Kamome Shirahama
(scénario & dessin)

L’Atelier des sorciers, tome 2

Manga, fantasy
Publié le 06 juin 2018 chez Pika
Série débutée en 2016 en VO

On naît sorcier, on ne le devient pas. C’est la règle. Pourtant, Kieffrey a pris Coco sous son aile et a fait d’elle sa disciple : d’humaine normale, la voilà devenue apprentie sorcière ! Kieffrey, Coco et ses trois camarades se sont rendus à Carn, petite ville de sorciers, pour acheter des fournitures magiques. Mais soudain, les quatre fillettes tombent dans un piège tendu par un mystérieux sorcier encapuchonné : elles sont coincées dans une dimension parallèle et doivent échapper à un dragon !

Un très bon et très beau tome 2, bien construit et bien rythmé :
– dans un 1er temps, on résout le problème posé à la fin du tome précédent et les élèves de Maître Kieffrey… Et c’est donc dans un univers de poche qu’elles parcourent les tours et les détours d’un labyrinthe pour échapper au dragon qui les pourchasse !
– dans un 2e temps, on revient à l’atelier des sorciers donc à un phase apprentissage qui mélange tranches de vie et péripéties éducatives (où comment mêler magie et gastronomie) quand déboule Olubio la sentinelle de l’atelier des sorciers ! Il veut remettre Coco aux chevaliers de la milice magiques pour effacement de la mémoire (un roturière magicienne, quelle horreur !), mais Kieffrey n’en démord pas : sa mémoire est la piste dont il dispose pour retrouver et démasquer la Confrérie du Capuchon…
– dans un 3e temps, un convoi marchand a été victime des intempéries et la Team Kieffrey qui est proche des lieux de l’incident est sollicitée pour sauver les survivants : pour Coco c’est une occasion d’aider les gens, pour Agathe c’est l’occasion de prouver sa valeur aux yeux du monde de la magie… le hasard des événements fait que les deux apprenties magiciennes doivent collaborer pour sauver une vie, quand leur tombe dessus à bras raccourcis tout un escadron de chevaliers de la milice magique : laquelle des deux a lancé un sort interdit ayant transformé toute une vallée ! To Be Continued !!!

La magie est censée rendre les gens heureux.

Des graphismes de belle qualité véritable enchantement pour les yeux, sans doute ou peut-être un peu tiré vers le bas par les gimmicks shojo traditionnels et autre trucs pouvant tomber facilement dans le kawaï pour le kawaï… Mais quand c’est aussi frais et aussi bien fait, on profite avec bonheur de l’instant présent et puis c’est tout !

note : 8/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This