BANDE DESSINÉE FANTASY. Entre conte de fée extrême-oriental et tragédie occidentale, « La Légende des Nuées Écarlates » c’est un peu « Monoke Hime » version grimdark, mais c’est dommage que la forme ne servent que de décor au fond car force est de constater que la première est de meilleure qualité que la seconde… Ce tome 2 est néanmoins très riche et ouvre moult pistes pour la suite !