Yasuhisa Hara
(scénario & dessin)

Kingdom, tome 11

Manga, histoire / antiquité
Publié en VF le 13 février 2019 chez Meian
Publié en VO depuis 2006 par la Shueisha dans le Shuukan Young Jump (« キングダム »)

Le chancelier Ryo Fui qui, depuis des années, dirige dans l’ombre l’État de Qin, dévoile enfin son visage. La puissance de cet homme et de son entourage semble insondable ! Shin, réalisant à quel point leur ennemi est colossal, cherche un moyen de progresser davantage…

Je sais que la saga Kingdom a connu un tel trou d’air dans ses chiffres de ventes que son éditeur a sérieusement envisagé l’arrêt de sa publication. Est-ce que cela explique l’ellipse à laquelle on assiste ici ? (je dis ellipse, mais c’est quasiment un hiatus)

Dans ce tome 11, il y avait tellement de choses à dire sur Shin apprenant à devenir un meneur d’homme sous la houlette du général Ouki (sans parler de côtoyer les faibles et les opprimés en provenance de tous les pays en guerres). Et Il y avait tellement de choses à dire sur Karyo Ten apprenant les arcanes de la guerre sous la houlette du stratège Shouheikun. Oui mais non, cette phase d’apprentissage, passage obligé de tout shonen nekketsu qui se respecte est totalement zappée, et bien que trois années se soient écoulées on repart directement sur le champ de bataille !

Le chancelier Ryo Fui envoie 200000 hommes menés par le général Mougou à la conquête du petit État de Han. Et c’est là que l’ennemi héréditaire de Zhao en profite pour passer la frontière, et le général Mangoku survivant des exécutions massives de Chouhei se met à massacrer hommes, femmes et enfants…

L’heure est grave, et le général Moubu pense être l’homme de la situation. Mais le roi Ei Sei et le chef d’État-major confie 100000 hommes au général Ouki. L’Oiseau Colossal de Qin sort spécialement de la retraite pour l’occasion car il a des comptes à régler avec le passé, et il mène ses troupes au secours de la ville de Bayou !

Une armée peut exprimer sa force de deux façons. En attaque et en défense !

Une partie du tome nous permet de faire connaissance avec les troupes de Shin, désormais commandant d’une unité de cent hommes qui se reposent sur En pour l’intendance et Kyoukai pour la gestion des coups durs.

Une autre parmi du tome fait du foreshadowing entre fusils de Tchekhov et droits de quota de flashbacks. Ouki a un message du vieux roi Sho pour le jeune roi Ei Sei, Ouki et Shôbunkun qui discute du passé, les fameux bushins, le fameux Houken, et Kyou le Grand Général entourée de mystère (et c’est reparti pour une femme déguisée en homme)

Les pions sont en place sur l’échiquier, la nouvelle brochette de méchants nous a été présentée, et Mouki et Karyo Ten vont jouer le rôle d’observateur de la bataille à venir comme dans tout bon shonen nekketsu qui se respecte. To Be Continued, Oh Yeah !

note : 7,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This