Dubu
(scénario & dessin)
d’après Chugong

Solo Leveling,

tome 3

Manga, fantastique / portal fantasy
Publié en VF le 08 septembre 2021 chez KBOOKS (Delcourt / Tonkam)
Publié en VO à partir de mars 2018 chez KakaoPage (« 나 혼자만 레벨업 »)

Parce que j’étais à l’échelon le plus bas qui existe, j’étais pris d’un désir irrépressible de m’élever au sommet. Je ne peux pas renoncer ! C’est une chance inespérée !

Dans ce tome 3, Jinwoo continue son programme d’entraînement quotidien pour devenir une espèce de super-héros et il ne cesse d’œuvrer en « solo » pour tester ses limites. Et cela m’a bien fait marrer que ces exercices quotidiens soient exactement les mêmes que ceux usités par Saitama pour devenir One-Punch Man…

Mais Jinwoo a de plus en plus de à cacher son évolution : sa famille et ses amis voient que son physique et sa personnalité ont trop changé, il a survécu à Donjon de Rang S, il a survécu à sa confrontation avec, et maintenant il survit à un serial killer de Rang B travaillant pour le Département de Surveillance des Chasseur parce qu’il préfère tuer des humains que des monstres… Ce dernier affrontement constitue d’ailleurs le gros du tome, et il était très bien fait. Car les anciens compagnons de la tragédie du tome 1 était tous à la recherche du pardon voire de la rédemption…

Chacun évolue à sa manière.

Mais bon, cela commence à faire beaucoup, et son cas attire l’attention des grandes guildes de Corée du Sud. Mais pour un gros pactole, il a déjà donné sa parole à Jinho l’ado noob plein aux as. Comme vous le savez, l’économie sud-coréenne ne tient debout que grâce à la spéculation immobilière et l’apparition des donjons perturbe sérieusement ce business. C’est donc tout naturellement qu’avec un Jinwoo capable d’expédier les donjons en un temps record, il y a de quoi vampiriser le marché avant de se vendre au plus offrant (à commencer par le conglomérat familial de Jinho) On n’est plus dans l’action et l’aventure, mais dans l’économie et le pognon à tout prix. Ce n’est pas comme si l’Île de Jewu, le paradis touristique des amoureux, était devenu un enfer sur terre avec l’ouverture d’un portail de Classe S…

On est vraiment dans le vidéoludisme avec farming et leveling (d’où le titre de la série d’ailleurs), et le héros vit dans un « Dungeon Crawler » dont le Maître de Jeu est Chugong qui l’envoie sévir là où il en a envie. Là il doit atteindre le niveau S avant que Hwang Dongsoo de la Guilde des Scavengers ne vienne lui faire la peau pour venger sa raclure de frère… To Continued dans la tome 4 avec le changement de classe de Jinwoo !

Sinon mon œil s’est fait au webcartoon, et je maintiens que les « turbomédias » ne sont pas forcément un progrès pour l’art séquentiel. Faire glisser les cases avec son doigt avec son smartphone ça rapproche de l’animation mais cela éloigne de la manga, des comics et des bandes dessinées. Car cela limite considérablement les possibilités de découpage, donc de dynamisme et de mise en scène. Parce contre c’est plus facile et plus rapide, comme le Côté Obscur de la Force…​

note : 8-/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This