Tony Valente
(scénario & dessin)

Radiant, tome 8

Manga, Fantasy
Publié le 01 décembre 2017 chez Ankama 

Le jour de l’adoubement des aspirants chevaliers-sorciers est arrivé ! Tandis que Mélie et Myr veillent sur les festivités, Seth et Doc s’infiltrent dans les sous-sols du château pour trouver des documents sur le Radiant et découvrir enfin qui est Diabal. Alors que la fête bat son plein, Cyfandir est attaqué par l’Inquisition. Mais pourquoi engager une guerre ? Avec le Fantasia, les chevaliers-sorciers sont quasi invincibles ! Les Barons-Marchands pourraient-ils faire la différence ?…

 

Ce tome 8 début par une tension plus que palpable : lors de la cérémonie de l’adoubement (la sorcellerie n’étant pas héréditaire, les chevaliers-sorciers doivent adopter un aspirant-chevalier pour hériter de leurs titres), Ocoho dénoncent la conspiration des Fidèles de l’Ermite, et le seul à prendre sa défense c’est Lord Brangoire qui déclare qu’il n’hésitera pas à protéger son peuple y compris de ses propres dirigeants… C’est donc en méfiant les uns les autres que tout Cyfandir part en guerre contre l’Alliance du Grand Capital et de la Bête Immonde, et autant annoncer la couleur tout de suite : je n’avais pas autant kiffé depuis la guerre entre les super saiyans de l’Empire Romain et les magiocrates de Poudlard dans Magi – The labyrinth of magic !

Nous sommes dans une guerre magique totale, avec des Armes de Destruction Massive ! Si les troupes des Barons-Marchands et de l’Inquisition se font tailler des croupières par les guerriers-magiciens, les vagues de chevaliers-sorciers se brisent sur la ligne de front tenu par les Thaumaturges : le junkie Santori est venu chercher sa dos de violence, la sado-maso Ullmina est venue chercher sa dose souffrance, et son fils sociopathe Vérone joue le rôle naguère dévolu à Méduse en pétrifiant tout ce qui s’approche de lui… L’arme secrète des néocons c’est une machine anti-magie laissant sans défense les chevaliers-sorciers et siphonnant peu à peu tout le fantasia de Cyfandir, quitte à détruire définitivement le pays (aujourd’hui 20% du Vietnam sont toujours incultivable à cause de toutes les saloperies utilisées par les leaders autoproclamée du monde libre)…

– Transmets donc mon message de paix. « Rentrez chez vos mères, ou avant le crépuscule vos cadavres formeront le plus haut sommet de tout Cyfandir ! »

ATTENTION SPOILERS Seth va chercher des réponses auprès de Diabal qui lui en apprend beaucoup sur lui et ses frères, Doc missionné par Seth pour chercher des réponses sur le Radiant tombe sur le légendaire « Book of Truth », tandis que Mélie qui aimerait bien les aider est prise en otage par Dragunov et Liselotte… Ocoho suit les Fidèles de l’Ermite qui viennent demander des comptes aux Barons-Marchands leurs prétendus, et là c’est le drame : Mordred fils du Baron Doussant qui a trahit ses amis pour sa famille assassine Sagramore tandis que Lord Gulis et le Baron Cristolom se jettent mutuellement dans le vide dans leur duel à mort… FIN SPOILERS

Tout se termine par une double-planche de 8 cases à découpage vertical où tous les défenseurs de la liberté, de l’égalité et de la fraternité en pleurs ne savent plus comme les lecteurs à quels saints se vouer… Et tout cela pour quoi ? Pour le établissement de l’esclavage, synonyme de prospérité pour cette saloperie de ploutocratie mondialisée (on dirait que sont rassemblés ici tous les enjeux de l’Arc Genosha de la saga X-Men). Les chiens ne font pas des chats : suprématiste un jour suprématiste toujours et cette pourriture continue de gangrener l’avenir de l’humanité ! To Be Continued !!!

 

note : 8+/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This