Sylvain Cordurié (scénario)
Elia Bonetti (dessin)
d’après Jean-Luc Istin

Les Maîtres Inquisiteurs, saison 2

tome 8, Synillia

Bande dessinée, fantasy / heroic fantasy
Publiée le 24 janvier 2018 chez Soleil

Des prêtres ont été massacrés dans le monastère de Kandvost. Synillia, une non mage élevée au rang de Maître Inquisiteur, part mener l’enquête. Si elle ne possède pas de pouvoir, elle compense ce manque par son intelligence et ses qualités d’épéiste. Elle peut aussi compter sur Eldeween, l’elfe avec qui elle forme un duo efficace. Efficace, il faudra l’être face au meurtrier qui semble disposer de pouvoirs. Il n’attendait que l’arrivée de Synillia et Eldeween pour se livrer à un jeu de piste mortel.

Dans ce tome 8 les auteurs nous invitent à visiter les terres d’écorce où la tension est vive entre les géants mannlander, et les humains des royaumes de Kardunn et d’Epenon. La tension est toute aussi vive dans l’aristocratie de ces derniers, car ils ont roulés pour les traîtres dans la saison précédente et certains regrettent d’avoir fait retraite devant l’armée super-héroïque des maîtres inquisiteurs et ne demandent qu’à marcher de nouveau sur la capitale Arès… Car les homines crevarices ne supportent pas la notion même de justice supranationale : c’est pareil IRL où les grandes puissances s’essuient les pieds sur l’ONU (pourquoi les USA ne veulent pas d’un Tribunal Pénal International ? Parce que bien évidemment ils en seraient immédiatement les premiers clients !)
Sur les terres d’écorce, des communautés religieuses sont massacrées les unes après les autres et tout le monde s’accuse mutuellement… Les autorités locales sont donc obligées de faire appel aux enquêteurs des maîtres inquisiteurs même si cela leur arrache la gueule. C’est ainsi que nous suivons les investigations de Synillia la surdouée de l’épée et Eldeween la version féminine et elfique de Jim Ellison dans la série The Sentinel. Entre pacifistes et bellicistes, entre humains et mannlanders, entre Anciens et Modernes, le duo doit réaliser des prouesses diplomatiques pour glisser entre les gouttes. Toujours est-il que les tueurs ne sont qu’un, et que ce dernier particulièrement vantard aime se donner en spectacle (d’autant plus que celui-ci semble doté d’une vitesse surhumaine qui le place hors de portée des mortels). D’ailleurs l’un des forces de ce tome est de mettre en avant un thriller avec serial killer, pour mieux développer ensuite un bon vieux polar à la Agatha Christie… Mais j’en ai déjà trop dit !

La vieillesse n’est pas qu’un fardeau. Elle apporte la sagesse.

Un récit plutôt classique de Sylvain Cordurié qui aurait pu pâtir d’arriver après un très bon tome 7 et le final epicness to the max de la saison 1. Néanmoins j’ai trouvé très agréables les graphismes d’Elia Bonetti, qui met en scène un duo féminin bien badass (car oui nul besoin de testostérone pour dégager une badassité de bon aloi, et nul besoin de féminiser des personnages déjà existants car il suffit de créer de nouveaux personnages féminins plus intéressants). Et pour ne rien gâcher, à côté d’Eldeween aussi taciturne qu’efficace Synillia est tout sauf une enfant de chœur : orgueilleuse, vaniteuse, têtue, cabocharde, colérique, vindicative, mais surtout manipulatrice…

La coolitude dans cette série, c’est de découvrir le super-pouvoir du maître inquisiteur mis en avant par le tome et de le voir mis en scène, mais ici le mystère complet : Synillia possède-t-elle vraiment un super-pouvoir, qui resterait encore à découvrir, ou comme le sous-entendent pas mal de personnages du tome n’en possède-t-elle aucun car elle appartient à la nouvelle génération de maître inquisiteurs recrutés par le juge Elias ? (dans ce dernier cas, OMG quelle géniale bluffeuse !)

Je tiens à vous informer que la saison 2 suivra la même structure que la saison 1, à savoir 5 enquêtes menées par des duos formés par un maître inquisiteur super-héros et un bodygard elfique avant un crossover epicness to the max !

note : 7,5/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

 

Pin It on Pinterest

Share This