David Chauvel (histoire),
David Chauvel, Mélanie Andoryss & Patrik Wong (scénario)
Jérôme Lereculey (dessin)

Les 5 Terres, tome 1 : De Toutes mes forces

Bande dessinée, fantasy
Publié le 11 septembre 2019 chez Delcourt

Ce n’est un secret pour personne : le vieux roi Cyrus, héros de la bataille de Drakhenor, est mourant. Son neveu Hirus, jeune tigre brutal et ambitieux, et successeur désigné du roi, rêve d’imposer sa loi au reste des 5 Terres. Mais comme toujours chez les félins, rien n’est simple, et le trône est l’objet de toutes les convoitises, tandis que dans les royaumes voisins, on observe la situation, prêt à fondre sur Angleon au moindre faux pas…

La saga Wollodrïn étant finie (je ne veux pas revenir sur ce qui aurait été un chef d’œuvre sans une fin en queue de poisson voir en eau de boudin), les éditions Delcourt devaient bien lui trouver un remplaçant. C’est ainsi qu’elle ont réuni une Dream Team pour réaliser un 1er cycle de 6 tomes davantage GRR Martin que JRR Tolkien. Derrière le pseudonyme Lewelyn il y a l’inévitable vieux routard David Chauvel, la nouvelle étoile montante Mélanie Andoryss et le newbie Patrick Wong, mais aussi le talentueux Jérôme Lereculey au dessin, Lucyd à l’encrage, Dimitris Martinos aux couleurs, ainsi que Didier Poli qui est partout est nulle part depuis qu’il n’est plus dessinateur mais directeur artistique… Mais sommes clairement dans le blockbuster, mais quel est le projet ? Un Game of Thrones anthropomorphique marchant dans les pas du Hard Boiled de Blacksad !!!

La politique est un jeu compliqué.

Depuis la Bataille de Drakhenor, règnent sur le monde les félins d’Angleon, pourritures allégoriques de cette saloperie de ploutocratie mondialisée servie par une saloperie de caste journalistique prostituée, les cervidés d’Erinal, les ursidés d’Arnor, les primates de Lys et les Reptiles d’Ithara leur doivent obéissance, tributs et otages. Mais le vieux roi Cyrus est mourant, et faute d’héritier mâle il choisit comme héritier son niveau Hirus, violent, arrogant et suprématiste : au lieu d’apaiser les tension, cela ne fait que jeter de l’huile sur le feu. Ses filles Miléria et Astéria sont donc l’objet de toutes les convoitises mais elles ont leurs propres ambitions très éloignées les unes des autres… Alors qu’Hirus se prépare au trône en préparant la guerre, Mileria pactise avec l’ennemi pour préserver la paix quitte à s’emparer du trône !!!
Nous sommes dans un pur tome de présentation et il faut donc parler parmi un myriade de personnages du jeune mousquetaire This qui arrive à la capitale pour rejoindre la garde royale et qui ressemble trop à d’Artagnan pour ne pas cacher quelque chose, du vieux capitaine Blasserius dont la loyauté est testée de tous les côtés et qui ressemble trop à Norman Bates pour ne pas cacher quelque chose, d’Astéria la tigresse et de Lereas le lion condamnés pour ne pas dire morts en sursis à cause de leur enfant métisse à venir, d’Eren le cerf et de Leona la chimpanzée prêts à tout et au reste pour vivre leur amour interdit au pays du racisme, de Genkin qui préfère être otage chez les félins que souffre-douleur chez son propre peuple qui ne jure que par la loi du plus fort, de Bakhel qui même otage n’a pas renoncé à tous les complots possibles et imaginables… Il y a aussi un impitoyable chasseur de primes canin, une mystérieuse prophétie et un méchant millénaire, et le cliffhanger de fin est tellement énormissime que Papy George peut aller se rhabiller : absolument tout est possible pour la suite de la série que je qualifie déjà de saga !

note : 9/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This