Feldrik Rivat (scénario)
Jean-Baptiste Hostache (dessin)
d’après Feldrik Rivat

Naissance du Tigre 

Bande dessinée, fantastique
Publiée le 09 septembre 2020 chez les Humanoïdes Associés

Paris, 1889. Hantée par l’esprit frappeur de son ex-compagnon, Sélène Fouquart fait appel à l’inspecteur Lacassagne. Celui-ci est un personnage haut en couleur, et son attitude devient de plus en plus étrange, au point de sembler lui-même suspect, lorsque des meurtres se produisent…​

Feldrik Rivat est un bon gars, mieux quelqu’un de très sympa. C’est un passionné qui ne s’est jamais découragé, et sa détermination force mon admiration. Et pourtant je suis arrivé sur ce titre par erreur, car je croyais qu’il s’agissait d’un revival de l’ancien héros de pulp européen qui apparaissait en guest-star dans Les Brigades Chimériques… Peu importe l’auteur passe du roman à la BD en adaptant son œuvre La 25e Heure, et on se retrouve finalement avec un préquel de 115 pages pas mal du tout en dépit d’un certain classicisme pour les vieux routards !

Nous sommes en 1889, et on retrouve un Paris Dreadful Punk où les morts se nourrissent d’électricité et où une ampoule qui s’allume c’est un défunt qui revient. Et on retrouve comme principal protagoniste l’enquêteur musculeux mais taiseux Eudes Anatole-Faust Lacassagne… Il est contacté par Sélène Fouquart-Girardin, médium et physicienne renommée qui est persuadée d’être poursuivie par le fantôme de son défunt mari (un dresseur de fauves alcoolique guillotiné pour une sordide affaire de double meurtre)…

Apprends, justice aveugle que la mort n’est plus un remède.

ATTENTION SPOILERS Il est le vecteur préférentiel du défunt assassin, et c’est enquêteur le jour et bagnard la nuit qu’il va devoir l’empêcher de commettre ses meurtres sanglants par son intermédiaire (sans savoir qu’il est le cobaye de sa hiérarchie pour former la brigade périspritique de Paris). Davantage pour sauver son fils que pour se sauver elle-même, c’est comme dans un épisode de Supernatural que la strong independant woman Sélène part en quête du cadavre de son ex-mari Victor Coqueret pour le carboniser. C’est une course contre la montre, car l’un et l’autre doivent stopper le spectre avant que le spectre ne s’occupent de leurs cas… FIN SPOILERS

Ma culture graphique n’est pas suffisante pour qualifier le travail de Jean-baptiste Hostache, donc je vais faire avec les moyens du bord… C’est plus précis que Tardi, c’est plus rond que Mike Mignola, c’est plus réaliste que Kevin O’Neill, et ça et là j’ai eu quelque flashbacks du charadesign à la William Vance… Il y a du potentiel, mais il va falloir fignoler les finitions pour aller titiller es meilleurs. Quelque part peu importe, les graphismes assez plaisants et assez efficaces collent plutôt bien au sujet !

note : 7,5/10 (un petit plus pour avoir sorti un récit complet de 115 pages)

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This