Tsukasa Hojo
(scénario & dessin)

Rash!!, tome 1

Manga, policier
Republié en VF le 13 février 2014 chez Ki-Oon
Publié en VO entre 1994 et 1995 dans le magazine Weekly Shōnen Jump

À peine sortie de la fac de médecine, la jolie Yuki s’apprête à prendre la succession de sa grand-mère, médecin de prison à la campagne. Elle débarque donc, telle une tornade, dans son village natal, où elle bouleverse la vie de Tatsumi, son ami d’enfance devenu policier. Énergique, pleine de ressource et soupe au lait, notre charmante tête de mule va rendre la vie impossible au jeune homme. Entre comédie, action et émotion, ce diptyque débordant de charme est aussi une étude de caractère qui se paie le luxe d’explorer la complexité de l’âme humaine.

Pour l’inspecteur de police Tatsumi le cauchemar recommence… Après avoir fini ses études de médecine à Tokyo sa terrible amie d’enfance Yûki Asaka qui l’a toujours surnommé « crevette » revient dans sa région natale pour remplacer sa grand-mère au pénitencier. Une générosité sans limite, un sens aigu de la justice, aucune sens des responsabilités, aucune sens du danger, des compétences martiales hors normes, et surtout une tendance à créer des ennuis, à foncer tête baisser et à aggraver les choses : c’est une véritable Miss Catastrophe ambulante ! Mais c’est plus fort que lui, il l’admire et a toujours été amoureux d’elle, d’ailleurs c’est pour cela qu’il est devenu policier : pour remonter la pente, réduire l’écart qui séparer leur confiance en eux dans l’espoir d’arriver à sa hauteur…
Le côté médical évidemment tient d’Osamu Tezuka le Dieu du Manga et c’est à la fois un hommage et un héritage. La relation Tatsumi / Yûki n’est pas sans rappeler la relation entre Toshio et Hitomi dans Cat’s Eye, sauf que Yûki est carrément la fille cachée de Kaori Makimura et Ryo Saeba de City Hunter : dès son arrivée elle empêche une évasion, elle remet au pas les prisonniers, avant de récidiver dans les jours suivants en neutralisant un stalker serial violeur, un patron voyou et deux dealers… Et dans un monde gouverné par l’argent, Yûki se moque royalement de l’argent !

– Elle n’agit peut-être pas toujours dans les règles, mais c’est le meilleur médecin que je connaisse !! Elle se moque du pouvoir ou de l’argent, elle ne pense qu’à ses patients !!

Pour les mauvaises langues Rash!! est le vilain petit canard de la bibliographie de Tsukasa Hojo. Je pense moi au contraire qu’il aurait pu et aurait dû être son magnifique cygne s’il avait été soutenu par un éditeur digne de ce nom, car ce n’est pas le très commercial Weekly Shonen Jump qui allait donner sa chance à un manga social aussi ambitieux que celui-ci, mais je vous expliquerai cela dans ma critique du tome 2…

note : 8/10

Alfaric

Parce que notre avis n’est pas le seul qui vaille, quelle note mettriez-vous à cet ouvrage ?

 

Pin It on Pinterest

Share This