ROMAN SCIENCE-FICTION / SPACE OPERA. Pape du Space Opera Edmond Hamilton a été en avance sur son temps niveau rythme et mise en scène (le fameux équilibre entre dialogues et descriptions, action et baston) : on n’est plus dans un livre car on est déjà à l’écran, et certains réalisateurs ont pioché chez l’auteur avec bonheur… Mais c’est trop court et on a l’impression d’avoir parcouru quelque chose qui aurait mérité d’être davantage développé et travaillé. Au final une très bonne lecture de divertissement (mais pas que), même si ce tome 2 est le moins abouti de la trilogie…