FILM FANTASTIQUE. Chef-d’œuvre issu de cette vitalité prodigue du cinéma coréen qui arrose le grand écran depuis le début des années deux mille, « The Strangers » ou plutôt « The Wailing » – quand on dépasse cette propension française à renommer les films – sorti en deux mille-seize, est la troisième réalisation de Na Hong-jin.