Tony Valente
(scénario & dessin)

Radiant, tome 12

Manga, Fantasy
Publié le 30 août 2019 chez Ankama 

En route vers Bôme pour récupérer les Némésis que Grimm a subtilisés, Seth, Mélie, Doc et Ocoho sont séparés par leur confrontation d’une part avec un Némésis, d’autre part avec un membre de la Mesnie, mangeuse d’infectés. Mais là n’est pas leur seul problème : la présence à bord de l’aéronef du Général Inquisiteur Sargon laisse sous-entendre qu’une réunion de hauts fonctionnaires de l’Inquisition doit prendre part dans les jours prochains, à Bôme même, leur destination…

 

Encore un tome épuisant tellement il se passe de trucs…

Dans un premier temps, Doc profite de la première occasion pour s’échapper, mais malgré toute la puissance de l’Armure de Pendraig il n’arrive pas à faire face aux sorciers cannibales de la Mesnie qui toujours par deux vont… (waouh un Ironman arcanepunk, mais quelle idée d’une grande supracoolitude !) Il ne sauve sa peau que grâce à Yaga du Coven des Treize qui déchaîne toute sa puissance, mais en subissant un terrible contrecoup laisse Doc seul pour partir à la rescousse du reste de la Team Seth kidnappé lui par la sorcière domitor Lupa Lycco

Dans un deuxième temps, Doc en panne de lâchitude et Yaga en triste état se laissent guider par Draccoon et Mr. Boobrie poursuivent Lupa Lycco qui comme Grimm se dirige vers la capitale de Bôme en train d’accueillir l’assemblée générale des inquisiteurs. L’idée géniale de la claustration (enfermer un objet, un animal ou une personne 3D dans un parchemin 2D) permet de faire du droit de quota de flashbacks : Seth revit ses souvenirs avec Alma, Mélie revit ses souvenirs avec sa sœur Vénélope dans le monde du dessous*, Ocoho revit sa souvenirs avec ses amis d’enfance Mordred et Sagramore, et Lupa possède visiblement un lien avec Hameline… Mais lequel ? Et que va-t-il se passer vu qu’elle tient Seth pour responsable de sa mort sans savoir ce qui s’est réellement passé à Rumble Town ???

[Doc] si ne les sors pas de là… qui veillera sur moi après ?!

Dans un troisième temps, Doc n’a pas le choix : le sort de tous ses camarades repose uniquement sur ses épaules, et lui qui a toujours fui pour ne pas crever de stressade doit combattre en portant bien haut les valeurs de la bravitude… Le sort du monde se joue peut-être donc dans l’âme d’un seul homme, et c’est seul gardien de son âme que Doc parvient à libérer Seth, Mélie et Ocoho en même temps que le némésis escorté par Sargon et Ininna**, mais ce en plein cœur de la capitale de Bôme ! La Team Seth essaye de neutraliser la créature magique avant qu’elle ne provoque une catastrophe, mais les troupes de l’inquisition sont persuadées qu’ils sont des terroristes domitors qui l’ont lâchée dans la nature. C’est entre très pulpiens malentendus, quiproquos, cavales et traques que nous visitons les merveilleux et vertigineux paysages urbains de la capitale du Royaume d’Estrie et du Siège de l’Inquisition : un George Lucas au meilleur de sa forme n’aurait pas fait mieux dans Starwars !

Seth a décidément la poisse car il atterrit avec le monstre dans les jardins royaux de Sa Majesté Herklès VII le roi racaille à la force herculéenne et de ses nièces guerrières et héritières Alcille et Shoan. Il est immédiatement pris en chasse par Adriel converso de l’Inquisition : après Chris Claremont et dans X-Men ses mutants chasseurs de mutant (Days of Future Past, les vrais savent), voici Tony Valente et dans Radiant ses sorciers chasseurs de sorciers !

Encore une fois le cliffhanger de fin est énorme : Lupa Lycco doit faire face au guide suprême des domitors, le terrible et terrifiant Adhès !

* Tony Valente est décidément un expert en foreshawing : il nous raconte la tragédie passée de Mélie et Vénélope pour mieux raconter la tragédie à venir d’Alcille et Shoan… Dans un univers où les humains majoritaires rejettent sorciers et sorcières minoritaires, que va-t-il advenir quand la famille royale du principal royaume va être infectée par la malédiction de la magie ?

* Le Général Sargon et la Colonelle Ininna se posent beaucoup de questions : leur leader Torque dépeint Seth le sorcier cornu comme un terroriste international responsable de crimes de guerres et de crime contre l’humanité, mais eux ont vu de leurs propres yeux Seth se jeter dans un combat au péril de sa vie pour défendre de parfaits inconnus… Est qu’on leur aurait menti à l’insu de leur plein ? Y aurait-il quelque chose de pourri dans le petit monde de l’entre-soi ploutocratique et suprématiste ?? Vont-ils comme Dart Dragunov choisir la voie de la rébellion pour assumer leurs valeurs humanistes malgré un gouvernement aveuglé par le pouvoir et l’argent ???

note : 8/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This