Rona (scénario & dessin)

Alpi the Soul Sender, tome 3

Manga, fantasy
Publié en VF le 21 janvier 2021 chez Ki-oon
Publié en VO par Tokuma Shoten dans Web Comic Zenyon (« Soukon no Shoujo to Sourei no Tabi / 送魂の少女と葬礼の旅 »)

Entre Alpi et Sersela, c’est la guerre ! Du moins, en apparence… La jeune fille d’Alna Nanai a en effet rencontré les parents de sa rivale par le passé et dispose donc de précieuses informations à leur sujet. Seulement, elle n’accepte de les révéler qu’à une condition : Alpi doit lui prouver sa valeur ! La prochaine destination des souls senders leur donne justement l’occasion de dévoiler leurs talents respectifs, d’autant qu’une fois de plus, elles ne parviennent pas à s’entendre. Mais tandis que la bataille fait rage face à l’esprit divin de la foudre, Sersela s’interpose pour sauver Alpi, qui n’a alors plus d’autre option que d’accomplir seule son devoir…​

Ce tome 3 est plutôt sympa avec Alpi et Sersela qui collaborent pour mettre fin aux tourments de la ville fortifiée de Tomunagu Wato. Elles apprennent l’une de l’autre, et mieux encore elles apprennent mutuellement de ses habitants… Ah ça oui les messages humanistes sont nombreux et très joliment tournés, et oh ça oui, l’harmonie avec la nature a un prix (n’en déplaisent aux Social Justice Warriors et aux Khmers Verts) !

S’ensuit un long droit de quota de flashbacks où Sersela rencontre les parents d’Alpi. En lui venant en aide, c’est par l’exemple qu’ils lui transmettent leurs valeurs et qu’ils la font grandir pour devenir quelqu’un de plus grand et de plus noble. Et pour pour ne rien gâcher, les parents d’Alpi sont aussi des quêteurs : ils veulent découvrir quelle est la malédiction qui frappe les esprits divins pour que les humains et les Soul Senders échappent aux souffrances qu’il faut déployer pour purifier les dépouilles corrompues (on va dire passées du « Côté Obscur »)…

Quand tu découvriras tes valeurs tu seras aussi en mesure de connaître tes limites !

Alpi espérait continuer à faire route avec Sersela mais leurs routes doivent diverger, car non seulement chacune d’entre elles doit tracer son propre chemin, mais en plus Sersela est libérée de la promesse qu’elle a faite aux parents d’Alpi qui ont fait d’elle ce qu’elle devenue….
C’est regonflée à bloc qu’Alpi parvient à Ashmarte la ville-bibliothèque où elle espère bien retrouver la trace de ses parents. Si la bibliothécaire les accueille à bras ouverts, le conservateur véritable savant fou schizophrène semblent avoir de bien sombres projets pour ses invités… To Be Continued !

Je suis bien embêté pour parler de cette série, car c’est très bien fait sur le fond comme sur la forme (à part cette horripilante dichotomie qui consiste à dessiner les adultes de façon réaliste et les enfants de façons cartoonesque, et à systématiquement leur faire accomplir des exploits dignes de Son Goku qui était un surdoué extraterrestre)… Il y a les œuvres « slice of life » » et les œuvres « bigger than life » , mais partisan du « vachement bien » j’ai toujours eu le plus grand mal à m’enthousiasmer voire à m’intéresser aux œuvres « tranche de vie ». J’en suis tout autant navré que désolé…

note : 6,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This