Tony Valente
(scénario & dessin)

Radiant, tome 15

Manga, Fantasy
Publié le 01 Octobre 2021 chez Ankama

Alors que Seth échappe de justesse aux Domitors, Mélie et Ocoho prennent leurs marques à Bôme avec l’aide du Gang des Gouttes et Doc poursuit sa formation d’inquisiteur à l’académie. De son côté, l’Inquisition organise une procession nocturne afin d’exhiber les Némésis capturés et de prouver l’efficacité de son arsenal. Mais forcément, un événement réunissant autant d’inquisiteurs et de Némésis attire l’attention des Domitors, qui ont bien l’intention de frapper un grand coup…

 

 

On a attendu longtemps ce tome 15, mais cela en valait la peine. Tony Valente raconte plus de choses en un tome que pas mal de ses confrères japonais en 5 / 6 tomes. Le chef des domitors Adhès lance donc son 11 Septembre, et son piège d’une simplicité et d’une élégance rare met l’Inquisition hors-jeu dès le début des hostilités. Car il faut les neutraliser pour que ses subordonnés puissent accomplir leurs objectifs. D’un côté ils doivent assassiner le maréchal Alto Bellarmin et le roi Herklès VII, et d’un autre côté ils doivent lâché tous les némésis capturés sur la population pour tuer et / ou infecter le plus de monde possible. Et pour l’autre boss de fin, ce n’est que la première étape du projet « Tartaros ». Nous découvrons donc « la confrérie des mauvais mutants » avec Kamagoe, Shatom, Mieri, Nebul, Opilion le Faucheux, Diafol le Prodige et Demoiselle Pherséone la lieutenante d’Adhès… C’est X-Men à la sauce One Piece ou One Piece à la sauce X-Men, et je vous laisse le plaisir de la découverte (Opilion et Victor Fries, même combats ?) !

En solo Seth est déjà balaise, mais en duo avec son frère Diabal ça déchire grave. Quand le duo devient trio avec la domitor Lupa Lycco ça déménage encore plus grave, et quand le trio devient quatuor avec la chevaleresse-sorcière Ocoho plus rien ne devient impossible et ils réussissent là où la fine fleur de l’Inquisition a échoué…

Un individu conscient de sa puissance, de la violence dont il est capable, qui connaît les vices, pour en être pourvu lui-même, mais qui repousse la facilité, pose un couvercle dessus et choisit le tortueux chemin de la lumière… Cet individu mérite déférence et respect.

Mais parfois toute la force du monde ne sert à rien ! Les alliances de circonstances sont appelées à durer plus longtemps que prévu car ce n’est plus à la Team Seth de sauver le monde mais au monde de sauver la Team Seth. Parmi toutes les factions, qui va donc bien faire pencher la balance du bon côté ? Tony Valente nous offre la piste des conversos qui rêvent de liberté, et celle de la famille royale confrontée à la malédiction la magie…

ATTENTION SPOILERS Adhès a réussi sa démonstration de force en frappant au nez et à la barbe de l’Inquisition avant de prendre la poudre d’escampette. Seth est prisonnier de Torque, Doc est piégé par l’Inquisition, et Mélie est invitée par les Domitors. C’est là que débarque Grimm qui troque les némésis d’Hameline contre une entrevue avec Adhès. Il a un plan, mais lequel ? Piodon étrangement absent du tome a un plan, mais lequel ? Adhès qui cache son apparence et ses ambitions a un plan, mais lequel ? On nous précise qu’il a été choisi par son prédécesseur Nergal pour sa sauvagerie, mais il utilise plus les méthodes d’autrefois et s’intéresse à une Mélie qui retombe plus que jamais dans la folie. Elle vient du monde d’en bas, comme Grimm. On va dire que c’est une heureuse coïncidence… FIN SPOILERS
Plus que jamais Tony Valente s’inspire d’Eiichirô Oda pour développer l’univers et la magie de sa série avec foreshawing distillé avec soin.

ATTENTION RE-SPOILERS Seth a respecté le serment qu’il a fait à Hameline : on n’est pas obligé de choisir un camp, mais on peut faire quelque chose. Une fois de plus il a pris des risque inconsidérés pour se substituer à l’incurie des élites autoproclamées, et il a été jusqu’au bout de ses convictions quoi qu’il puisse lui en coûter. Ce faisant il oblige donc Dart Dragunov à prendre ses responsabilité, à savoir choisir un camp et faire quelque chose. C’est ainsi qu’il va dire ses quatre vérités à Torque le Fauve, et la réaction de ce dernier est aussi violente que brutale. FIN RE-SPOILERS
Et hop, encore un cliffhanger de ouf et encore un an d’attente pour avoir la suite…

PS: Dart Dragunov qui a assisté à tous les événements retourne contre lui le discours de Torque le Fauve. Le pouvoir est une responsabilité, car il peut de vous Dieu ou Diable. Et force est de constater que Seth qui passe de plus en plus de temps à créer est en train de devenir Dieu, et que Torque qui passe de plus en plus de temps à détruire est un train de devenir Diable. Il ne faut donc pas se fier aux apparences car la justice n’est pas forcément là où on le crois. Et j’ai déjà lu ça dans Les Versets Sataniques de Salman Rushie. Donc Tony Valente est un grand humaniste. CQFD !

 

note : 8,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This