Arthur De Pins
(scénario & dessin)

Zombillénium

tome 5

Vendredi Noir

Bande dessinée, fantastique
Publiée le 22 janvier 2021 chez Depuis

Au lendemain du « Vendredi noir » à Zombillénium, les employés ont carte blanche pour dévorer les visiteurs, encouragés par la direction qui entend profiter de ces gains en nouvelles âmes. Pour contrecarrer les sinistres plans de Charlotte et Aurélien avec son réseau de résistance, Gretchen doit d’abord régler ses comptes avec son passé. ​

Épisode 5 : L’Empire contre-attaque…
Nous sommes en 2020 après Jésus-Christ. Le planète en confinement est occupée par la ploutocratie mondialisée… Toute ? Non. A Douchy-les-Mines un village peuplé d’irréductibles Gaulois mené par une rockeuse macunienne résiste encore et toujours et à l’envahisseur ! *

Comme vous le savez Arthur De Pins ne porte pas le reagano-thatchéro-macronisme dans son cœur, donc avant de m’enflammer sur le fond je préfère tout de suite parler de la forme. Nous sommes en face d’un jedi de l’art séquentiel qui ici porte les dessins, les cadrages à un niveau de fluidité rarement atteint pour un rythme qui groove bien. Le baroud d’honneur de Francis est de toute beauté, du véritable bonbon pour les yeux et puis c’est tout… Que c’est bon, mais que c’est court : 48 pages, ce n’est pas assez pour nous autres lecteurs et lectrices, mais surtout ce n’est pas assez pour un auteur d’un tel talent !

A Zombillénium on a changé de patron « parce que le changement c’est maintenant », mais au final c’est une fois de plus déshabiller Pierre pour habiller Paul. Les élections sont-elles définitivement des pièges à cons ?! Comme son modèle Emmanuel Macron, Bohémond Jaggar de Rochambeau, vampire mâle blanc hétéro cis qui a fait fortune dans l’esclavagisme, continue malheureusement le mandat de la malédiction…

Il est naturellement prêt à tout et au reste pour booster les chiffres et faire la culbute au niveau bénéfices et dividendes. Donc il est prêt à tout et au reste pour atteindre son quota de visiteurs sur terre et son quota d’âmes en enfer, et c’est ainsi que les massacres se multiplient… Évidement les actionnaires se frottent les mais car ils se moquent bien de « ceux qui ne sont rien », et les journalistes incapables de le moindre investigation de peur de ne pas recevoir de cadeaux ou de déplaire à leur propriétaire sont béats d’admiration devant un tel génie de la communication !

– Regarde autour de toi… Regarde ton « nouveau monde »… Est-ce que tu le trouves beau ?

Bref, c’est Black Friday !
Donc c’est la guerre ouverte entre les visiteurs envoûtés par les sirènes du marketing, et les employés ensorcelés par la direction qui a déclaré que ceux qui obtiendront les meilleurs résultat pourront échapper au sort de « ceux qui ne sont rien ». Les promesses de « ceux qui sont tout » n’engagent évidemment que ceux qui y croient…

Mais la résistance s’organise et la Team Gretchen est en croisade !!
Il faut sauver les humains victimes du système et neutraliser les monstres esclaves du système. S’il meurent plus d’employés que de visiteurs, les quotas ne seront pas atteints. Et si les quotas ne sont pas atteints c’est « la crise », tant redoutée par les actionnaires junkies en attente de leur de dose de fric. La Team Gretchen a réussi à faire disparaître 30 visiteurs du décompte du Black Friday, et s’ils parviennent à les protéger jusqu’au prochain conseil d’administration cela mettra le dawa dans la compta. Mieux s’ils parviennent à les faire sortir du parc, c’est la fin du game pour Soul Stock Exchange….

Et c’est là que cela devient génial !!!
En s’enfonçant dans les entrailles de l’Étoile Noire, la Team Gretchen n’a guère de chance d’échapper aux patrouilles de stormtroopers. Pour qu’il puisse y avoir un nouvel espoir et faire revenir Aurélien du Côté Obscur de la Force, Obi-Wan Kenobi n’a d’autres choix que d’affronter Dark Vador en duel à mort ! C’est ainsi qu’un vieux patron paternaliste affronte un jeune loup aux dents longues, et là se joue le sort de l’Ancien Monde et du Nouveau Monde…

 

Epicness & tragicness to the max ? Oui mais non, on sait qu’IRL le pognon va gagner. Mais bon, à force de faire des révolutions il y a bien une qui finira par réussir… A moins que les Bill Gates, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg et autres Elon Musk ne donnent le fin mot de l’Histoire à Skynet, mais ceci est une autre histoire !

Vous avez parfaitement le droit d’être sourds, aveugles et bornés, mais d’être dupes d’une vaste opération de propagande vivant à faire gober le même truc à tout le monde pour tout le temps :
– l’Ancien Monde chargé de tous les maux, c’est 200 ans de progrès dans tous les domaines
– le Nouveau Monde censé résoudre tous les problèmes, c’est l’Ancien Régime 2.0 avec un i-phone
L’heure est grave, mais on préfère s’occuper d’arbricides, d’écriture inclusive et de privilèges blancs, sans parler de cancel culture tous azimuts. Niveau opérations de diversion, destinées à diviser pour régner, un Joseph Goebbels au mieux de sa forme ne ferait pas mieux…

* Le dynastie Lagardère veut faire passer un monument de la culture française sous les fourches caudines des Social Justice Warriors du Nouveau Monde ? Et ben en bons Gaulois réfractaires résistons !!!

note : 8,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This