Tatsukazu Konda (scénario)
Shimeji Yukiyama (dessin)

Silver Wolf

Blood Bone,

tome 6

(pour public averti)

Manga, fantastique / horreur
Publié en VF le 11 Avril 2019 chez Kurokawa
Publié en VO à partir de 2015 par Shogakukan dans Ura Sunday  (« Ginrou Bloodbone / 銀狼ブラッドボーン »)

Hans le vieux guerrier, s’est fait enlever dans la ville fortifiée de Crantera. Shûsui part sur sa trace tandis que les vampires et Grim entrent dans la ville. Trois adversaires différents se retrouvent au même endroit.

Dans ce tome 6, c’est dans la cité fortifiée de Crantera qu’humains, vampires et monstres veulent découvrir comment les Josef Mengele et les Shirô Ishii* couverts par les autorités ont transformé le monde : clonage, nécromancie, manipulations du corps et de l’esprit… Tous les personnages doutent, à commencer d’eux-mêmes :

Qui est encore humain et qui ne l’est déjà plus ? Qui est encore vampire et qui est déjà quelque chose d’autre ? Qui ou plutôt que sont les monstres dirigés par Grim ?… Hans Vahpet sait que Grim l’a transformé, mais en quoi ? Cocowill est-elle humaine, vampire ou appartient-elle à une nouvelle espèce ? Gail Vaphet est beaucoup trop puissant pour un humain, n’est-il pas un nouveau cobaye du gouvernement ? Malgré les trous béants de sa mémoire Leif Brandon se doute bien qu’il n’est pas comme il devrait être, d’ailleurs n’est-il pas déjà mort ? Et qui est vraiment le jeune samouraï Shûsui qui semble avoir les mêmes capacités que les monstres qu’il pourchasse ?… Mais au final on est moins ce que l’on est que ce que l’on fait, et la différence est éblouissante entre ceux qui épousent les forces obscures de la crevardise et ceux qui les combattent !!!

La guerre a changé de forme. Avec la popularisation des fusils, combattre en exposant son corps perdit de son sens, et les règles de combat troupe contre troupe sur un terrain plat disparurent du champ de bataille. Les soldats creusent maintenant des chemins de la terre et tentent de progresser vers le territoire ennemi tout en se protégeant des tirs. C’est l’avènement des guerres de tranchées. Les soldats ne savent pas quand leur calvaire va prendre fin. Bloqués, ils sont forcés de côtoyer la mort dans un enfer de boue, de poudre et de sang. Leurs corps et leur esprit poussés à bout, ils perdent petit à petit toute sensation.

Décidément ce manga se bonifie de tome en tome, et je ne lâche pas les étoiles uniquement parce que les graphismes manquent un peu de précision donc de personnalité ! L’équilibre entre l’épique et le tragique est parfait, la balance entre les mystères et les révélations est bien réglé et le rythme de l’ensemble est excellent, donc et c’est un véritable plaisir que de glisser d’un POV à l’autre dans le bruit et la fureur : la Team Silver Wolf et la Team Faust finissent par se retrouver au cœur de la folie tandis que les soldats humains de Gail Vahpet combattent les terroristes de Grim alliant monstres lobotomisés et vampires renégats. Au final Hans affronte une nouvelle fois Leif tandis que Gail affronte Grim le Joker mutant, et même les vampires et les monstres sont à la fois écœurés et terrifiés par les expériences inhumaines des savants fous du gouvernement…

Mais quelle horreur ! Comment a-t-on pu laisser carte blanche à ces gens-là IRL ? Et en plus la ploutocratie mondialisée les a graciés et récompensés pour services rendus : mais quel Monde de Merde !!! Même le récit bonus est de bon aloi : après la grande guerre contre les vampires, la ploutocratie mondialisée a repris son bon vieux « diviser pour régner » pour envoyer les peuples se faire massacrer dans les guerres de tranchées… Pourquoi combattre pour des élites autoproclamées qui se foutent des gens et que ne pensent qu’à l’argent (refrain qui semble traverser les siècles voire les millénaires) : Gail Vahpet sauve ses camarades et leur promet un autre monde sans haine ni violence, ni mépris ni indifférence… Et bien la liberté, l’égalité et la fraternité c’est pas gagné avec les nababs misanthropes et suprématistes bien planqués en haut de leurs tours d’ivoire (remember Les Sentiers de la gloire) !!!

* Je ne comprends pas que les prescripteurs d’opinion nous donnent des leçons à chaque fois qu’un auteur optimates aborde le sujet alors que les cultures populaires traitent ce sujet délicat et douloureux depuis des décennies… N’allez pas cherchez des images, vous allez vomir et ne plus dormir : comment a-t-on pu laissez des gens commettre de telles horreurs en toute impunité, sans jamais n’avoir inquiété de leur vie ? de quel monde quelque part dans l’univers le nôtre est-il l’enfer ???

note : 8,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This