Yoshiki Tanaka (scénario)
Hiromu Arakawa (dessin)
d’après Yoshiki Tanaka

The Heroic Legend of Arslân, tome 13

Manga, fantasy / heroic fantasy
Publié en VF le 14 janvier 2021 chez Kurokawa
Publié en VO à partir de juillet 2013 (« アルスラーン戦記 / Arusurān senki »)

L’armée tûranne compte bien profiter du désordre qui règne au sein du royaume parse pour s’accaparer de nouveaux territoires. Devant à tout prix protéger sa base arrière à Peshawar, le prince Arslân ordonne à ses troupes de faire demi-tour, mettant de côté ses plans de reconquête de la capitale. C’est alors que dans les tréfonds du mont Demavand, une terrible menace est tirée d’un long sommeil…​

Ce tome 13 est-il comme annonciateur de l’Apocalypse celui de la malédiction ? Dans tous les cas que voilà un tome de transition qui ne laissent aucun répit à ses lecteurs et ses lectrices !

Après le drame de la prise du Fort Saint-Manuel, la Team Arslan a dû renoncer à la reconquête de la capitale Ectabana. Elle repart à Peshawar jouer à games of thrones avec le sinistre conquérant mongol Tokhtamysh et l’exubérant conspirateur indien Rajendra… Et aucun d’entre eux n’est au courant qu’on a redistribué les cartes entre l’envahisseur lusitanien et le peuple parse !
ATTENTION SPOILERS Le Roi Andragoras s’est libéré et a pris en otage Giscard le tête pensante de l’occupant, et après avoir récupéré sa reine et son trône il tient le palais avec sa garde rapprochée. Coupés de leur empire depuis la trahison et la sécession de l’Archevêque Bodin et de ses templiers fanatiques, les Lusitaniens lancent assauts sur assauts pour délivrer leur supérieur hiérarchique sans que les nouvelles ne s’ébruitent auprès de la population… Mais que faire contre un monstre capable de tuer quarante hommes à lui tout seul ! C’est une impasse, quand le roi Innocentis VII fou amoureux de la reine Tahaminé se met martel en tête de provoquer Andragoras en duel à mort. Les masquent tombent et les Lusitaniens acceptent toutes les demandent d’Andragoras pour récupérer Giscard. Tout semble sourire aux Parses avec le roi et la reine chevauchant vers la Team Arslan, mais le fourbe Giscard a planté dans son plus redoutable adversaire le venin de la jalousie. Comment un roi aussi fier et orgueilleux qu’Andragoras va-t-il supporter de cohabiter avec un prince supposé faible car efféminé et compatissant qui a réussi là où il a échoué ? FIN SPOILERS

– Le Roi Qai Hoslô a utilisé son sabre pour enfermer le roi serpent dans un sommeil éternel. Même un enfant de trois ans connaît cette histoire ! Si vous prétendez être l’héritier de la couronne parse, vous étiez forcément au courant, n’est-ce pas ? Mais vous semblez attacher plus d’importance à la preuve de votre légitimité qu’à votre royaume. Peu import si le roi serpent massacre votre peuple, tant que vous êtes confortablement installé sur votre trône. Vous ferez un excellent souverain !

Et ce n’est pas fini ! Alors que le bandit au grand cœur Merlane accepte d’accompagner la princesse aveugle byzantine Irina vers son prince charmant iranien au sang chaud et à l’âme tourmentée, le renégat Hilmes et l’aventurier Ghîb découvrent au pied du Mont Demavand que les légendes disent vraies (montagne qui existe IRL avec moult légendes à son propos : 35° 57′ 04″ nord, 52° 06′ 32″ est, 5610 m)… Le Roi-Serpent Zahak est retenu prisonnier, et seuls les pouvoirs de Luqnabahd l’épée-soleil du Roi Qai Hoslô peuvent l’empêcher de dévaster le monde… Et évidemment les mages noirs jettent de l’huile sur le feu pour que règnent la haine et la violence, le mépris et l’indifférence (oh on dirait les banquiers de New-York ou les nababs de Davos). Car quand la sang coulera à flots, le méchant millénaire pourra se déchaîner en toute liberté pour nous gouverner tous, pour nous trouver tous, pour nous amener tous, et dans les ténèbres les lier au pays de Mordor où s’étendent les ombres…

Hiromu Arakawa est une grande professionnelle, mais elle a sans doute eu les yeux plus grands que le ventre en menant de front trois séries différentes. Ayant connu la mangaka plus inspirée je vois bien que les gros plans ont pris le devant pour ne pas avoir à détailler décors et paysages… Malgré tous les trucs et astuces pour dessiner plus facilement et plus rapidement, il y a encore moult cases / planches très efficaces qui pètent une classe de ouf, donc To Be Continued !!!

note : 7,5/10

Alfaric

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This