Shinya Umemura (scénario)
Ajichika & Takumi Fukui (dessin)

Valkyrie Apocalypse, tome

Manga, fantasy / fantastique
Publié en VF le 21 octobre 2021 chez Ki-oon
Publié en VO depuis 2017 chez Tokuma Shoten
(« Shuumatsu No Valkyrie »)

Shiva rêvait d’en découdre avec un adversaire à sa taille, et le challenge est bien présent. Tameemon Raiden n’a pas volé sa réputation de plus grand sumo de l’histoire. Pourtant, rien ne semblait le destiner à un tel avenir, ses muscles étant tellement puissants qu’ils en étaient devenus une entrave. Mais grâce à l’aide de Thrud, le voilà enfin capable de se battre au maximum de son potentiel. Pendant ce temps, une autre lutte se dessine en coulisses, car Bouddha est accusé d’avoir trahi son propre camp au profit des humains. Alors que les sept dieux du bonheur sont sur le point de le châtier, plusieurs mortels viennent prendre sa défense.

​Que c’est dur de passer après Adam et Zeus, le premier des hommes et le premier des dieux, Kojirô Sasaki qui s’est toujours remis en cause et Poséidon qui ne s’est jamais remis en cause, Jack l’Éventreur qui voyait le mal en chacun et Héraclès qui voyait le bien en chacun…

Mais quand on branche ses petites cellules grises, ce tome n’a pas grand-chose à envier à ses aînés à part un léger manque d’epicness to the max. Personnellement je n’ai absolument pas eu ce problème, car de la première page à la dernière pages j’ai été victime d’hallucinations auditives :

Dans un premier temps Loki vient tirer les vers du nez à Bouddha, sauf le premier est accompagné des Sept Divinités du Bonheur et que le deuxième est accompagné du Shinsen Gumi et de Kojirô Sasaki… Mais la grosse baston est interrompu par Zeus et Odin : Zeus se demande bien si les choses ne sont pas en train de déraper gravement en faveur de l’humanité, et après la mort de deux puissants olympiens Odin se demande lui s’il ne pourrait pas profiter de la situation…

– Moi qui croyais que le royaume des cieux était un endroit calme, je me fourrais le doigt dans l’œil ! Huit contre un ! Décidément, vous, les dieux, vous êtres vraiment trop humains !

Mais dans l’arène le combat continue, et libéré de sa malédiction par Thrud la Valkyrie de la puissance Raiden exprime tout son potentiel et mène la vie dure à Shiva le dieu hindhou de la destruction…

Mais autrefois Shiva était un humain, et son sang bouillonnait quand il combattait aux côtés de son pote Rudra le dieu des tempêtes. Indécrottable bon vivant, il n’a fait que le suivre dans son rêve d’arriver au sommet du mont céleste, le « Top of India ». Ensemble ils tous balayé pour arriver au sommet du mont céleste. Mais il ne pouvait en rester qu’un, sauf que Shiva ne voulait pas priver Rudra de son rêve et que Rudra ne voulait pas se priver de son amitié avec Shiva. Shiva se bat donc deux, comme Shin dans Kindgom, mieux Shiva se bat tous ceux qui croient en lui, comme Shin dans Kingdom.

Pour la première fois dans la série, un champion des dieux se bat pour autre chose que son ego : Raiden trouvera-t-il les ressources morales nécessaire pour faire face à un adversaire qui invoque toutes les forces du shonen nekketsu ? To Be Continued, Oh Yeah !!!

 

note : 7,5/10

Alfaric

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This