Balak, Michaël Sanlaville & Bastien Vivès

Lastman, tome 5

Manga, fantastique / portal fantasy
Publié le 25 juin 2014 chez Casterman

Paxtown, mégapole du vice… dernier refuge pour Richard Aldana ? C’est ici que Marianne et Adrian ont fini par le rejoindre, mais… ils se trouvent en fâcheuse posture, sous la coupe du grand mafieux : Milo Zotis. Nos trois héros se retrouvent engagés pour la Fighl Fist Funeral Cup… mettant de nouveau en avant leurs talents de combattants, mais tout ne va pas se dérouler comme prévu. Et pendant ce temps, alors que dans la Vallée des Rois on prend la mesure de la trahison de Richard Aldana, un danger bien plus grand guette dans l’ombre…

Un 5e tome 100 % action ! Adrian coincé entre sa maman Marianne et sa nounou Tomie Katana doute de plus en plus, et quand vient l’heure du ring il demande à rentrer chez lui… Milo Zotis parrain de Paxtown est hors de lui, mais « the show must go on » donc il enchaîne sur la mise à mort en direct-live de Richard Aldana : monumentale erreur, car si le petit Adrian est complètement perdu impossible pour lui de lâcher le partenaire qui dans la Vallée de Rois l’a amené à gagner la Coupe des champions ! Nous assistons à une inversion des deux premiers tomes : après Richard Aldana le pro de la stonba défrayant les chroniques de la Vallée des Rois c’est l’heure de gloire d’Adrian le pro de la magie qui défraye les chroniques de Paxtown… C’est du grand n’importe quoi de génie : après ça on peut mourir tranquille, enfin le plus tard possible !

C’est à ce moment que le nouvel Ordre de Lion lance son offensive générale sur Paxtown, et au final Peter Verkaik le paparazzi découvre la vérité trop tard pour prévenir ses amis…

Les politiques, l’État, la police, la justice, tout le monde est mouillé…

ACHTUNG ZONE SPOILERS !
Enrico Eleniak assassine Milo Zolis en le jetant du haut d’un immeuble, tandis que Duke Diamond revenu d’entre les morts s’en prend à Marianne défendue par Richard Aldana et que Gordy Blair revenu d’entre les morts s’en prend à Tomie Katana défendue par Cristo Canyon… Les méchants s’emparent des réfugiés de la Vallée des Rois tandis que les gentils conservent la carte menant à la Vallée des Rois : alors que Richard Aldana pleure la mort de son ancien amour, la résistance s’organise pour prendre d’assaut le QG terroriste d’Iguana Bay ! Pendant ce temps dans la Vallée des Rois le Prévôt et Ignacio Cudna parviennent à convaincre le roi Virgil de reformer la Garde Royale pour éliminer tous les démons outre-éther comme Richard Aldana, sauf qu’en prétendant la protéger ils vont la détruire… Nous sommes mine de rien dans la critique de tous ces populistes qui prétendent protéger on ne sait qui d’on ne sait quoi (en se servant dans les caisses et en faisant n’importe quoi, car quand on est con et corrompu à ce point là on ne se refait pas) tout en pointant du doigt tout ce qui étranger pour tous nous amener et dans les ténèbres nous lier : le calvaire de la Vallée des Rois ne fait que commencer, et par ricochet celui de toutes les réalités (remember Les Princes d’Ambre de Roger Zelazny)… To Be Continued : je continue de foncer sur l’autoroute de la supracoolitude avec Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès ! Oh Yeah !!!

PS: si vous surfez sur le net, ne perdez pas de temps à lire la critique complètement à côté de la plaque et carrément mensongère, donc sans intérêt, du dénommé « omoide »

 

note : 8,5/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This