Riichiro Inagaki (scénario)
Boichi (dessin)

Dr. Stone, tome 12 : Science Wars

Manga, science-fiction / post-apo
Publié en VF le 25 novembre 2020 chez Glénat Manga

Pour relooker Kohaku et l’aide à l’infiltrer le sérail du grand patron, Senku et son équipe doivent récupérer le laboratoire mobile, toujours à bord du « Perseus ». Seulement, de puissants guerriers ennemis gardent désormais le navire, alors que deux cartes gagnantes du Royaume de la Science se trouvent à bord !​

Avec ce tome 13 intitulé Science Wars nous entrons donc de plein pied dans un nouvelle phase du récit, car après avoir vaincu l’Empire de la Force le Royaume de la Science est confronté au Royaume Pétrifiant !

Dans un 1er temps, la Team Senku épargnée par la pétrification du Perseus et de son équipage doit récupérer le labo mobile pour se lancer dans une guerre scientifique. Elle ne peut compter que sur Suika la petite ninja et Ginro le gros lâche…

Dans un 2e temps, la Team Senku et leur nouvelle alliée Amaryllis se lancent dans la production de maquillage scientifique pour maximiser les chances de faire entrer une taupe au harem du big boss (c’est fou ce qu’on peut faire avec un noix de coco). Et finalement ce n’est 1 mais 3 drôles de dames qui infiltrent la base adverse…

Dans un 3e temps, c’est un jeu de ping-pong entre la Team Senku qui doit fabriquer des drones pour la mise en place de son master plan et les drôles de dames qui doivent retrouver le trésor laissé par le père de Senku aux générations future. Car le seul le métal le plus rare du monde peut permettre au Royaume de la Science de se battre à armes égales avec le Royaume Pétrifiant !

– Je suis un astronaute ! Œuvrer pour le futur de la science est mon travail.

Je reconnais bien à travers tous les rebondissements scientifiques l’humour et l’humanisme de Riichiro Inagaki que j’avais déjà rencontré dans Eyeshield 21. Et Boichi qui adore l’humour, l’humanisme et les sciences s’éclate un max à dessiner tout cela. La fin est à pleurer avec le père dernier survivant de l’ancien monde qui compte les secondes jusqu’à sa disparition (qui n’a aucun lien de sang avec son fils), et le fils premier survivant du nouveau monde qui compte les secondes jusqu’à sa libération (qui n’a aucun lien de sang avec son père)… Byakyua homme du passé a récolté jusqu’à son dernier souffle les ressources rares qui auraient pu permettre à Senku de rebâtir la civilisation pour les futures générations, sans avoir la moindre certitude sur la réalisation de son Dernier Espoir. Mais le miracle a eu lieu et Senku est le Nouvel Espoir, cet espoir que le TINA reagano-thatchéro-macronien s’échine à nous retirer de peur qu’on finisse par en faire quelque chose qui nous détournerait de la tyrannie de l’Argent Roi !!!

PS : La pensée des auteurs est claire ! Nous avons déjà dilapidé nos principales ressources, et en cas de crashdown de la ploutocratie mondialisée ce la pourrait être « game over » pour l’humanité, car pas sûr du tout que la civilisation pourrait être rebâtie de nouveau faute de ressources faciles d’accès…

note : 7,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This