tombé dans une contrée où les femmes toutes nées de la même matriarche (les Swats) sont en guerre contre les hommes tous nés de la même matriarche (les Omks). La Vénus préhistorique se demande si le Mercenaire pourrait servir de géniteur pour les 70 prochaines années à venir, mais tout part en guerre astérixiennes parce que toutes les Swats veulent copuler et forniquer avec le Mercenaire… La guerre des sexes n’aura jamais de fin vu qu’on couche avec l’ennemi…

note : 7/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This