MANGA FANTASTIQUE / UCHRONIE. Ce cinquième et dernier tome toujours très bien dessiné grâce à la bonne humeur et la bonne volonté de son auteur veut faire de l’epicness to the max, mais le résultat est handicapé par les maladresses bleachiennes de son scénario truffé d’incohérences des familles… L’auteur a un vrai talent de dessinateur, et il devrait s’associer à un vrai scénariste pour en tirer profit. Mais il peut aussi s’adonner aux joies du Kaijû Ega car il a d’abord et surtout un vrai talent pour dessiner les monstres géants !