Sylvain Cordurié (scénario)
Lucio Leoni et Emanuela Negrin (dessin)
d’après Jean-Luc Istin

Les Maîtres Inquisiteurs, saison 3

tome 13, Illiann

Bande dessinée, fantasy / heroic fantasy
Publiée le 16 octobre 2019 chez Soleil

Cinq années après la victoire de l’Inquisition sur Fedaath, l’Oscitan doit de nouveau faire face à la folie de ses habitants… Lors d’une mission où Bromm et Vorkeen sont chargés de libérer un enfant-mage au coeur des Soupirs, leur intervention tourne mal. Bromm lance par le rêve un appel à l’aide si puissant qu’il est perçu par tous les Inquisiteurs d’Oscitan. Iliann, jeune mage lycanthrope, et Gal’ween sont envoyés secourir leurs compagnons. Sur les lieux, ils découvrent un bain de sang. Tous ont été sauvagement tués et Bromm a disparu. Iliann et Gal’ween partent alors en chasse, avec l’espoir de sauver Bromm

Pour ce début de saison 3 nous retrouvons Gal’ween l’ancien garde du corps d’Orlias et le jeune maître inquisiteur Iliann le thérianthrope, l’un des élèves et héritiers d’Orlias découvert dans le tome 7.
Bromm et Vorkeen avaient été missionnés pour récupérer un jeune mutant, euh pardon un jeune mage, sauf l’Occident raciste de la Confrérie Royale des Chênes sont désormais partisans d’épuration génétique, euh pardon magique. Sauf que le duo ne donne pas de nouvelles, et que c’est au jeune Illiann et aux vieux Gal’ween qu’il revient de fouiller la grande Forêt des Soupirs pour les retrouver car si l’Ordre ne dispose plus des pouvoirs téléporteurs d’Aronn il a fait alliance avec les maîtres du temps pour pouvoir ouvrir des portails de téléportation. Et si l’Elfe été massacré, le Maître Inquisiteur est devenu une bête sauvage hors de tout contrôle (d’autant plus que son super-pouvoir c’était la super-force et la super-résistance).

La vérité est un joyaux à multiples facettes. Suivant l’angle sous lequel tu la regardes, elle varie.

Lucio Leoni et Emnuela Negrin livre une belle prestation graphique, mais c’est le travail de Sylvain Cordurié qui est un peu trop classique. La narration fait la part belle à l’histoire d’Illiann qui nous raconte sa vie avant sa rencontre avec Orlias et ce qu’est devenu sa vie après sa rencontre avec Orlias (paix à l’âme de l’alter ego de Charles Xavier), mais le récit est simple et plutôt linéaire et prévisible : c’est une traque avec moult bastons entre la bête qui est devenu un homme et l’homme qui est devenu un bête… Sinon la dernière page dédiée au foreshadowing constitue à la fois un twist et un cliffhanger : les siths sont de retour pour conspirer contre l’Ordre et œuvrer à sa destruction (je vous laisse le plaisir de la découverte de l’identité des nouveaux Sidious et Vador)

PS : j’ai repéré 2 erreurs de relecture assez gênantes :
– on nous a dit qu’il s’était écoulé 5 ans entre les saison 1 et la saison, et qu’il s’est écoulé 5 ans entre la saison et la saison 3 donc 5 + 5 = 10 ans et non 20 ans !
– l’Ordre explique que la transformation de Bromm est inexplicable, or il a rencontré exactement la même situation dans le tome 2 et il avait facilement trouvé l’explication…

note : 6,5/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This