Tsutomu Nihei
(scénario & dessin)

Abara, tome 1

Manga, science-fiction / cyberpunk / Hard Dark
Publié en VF le 04 avril 2007 chez Glénat Manga
Publié en VO entre mai 2005 et mars 2006 par Shūeisha dans Ultra Jump (« アバラ »)

Peut-être sur Terre… Peut-être dans le futur… Killy est un cyborg taciturne qui erre dans une gigantesque cité labyrinthique, s’étendant sur des milliers de niveaux. Armé d’un revolver amplificateur de radiations et accompagné de Shibo, un scientifique, il part en quête du « net-gene », un programme qui aurait échappé à la contamination globale d’un virus informatique, et qui serait capable de gérer le monde.

Le diptyque Abara c’est du Tsutomu Nihei pur jus, avec des créatures cauchemardesques déambulant dans des décors urbains angoissants et oppressants sur fond de baston dantesques… C’est très stylé mais toujours aussi compliqué, l’auteur laconique n’offrant aucune explication sur le pourquoi du comment !

Dans ce premier tome, c’est dans une métropole tentaculaire nous suivons l’affrontement entre les monstres blancs / shirogaunas qui veulent attaquer les Gôsabyô et les monstres noirs / kurogaunas qui doivent les protéger (tiens donc, les Gaunas c’est les aliens en guerre contre l’humanité dans Knights of Sidonia, autre série de l’auteur). Que sont les Gôsabyo ? Qu’ils soient issus d’une haute magie ou d’une haute technologie, on n’en saura jamais rien ! Par contre on nous explique bien que les Kurogaunas ont été créés par clonage des Shirogaunas, et donc qu’ils peuvent basculer de l’autre côté à tout moment… Impossible de savoir qui veut quoi avec les héritiers de la Daiyonkiren, les dirigeants de la Kegenryô, et les simples flics qui sont projetés dans ce grand merdier « Hard Dark ». Toujours est-il qu’on oppose Tadachini Tadohomi qui fait appel à Denji Itô / Kudô, et l’organisation secrète à laquelle elle appartient qui elle utilise les jumelles syntonisées Ayuta et Nayuta. (Je ne m’étonne même plus des emprunts faits par Norihiro Yagi à Tsutomu Nihei)

– Vous avez pris rendez-vous ? Veuillez me présenter votre carte de consultation.
– Je n’en ai pas. C’est pour une urgence.
– Si vous prenez rendez-vous maintenant, il faut compter deux semaines de délai. Je vous émets une carte ?

Entre H.R. Giger et Zdzislaw Beksinski nous sommes peu ou prou dans une version horrifique du spiderverse avec Peter Parker, Venom et Carnage… C’est incompréhensible donc impossible à suivre, mais quand on est un habitué des séries live-action tokusatsu on s’y retrouve en bouchant les trous avec le background des séries comme Ultraman, Guyver ou Garo. Que c’est dommage, car c’est tellement stylé !

 

note : 6/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This