MANGA SCIENCE-FICTION / SPACE OPERA. Un tome final très décevant, mais comment faire mieux que Leiji Matsumoto qui pour des raisons que la raison ignore avait pris dans son oeuvre fondatrice la décision de ne pas conclure sa saga culte. Pour terminer ce sprint final deus ex machina à gogo certes, mais reste que dans la boucle du temps il y a encore matière à un chouette éternel recommencement (les vrais savent)…